Four, réfrigérateur, congélateur, lave-vaisselle et plaques de cuisson… À elle seule, la cuisine représente un poste central de dépenses d’énergie dans un logement. Alors que l’année 2022 s’achève sur une hausse de l’inflation de 6,3 % par rapport à décembre 2021, voici 6 conseils pour limiter la facture derrière les fourneaux.

Hors chauffage et eau chaude, les cinq appareils électriques les plus énergivores sont le réfrigérateur combiné (346 kWh/an), le congélateur (308 kWh/an), le sèche-linge (301 kWh/an), la cave à vin (193 kWh/an) et le lave-vaisselle (162 kWh/an), selon l’Agence de la Transition Écologique (Ademe). Autant de machines que l’on retrouve généralement dans la cuisine. Mais pas de panique, il est tout à fait possible de continuer à les utiliser sans pour autant faire exploser la facture !

 

Couvrez vos casseroles

Quand vous faites chauffer de l’eau dans une casserole, veillez toujours à la couvrir d’un couvercle. Ce geste simple se traduit par une économie de 25 % d’énergie. D’après l’Ademe, faire bouillir 3 litres d’eau sur une plaque vitrocéramique dans une casserole sans couvercle consomme 0,4 kWh contre 0,3 kWh dans une casserole couverte.

 

Faites chauffer l’eau à la bouilloire

Pour faire bouillir une grande quantité d’eau, privilégiez l’usage d’une bouilloire électrique. En effet, le rendement de ces appareils est de 81 % pour 350 millilitres d’eau à 17 °C, contre 47 % pour le micro-ondes et 30,5 % pour la casserole, selon les tests menés par un journaliste du site américain Tree Hugger, spécialisé dans le développement durable.

 

Notez également qu’en remplaçant votre ancien appareil par une bouilloire à thermostat, vous pouvez économiser 25 % d’électricité. Pratiques, ces équipements permettent de choisir la température de chauffage de l’eau et de la régler par exemple sur 80°C au lieu de 100°C.

 

Optez pour des plaques à induction

Si l’agencement de votre cuisine le permet, n’hésitez pas à remplacer votre vieille cuisinière par des plaques de cuisson à induction. Elles consomment en moyenne 20 % de moins que les surfaces vitrocéramiques et 25 % de moins que les plaques classiques.

 

En outre, songez à utiliser des casseroles adaptées à la taille des plaques et à couper les plaques électriques 5 à 10 minutes avant la fin du temps indiqué.

 

Limitez l’usage du four

Toujours côté cuisson, préférez les plaques ou le micro-ondes au four traditionnel. En effet, cuire 500 g de pommes de terre au four consomme 10 fois plus d’énergie que les cuire dans une poêle sur une plaque à induction.

 

Contrairement aux idées reçues, préchauffer le four représente une importante dépense énergétique (10 % d’électricité en plus sur un cycle de cuisson). Il est donc plus judicieux de prolonger le temps de cuisson de votre préparation.

 

Même si vous êtes tenté, évitez d’ouvrir la porte du four et contentez-vous de surveiller la cuisson à travers la vitre. Privilégiez le mode chaleur tournante, qui cuit les aliments plus vite, et lancez toujours les nettoyages par pyrolyse après avoir cuisiné, afin de profiter de la chaleur du four.

 

Enfin, comme pour les plaques, le fait d’arrêter le four 5 à 10 minutes avant la fin de la cuisson permet de dépenser 10 % d’électricité en moins.

 

Investissez dans un lave-vaisselle

Nettoyer la vaisselle à la main consomme entre 40 et 70 litres d’eau alors que les lave-vaisselles les plus performants affichent aujourd’hui une consommation de 6 litres, soit une économie de 35 litres d’eau par cycle de lavage ! Afin d’optimiser la machine, remplissez-la complètement avant de l’utiliser et ne prélavez jamais les assiettes et les couverts avant de lancer un cycle.

 

Pour un usage malin, sélectionnez le mode « éco », plus long mais qui dépense moins d’eau chaude, et après 20 h. De cette manière, l’appareil utilise une puissance électrique plus faible et sur un temps plus court. En général, un programme intensif consomme 60 % d’électricité en plus qu’un programme éco.

 

Prenez soin de vos appareils

Réfrigérateurs et congélateurs nécessitent un entretien minutieux pour demeurer performants. En effet, une couche de givre de 3 mm équivaut à 30 % de rendement en moins, rapporte l’Ademe. Il est également recommandé de placer ces appareils loin d’une autre source de chaleur (radiateur, fenêtre exposée au soleil…) et de laisser refroidir les plats avant de les mettre au froid.

 

Enfin, le fait de laver régulièrement la grille arrière du réfrigérateur, le filtre du lave-vaisselle ou de la hotte et d’entretenir les plaques de cuisson permet d’économiser une cinquantaine d’euros par an.


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.