Si le commun des cyclistes pense régulièrement à vérifier l’état des pneus de son vélo, il oublie souvent les roues. Pourtant, elles sont très exposées à l’usure. Mais comment savoir quand les changer avant qu’il soit trop tard ?

Très exposées à l’usure, les roues de vélo doivent être changées régulièrement. Et c’est la même chose tant pour le vélo de ville que pour l’électrique. La raison ? Elles sont très exposées à l’usure due à l’utilisation et à l’accumulation de kilomètres. Et si elles ne sont pas changées, vous pouvez vous exposer à des accidents. La jante ou les rayons sont d’autres raisons de se poser la question d’un changement.

Les signes qu’il est temps de changer vos roues

Prenez le temps de mémoriser ces cinq signes. En effet, des roues en mauvais état sont l’un des principaux risques d’accident à vélo.

 

  • Vérifiez si la bande de roulement est déformée. Cette dernière, située sur le côté de la jante, est exposée à la friction constante des plaquettes de frein lors du freinage. Si les plaquettes ne sont pas bien nettoyées après chaque trajet, celles-ci et la bande s’usent plus vite et abîment de ce fait la roue. Pour savoir si la limite est atteinte, touchez la bande de roulement. Si elle est concave et non droite, l’usure est déjà forte. Attention, si elle accumule beaucoup de débris, type caoutchouc des plaquettes de frein, il faudra carrément envisager un remplacement de la roue.
  • Si la jante présente des creux, des bosses ou est fissurée, remplacez-la. Ce problème intervient plus sur les VTT puisqu’ils sont plus exposés aux branches ou pierres, cela peut néanmoins arriver sur les vélos de ville. Les coups ou les bosses sur les jantes en aluminium peuvent être réparés. Mais sur celles en carbone, cela devient plus compliqué et il vaudra mieux faire intervenir un professionnel. Quand certains cas s’avèrent trop graves, c’est la roue qu’il faudra remplacer.
  • Un autre signe d’usure des roues est la rupture ou la déformation des rayons. Si une fois réparé, le problème revient, cela peut vouloir dire que la jante est en mauvais état et qu’il faut soit changer les rayons, soit investir dans une nouvelle roue.
  • Si vous entendez du bruit dans les moyeux, cela vient souvent de roulements cassés, ou d’un relâchement dû à des saletés ou un mauvais alignement. S’il n’est pas résolu, ce problème peut endommager la roue sur le long terme. L’idéal est de procéder une fois par an à un nettoyage interne des moyeux. Ainsi, ils dureront plus longtemps.
  • Vérifiez les pneus. Cette vérification diffère en fonction des pneus que vous avez. Cependant, sachez que le fait de rouler avec des pneus usés a tendance à créer une perte d’adhérence, notamment dans les virages et sur les routes humides, et de stabilité pour le cycliste. Et vous risquez de chuter. Le risque de crevaison est aussi augmenté avec un pneu usé, mais également celui de fuite de liquide d’étanchéité ou d’éclatement. Le pneu était en contact permanent avec le sol, son bon état permet à la roue de subir moins de désagréments. Si vous ne faites pas attention au pneu, sur route, vous ferez travailler davantage la jante et les rayons, ce qui augmentera leur usure. Pensez donc à les changer en temps et en heure, et à ne pas tirer sur la corde. Au risque d’abîmer des composants plus coûteux, comme la jante elle-même, que vous devrez ensuite changer ou réparer.

En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.