x
Plage ou rivière : le match

Plage ou rivière : le match

Vous êtes plutôt baignade à la rivière ou à la mer ? Avec 430 000 km de cours d’eau douce et près de 6 000 km de côtes maritimes, la France métropolitaine est un territoire privilégié pour se baigner en été. Vous avez vos préférences et vous ne jurez que par la plage ou la rivière, ou vous hésitez chaque année avant de planifier vos sorties ? Pour y voir plus clair, nous vous proposons le match mer vs rivière !

  • La distance

Avec l’inflation générale et l’impact environnemental des déplacements de loisirs, il est judicieux d’aller se baigner moins loin de chez soi. Dans ce cas, la rivière est un excellent choix car il y a des cours d’eau accessibles dans tous les départements. L’accès est donc facilité quelle que soit votre région de résidence. On pense alors surtout aux habitants du centre de la France ou des régions de l’Est. Si vous vivez à proximité d’une jolie plage, la question sera ailleurs.

 

  • L’accès et la densité de baigneurs

Durant toutes les vacances d’été, les plages françaises sont prises d’assaut, si bien que certaines communes ont dû prendre des arrêtés de restriction d’accès afin de préserver leur environnement naturel (Calanques de Cassis…). Alors il faut accepter de partager son coin de plage avec des dizaines d’inconnus mais c’est peut être l’occasion de faire des connaissances, de partager des activités de plage. Question accès pratique, on se gare facilement à proximité immédiate de la plage et il n’y a que quelques mètres à parcourir avec son équipement (glacière, parasol de plage…).
La rivière n’a pas encore conquis le tourisme de masse et on trouve de nombreux spots encore confidentiels et épargnés, où on profite de plus d’intimité pour les journées de baignade. Cependant, les accès à ces coins de paradis peuvent s’avérer ardus et nécessiter de bonnes chaussures de marche !

 

  • Les risques

A la plage, les risques sont bien connus. La noyade est le plus important, souvent liée à des conditions météo mauvaises, une mer agitée, la méconnaissance des marées ou des baigneurs qui ont surestimé leurs capacités. Un drapeau vert, orange ou rouge vous indique l’autorisation ou l’interdiction de baignade sur le site. Suivent l’insolation et les graves coups de soleil. En raison de l’absence totale d’ombre naturelle, la crème solaire, le parasol et une bonne hydratation sont indispensables.
A la rivière, les berges arborées offrent une ombre agréable mais ces spots naturels sont rarement surveillés et impliquent donc une vigilance personnelle accrue sur l’état du site. On évite les zones à fort courant, à tourbillons ou à l’eau trop stagnante, propice à la prolifération de bactéries et microbes potentiellement dangereux (leptospirose…). Si la rive est en galets, le risque de chute est élevé quand ils sont humides et moussus. Il est enfin important de s’informer de la météo du jour afin de ne pas être surpris par un orage ou une brusque montée des eaux.

 

  • L’eau et la température

L’eau salée assèche la peau (et les cheveux), à bien protéger par une lotion solaire puis une crème hydratante. Néanmoins, la baignade dans certaines régions littorales du Nord se réserve aux moins frileux car la température de l’eau dépasse rarement les 22°C alors qu’elle avoisine les 30°C sur le littoral corse et le Golfe du Lion durant les étés les plus chauds.
En rivière, pas de sel mais un risque accru de contamination de l’eau, surtout si le courant est faible. La température varie selon les cours d’eau, certains restant très froids même au cœur de l’été.

 

  • Les activités

A la rivière, vous pouvez pratiquer de nombreux sports aquatiques : nage libre, canoë, kayak, stand-up paddle, rafting, canyoning, psicobloc… A la plage, les activités nautiques sont aussi variées (surf, wind-foil, kayak de mer, paddle, plongée…) et s’y ajoutent les jeux de plage si l’espace disponible le permet.

Coline Grasset

Rédactrice, experte maison  Rédactrice et journaliste, j’écris régulièrement sur les travaux et l'amélioration de l'habitat, l'écologie et les animaux. Je m’intéresse aussi à la littérature et aux voyages, aux enjeux climatiques et aux nouvelles technologies.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.