x
Comment camper écoresponsable ?

Comment camper écoresponsable ?

Que vous partiez camper en pleine nature ou dans un établissement, quelques petits gestes écoresponsables aident à réduire l’empreinte écologique de votre activité. On vous montre comment camper écoresponsable est simple !

Privilégier des équipements respectueux de l’environnement

 

En achetant tous les indispensables du camping, c’est la facture environnementale qui augmente, car ils contiennent bien souvent beaucoup de matériaux synthétiques et toute la logistique produit du CO2. S’ils sont de mauvaise qualité, ils ont aussi une durée de vie très courte et vont s’ajouter à la montagne de déchets qu’on peine encore à recycler (environ 582 kg/habitant/an en France). En privilégiant des équipements (tente ou tente de toit, matelas gonflable ou tapis de sol, sac de couchage, douche de camping, sac de randonnée, glacière…) conçus par des entreprises écoresponsables et fabriqués en matériaux écologiques, vous réduisez le poids environnemental de votre séjour au camping.

 

Préserver la nature de votre emplacement de camping

 

Quand on pratique le camping sauvage ou le bivouac dans les lieux autorisés, la moindre des choses est de quitter l’emplacement en le laissant aussi propre qu’on l’a trouvé en arrivant. Pour cela, on limite la quantité de déchets non biodégradables qu’on produira pendant la durée du campement et on n’oublie pas de tout ramasser en partant. Certains déchets mettent des siècles, voire des millénaires, à disparaître et présentent un danger immédiat pour l’écosystème (empoisonnement, incendie…). 

Même si vous pensez savoir le maîtriser, mieux vaut ne pas faire de feu de camp en pleine nature. C’est même rigoureusement interdit dans toutes les régions sensibles aux incendies, surtout en période de sécheresse. 

 

S’équiper en solaire et éviter le plastique à usage unique

 

Aujourd’hui, de nombreux petits appareils électriques existent en alimentation solaire et permettent de garder nourriture et boissons au frais, cuisiner ou recharger son smartphone, son appareil-photo…

Pour manger sur le campement, on évite autant que possible les produits suremballés dans du plastique et la vaisselle à usage unique. Au contraire, optez pour des aliments frais ou en vrac, des couverts en bambou, des boîtes de conservation écologiques, etc. Ils sont réutilisables et recyclables. Pour l’eau, on privilégie les bouteilles en verre, les gourdes ou les grands bidons à la place des bouteilles en plastique.

 

Pratiquer l’éco-tourisme

 

Pour vous rendre sur votre lieu de camping, un véhicule motorisé est souvent indispensable, car il permet d’atteindre facilement des sites peu ou pas desservis par les transports en commun, d’autant plus si vous dormez en tente de toit. Dans ce cas, n’hésitez pas à pratiquer le covoiturage afin de réduire l’empreinte environnementale de vos déplacements. Vous pouvez aussi vous déplacer à vélo en l’emmenant avec vous ou en le louant sur place. L’impact écologique est presque nul, l’activité sportive est bonne pour la santé et différentes solutions de porte-bagages existent pour transporter plus aisément votre matériel de camping.

Une fois sur place, profitez des produits frais locaux en les achetant directement aux producteurs locaux en circuit court. Toutes les régions proposent de savoureux produits de saison, surtout en été !

Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO
Auteur de cet article
Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO

Rédactrice et journaliste, j’écris régulièrement sur les travaux et l'amélioration de l'habitat, l'écologie et les animaux. Je m’intéresse aussi à la littérature et aux voyages, aux enjeux climatiques et aux nouvelles technologies.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.