x
5 conseils pour faire des économies d’énergie dans votre salle de bains

5 conseils pour faire des économies d’énergie dans votre salle de bains

Vous êtes amateur de bains chauds ou de douches à rallonge ? Mauvaise nouvelle : si vous souhaitez limiter votre consommation d’énergie dans votre salle de bains, vous allez devoir changer certaines de vos habitudes. Découvrez nos 5 conseils pour réussir à contenir vos dépenses sans renoncer à vos petits plaisirs.

148 litres, telle est la quantité d’eau consommée par jour et par personne en France d’après l’Agence de la Transition Écologique (Ademe). Si 81 % est consacré à l’hygiène corporelle, à la vaisselle et aux sanitaires, seulement 1 % est utilisé pour boire ! Par ailleurs, l’eau chaude représente 77 % de la consommation d’énergie d’un ménage. Heureusement, il existe quelques éco-gestes faciles à adopter pour adoucir la facture.

 

Une zone tempérée

Votre salle de bains est dotée d’un radiateur ou d’un sèche-serviettes ? Veillez à bien ajuster la température comme vous le feriez dans n’importe quelle autre pièce de votre logement : 22°C pendant la toilette et de 16 à 17°C le reste du temps.

 

Attention aux fuites

Le robinet de votre lavabo ou la chasse d’eau de vos toilettes coulent un peu après chaque utilisation ? Gare aux fuites ! Un robinet qui goutte représente jusqu’à 5 litres gaspillés par heure (soit 120 litres par jour) et une chasse d’eau qui fuit équivaut à plus de 600 litres par jour (soit la consommation quotidienne d’une famille de 4 personnes).

 

Pour repérer correctement une fuite, relevez les chiffres inscrits sur votre compteur d’eau juste avant d’aller vous coucher. À votre réveil, si ces chiffres ont changé alors que vous n’avez pas utilisé d’eau pendant la nuit, c’est qu’il y a une fuite !

 

Une douche express

Préférez les douches rapides (de moins de 5 minutes) aux bains. En effet, la première consomme de 35 à 60 litres d’eau alors que le second nécessite au minimum 150 litres ! Placez un sablier ou un minuteur dans la salle de bains afin de vous chronométrer.

 

Pour des dépenses contenues, coupez l’eau pendant le savonnage. Vous pouvez aussi investir dans une douchette (entre 25 et 45 euros) qui limite le débit d’eau tout en optimisant la pression du jet et économiser ainsi jusqu’à 75 % d’eau.

 

Des robinets malins

Il existe également d’autres astuces et accessoires pour contrôler le débit d’eau. Ainsi, à moins de 10 euros, les mousseurs pour robinets mélangent de minuscules bulles d’air dans l’eau réduisant ainsi le débit de 30 à 50 % sans pour autant sacrifier votre confort !

 

Plus onéreux mais très vite rentabilisé, le mitigeur thermostatique garantit de 10 à 30 % d’économie d’eau par rapport à un mélangeur standard à deux robinets. Si vous disposez de robinets mitigeurs, privilégiez la position froide quand vous les fermez.

 

Un lave-linge éco

Si votre lave-linge est installé dans votre salle de bains, veillez à le remplir au maximum de sa capacité pour éviter de multiplier les cycles (et donc votre consommation d’eau.) Renoncez aux prélavages et favorisez le mode « Éco ». Bien que plus long qu’un programme intensif, ce programme nécessite moins d’eau chaude et consomme 60 % d’électricité en moins.

 

Enfin, avant d’acquérir une nouvelle machine, lisez bien l’étiquette énergie pour connaître la consommation d’électricité et d’eau des différents modèles.

Loïs Telli
Auteur de cet article
Loïs Telli

Chasseuse d'objets qui améliorent notre quotidien, avec une petite tendance geek. Passionnée de multimédia, de voyages et de culture.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.