x
Les meilleurs éclairages de vélo

Les meilleurs éclairages de vélo

57% des cyclistes qui roulent en ville de nuit sont mal éclairés ou pas du tout (Prévention routière). Pourtant, la loi oblige les vélos à s’équiper de lumières en cas de faible visibilité. Cet équipement s’avère donc indispensable pour rouler confortablement et assurer votre sécurité. Face à l’offre très fournie sur le marché, le Conseil Malin vous aide à choisir les lumières adaptées à vos besoins.

Les critères incoutournables du Conseil Malin

Votre usage

Vous devez d’abord déterminer votre usage et votre pratique afin d’identifier les lampes les mieux adaptées. Si vous roulez exclusivement en ville, privilégiez un éclairage qui vous permet d’être vu des autres usagers. En revanche, si vous roulez en zone urbaine et rurale, vous aurez besoin de lumières plus puissantes, qui éclairent aussi la route.

Les cyclistes qui enfourchent leur vélo tous les jours peuvent également opter pour un système dynamo, autonome en énergie, et qui peut rester fixé en permanence sur leur monture.

La réglementation

L’article R.313-1 du code de la route prévoit qu’un véhicule doit être pourvu de dispositifs d’éclairage ou de signalisation. Cette réglementation concerne les vélos vendus neufs (l’obligation revient au revendeur) et les vélos en circulation (l’obligation revient au cycliste).

Par ailleurs, les articles R313-4 et 5 imposent un éclairage sur les vélos uniquement de nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante. Contrairement à d’autres catégories de véhicules, il n’est pas prévu que les équipements soient fixés à demeure sur les vélos.

Enfin, l’arrêté du 16 juillet 1954 impose que les feux des vélos soient homologués. Ainsi, ils doivent porter l’un des marquages suivants :

– pour le feu avant : TPLbi – TPLPbi ou TPLGPbi

– pour le feu arrière : TPRbi – TPRPbi ou TPRGPbi

Le type d'éclairage

Le type d’éclairage dépend principalement de votre fréquence d’utilisation et du type de voie empruntée.

La dynamo

Très fiables et économiques à terme, les dynamos sont alimentées par le mouvement de la roue et peuvent fonctionner sans interruption même lorsque vous roulez à des vitesses élevées.

Souvent présentes sur les vélos plus anciens, elles sont parfois intégrées dans le moyeu des roues sur les bicyclettes plus récentes. Une option très discrète et efficace.

Les éclairages à piles

Faciles à installer et à utiliser, les éclairages à piles sont les plus courants et généralement les moins chers. Néanmoins, leur puissance est limitée et ces lampes restent souvent réservées à un usage occasionnel en ville, car elles ne permettent pas d’éclairer efficacement la route devant vous.

Les LED

Plus onéreuses à l’achat, les lampes à LED (ou diodes) s’avèrent plus durables et consomment moins d’énergie. Leur intensité peut également être réglée.

Les éclairages latéraux

Les lampes latérales vous permettent d’être vu par les autres usagers de la route. Elles se placent sur les côtés du vélo, sont généralement alimentées par des piles et peuvent être réglées pour produire une lumière plus ou moins intense.

Les éclairages passifs

Parallèlement aux lumières dites actives, les éclairages arrière passifs englobent les catadioptres ou éléments réfléchissants de type gilets et bandes.

Les bandes réfléchissantes

Conçues pour réfléchir la lumière et vous aider à être vu par les autres usagers de la route, les bandes réfléchissantes se posent sur vos vêtements ou directement sur votre vélo. Très faciles à installer, elles peuvent être une bonne solution pour les cyclistes qui ne veulent pas investir dans des lampes, mais s’avèrent vite insuffisantes hors centre-ville.

Les bandes LED

Pour leur part, les bandes LED sont alimentées par des piles et peuvent être réglées pour produire une lumière plus ou moins intense. Très efficaces, elles vous rendent aisément visibles des autres conducteurs.

Les clignotants

Également alimentés par des piles, les clignotants doivent être installés sur votre monture. Bien qu’optionnels, ils permettent d’indiquer aux automobilistes dans quelle direction vous allez et d’éviter ainsi les accidents. Souvent combinés à un régulateur posé sur le guidon, ils peuvent être réglés pour produire une lumière plus ou moins intense.

La puissance

Selon les fabricants et les produits, la puissance d’un éclairage peut être exprimée en lux ou en lumens. Bien que complémentaires, ces deux données ne font pas référence à la même notion.

Le lumen (lm) mesure le flux lumineux. Cette valeur reste inchangée quelle que soit la distance de l’objet éclairé. Le lux (lx), quant à lui, mesure l’éclairement d’une surface, c’est-à-dire la quantité de lumens reçue par mètre carré. Cette valeur varie donc en fonction de l’éloignement par rapport à la source lumineuse, mais aussi en fonction de la qualité de la lentille. En pratique, 1 lux = 1 lumen/m². La valeur en lux est généralement mesurée à une distance de 1 ou 10 mètres.

Si les données de votre éclairage ne sont fournies qu’en lux, vous devez savoir pour quelle distance cette valeur est calculée. Le fait de connaître le diamètre du faisceau lorsque la source est à 1 ou 10 mètres vous permet aussi de trouver l’éclairage le mieux adapté à votre pratique.

Ainsi, en ville, il est recommandé de choisir un éclairage de 300 lumens à l’avant / et de 20 lumens à l’arrière. À la campagne, optez pour 700 lumens à l’avant et 50 lumens à l’arrière. Attention, au-delà de 700 lumens, le risque d’éblouissement des autres usagers de la route peut s’avérer dangereux.

Votre budget

Le prix d’un éclairage varie généralement en fonction de sa composition, de sa durée de vie et de son nombre de lumens. Pour un équipement complet, optez pour un éclairage avant et arrière. Il existe des kits à partir de 30 euros qui offrent des performances tout à fait correctes. Au-delà de 300 euros, c’est la notoriété de la marque qui prime.

Le meilleur rapport qualité-prix : Cycleafer C-ONE

Cycleafer® Éclairage Vélo Bicyclettes VTT USB Rechargeable Avant & Arrière Ultra Puissant Lumineuses Parfait pour Augmenter la Sécurité des Cyclistes la nuit Résistance à l'eau Facile Installer
amazon
Vérifier

Atouts

  • Rapport qualité-prix
  • Ultra lumineux
  • Éclaire à 360°
  • Résistant à l’eau
  • Simple à installer
  • Rechargeable en USB
  • 4 modes d’éclairage

Les points faibles

  • Autonomie de 2 heures à puissance maximale
  • Pas très solide

Vous recherchez des éclairages puissants et abordables ? Compact et performant, ce kit de lumières pour VTT vous accompagnera lors de vos balades nocturnes ou par temps maussade.

Très facile à installer, le Cycleafer C-One se fixe sans outils et en 7 secondes à l’avant et à l’arrière sur votre monture. Ultra lumineuses, les lampes de 400 lumens permettent d’éclairer la route sur plus de dix mètres et vous rendent visibles des autres conducteurs.

À l’arrière, vous profitez d’une lumière mobile à 360°, équipée de nombreuses LED et capable de pivoter horizontalement ou verticalement. Elle peut être orientée dans la direction de votre choix en fonction de l’espace disponible sur la tige de selle ou le porte-bagage de votre vélo.

Doté de 4 modes d’éclairage, le dispositif bénéficie également de la certification IPX5, qui garantit une parfaite résistance à l’eau et le rend adapté à toutes les conditions météorologiques.

Enfin, les deux lampes sont rechargeables en USB et offrent une autonomie moyenne de 6 heures à puissance moyenne. En revanche, à puissance maximale, l’autonomie chute à 2 heures, ce qui s’avère un peu décevant. Par ailleurs, le revêtement en plastique n’est pas très solide et le kit doit être manipulé avec délicatesse.

Dans notre recherche, nous avons également analysé d’autres modèles qui proposent un très bon rapport qualité-prix. Le kit avant/arrière rechargeable en USB Itshiny dispose de plusieurs modes d’éclairage LED permettant d’être vu en toutes circonstances. Grâce à sa structure hermétique, il résiste à toutes les conditions météorologiques et peut également faire office de lampe de poche. La lumière s’installe ou s’enlève en quelques secondes et s’adapte sur tous les guidons de 2 à 2,8 cm de diamètre.

Pour leur part, les feux avant et arrière Blukar sont équipés de batteries lithium rechargeables intégrées qui vous offrent jusqu’à 8 heures d’éclairage. Étanche à l’eau et résistante à la poussière, la lampe frontale de 700 lumens émet une lumière stable et brillante, qui améliore la visibilité nocturne. Vous pouvez aussi l’utiliser comme lampe de poche en camping ou la nuit, dans le cadre d’activités de plein air.

Petite lampe de 32 g signée Decathlon, la VIOO Clip a été conçue pour se fixer partout. Vous pouvez ainsi l’accrocher sur vos vêtements, votre sac, vos chaussures et votre vélo grâce au strap en élastomère fourni. Dotée de 2 modes rouges et 2 modes blancs (clignotants et fixes), elle se recharge en USB et offre une autonomie de plus de 8 heures.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Coup de cœur : BIKIL KX3

BIKIL Lumiere Velo 6400mah Lampe Rechargeable USB C Eclairage a LED Puissant 2400 Lumens, Avant et Arrière étanche Phare pour VTT Course Cycliste
amazon
Vérifier

Atouts

  • Puissant
  • 5 heures d’autonomie en pleine puissance et 11 heures en basse luminosité
  • Visible à 200 mètres
  • Batterie lithium 6400 mAh
  • Rechargeable en USB
  • Étanche
  • 5 modes d’éclairage
  • Facile à installer et à désinstaller
  • Convient aussi aux trottinettes électriques

Les points faibles

  • On cherche encore

Derrière son apparence minimaliste, ce kit de 2 lampes pour VTT réserve de belles surprises. Performant et pratique, le BIKIL KX3 intègre une lumière avant puissante qui produit un large faisceau, éclaire la route de part en part sur une bonne trentaine de mètres et vous rend visible à 200 mètres.

Vous profitez de 5 modes d’éclairage différents : trois intensités (2400, 1500 et 800 lumens) offrant respectivement 5, 7 et 11 heures d’autonomie, ainsi qu’une fonction flash et une fonction SOS qui produisent un clignotement intermittent et garantissent de 6h à 6h30 d’autonomie.

À l’arrière, le phare à triple LED rouge se place directement sur la tige de selle de votre vélo. Pour sa part, la lampe avant se fixe par verrouillage sur un support placé sur le guidon que vous devez resserrer en amont. Les supports rotatifs à 360 degrés vous permettent d’installer ou de désinstaller facilement le kit sans outils, et sa conception étanche lui permet de résister à toutes les conditions météorologiques.

En outre, le dispositif avant est équipé d’une batterie externe de 6400mAh avec recharge USB. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour alimenter un smartphone, un GPS, des écouteurs, ou tout autre appareil nomade. Cette batterie longue durée assure aussi de longs trajets nocturnes en toute sérénité. Cerise sur le gâteau, les éclairages peuvent également être utilisés sur une trottinette électrique.

Dans notre recherche, nous avons également analysé le Ebuyfire. Compatible avec la plupart des vélos du marché, ce kit LED puissant et rechargeable par USB propose 5 modes différents d’éclairage. Alors que la lampe avant dispose d’une fonction batterie externe pour charger votre téléphone, la lumière arrière peut être installée sur le vélo, sur un sac ou un casque. Robuste et étanche, la structure en aluminium résiste aux chocs et ne craint pas la pluie.

Équipé d’une lentille optique très efficace qui peut produire un faisceau de 400 lumens, le O Light RN 400 peut éclairer à une distance de 89 mètres. Étanche et résistant aux chocs, ce feu avant multifonction tout-en-un propose 5 modes d’éclairage à régler en fonction de vos besoins et des conditions lumineuses. Grâce à la connectique USB-C, vous profitez d’une charge rapide.  

Rechargeable par USB, étanche et doté d’une télécommande sans fil, le feu arrière Nerplro convient à tous les vélos. Ses 39 ampoules LED haute luminosité (jusqu’à 100 lumens) vous rendent visible jusqu’à 45,7 m de distance et sa batterie rechargeable intégrée de grande capacité peut fonctionner en mode clignotant pendant 10 heures.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Made in France : Ligoo

eclairage velo liggoo

Atouts

  • Made in Auvergne
  • Entreprise française basée dans le Puy-de-Dôme
  • Lampe multifonction
  • Rechargeable par USB en deux heures
  • Puissant
  • Autonomie jusqu’à 6 heures selon le mode d’intensité
  • Kit complet

Les points faibles

  • Convient davantage aux milieux urbains
  • Plastique pas très résistant

Lancée en 2017, cette lampe frontale 100% auvergnate fonctionne à merveille sur les vélos. À la tête de Finatech, entreprise de fabrication de luminaires basée à Riom (Puy-de-Dôme), Hervé Guillaume a ainsi imaginé la Ligoo, lumière multifonction parfaitement adaptée au cyclisme nocturne.

Conçu à base de composants recyclables à Sainte-Florine, aux confins du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire, ce petit éclairage hexagonal de 36 grammes se recharge par USB en 2 heures pour une autonomie pouvant aller jusqu’à 6 heures selon le mode d’intensité choisi (4 modes d’éclairage dont 1 clignotant pour une optique précise).

Résistant à l’eau (IP44), le kit se compose d’un module blanc pour l’avant et d’un module rouge pour l’arrière. Que vous rouliez en ville ou à la campagne, les lampes LED illuminent la route tout en vous rendant parfaitement visible des autres usagers.

Grâce à ses réflecteurs, cet éclairage puissant de 150 lumens s’avère trois fois plus performant qu’une lampe classique. Vous pouvez orienter les lumières à 360° pour éclairer jusqu’à 25 mètres devant vous avec un angle de distribution de la lumière de 70°.

Bien qu’il soit présenté comme résistant aux chocs, le kit s’avère assez fragile et son revêtement plastique s’abîme facilement. La Ligoo se montre également plus efficace en milieu urbain que sur des chemins en pleine nature.

Dans notre recherche, nous avons également analysé la Stoots Kiska 2. Fabriquée en Bourgogne par un groupe de passionnés de sport outdoor, cette lampe multifonction vous accompagnera sur les routes les plus sombres. Elle embarque

3 LED blanches et une LED rouge pour offrir une puissance confortable (1000 lumens) tout en maximisant la distance d’éclairage. Compacte et légère (72 g), elle convient également pour le trail ou le running.

Conçue à Passy au pied du Mont Blanc par un autre passionné de sport outdoor, la Beliight est une lampe frontale composée de plastique recyclé et de PLA, plastique 100% biosourcé et biodégradable. Polyvalente et puissante (250 lumens), elle peut être fixée sur votre vélo à l’aide d’un raccord supplémentaire vendu 16 euros.

Créé par une jeune entrepreneuse française, et conçu à Lyon et en Asie, le Lighty Mercure Feu Arriere propose 5 types d’éclairages différents. Alimenté par une batterie rechargeable (2 heures de charge), ce feu arrière ultra lumineux et waterproof peut éclairer entre 3 et 6 heures d’affilée en fonction du mode choisi.

L’écolo : Luci

MPOWERD Luci Kit d'éclairage de vélo à énergie solaire et rechargeable 100 lumens, durée de vie jusqu'à 15 heures
amazon
Vérifier

Atouts

  • Rechargeable à l'énergie solaire ou en USB
  • Sangles en silicone durable
  • Étanche
  • Facile à installer
  • 4 modes d’éclairage
  • Léger et compact
  • Tient dans la poche
  • Autonomie de 15 heures

Les points faibles

  • Disponible seulement sur Amazon US et sur le site de la marque (en anglais et en dollars)
  • Un peu cher

Entreprise californienne spécialisée dans l’éclairage et les panneaux solaires miniatures, Mpowerd a créé Luci en 2012 avec un objectif clair : proposer une lampe compacte pour les activités outdoor, utilisable dans de multiples conditions et alimentée à l’énergie solaire.

Parfaitement adapté au vélo, ce système d’éclairage se recharge au soleil ou en USB (câble fourni). Même sans recharge, vous bénéficiez d’une autonomie impressionnante de 15 heures.

Pour l’installer à l’avant et à l’arrière de votre monture, il vous suffit d’accrocher les deux sangles en silicone durables au guidon et à la tige de la selle et d’y placer les lampes, maintenues par des aimants. Vous pouvez ensuite régler les lumières en choisissant parmi les 4 modes d’intensité proposés (faible, moyen, fort et clignotant). Grâce à leur puissance allant jusqu’à 100 lumens, vous roulerez de nuit en toute sécurité.

Une fois de retour de balade, vous pouvez ranger le Luci dans un petit sac ou le glisser dans votre poche. Avec son design compact et son poids de 57 g, il se fera vite oublier.

Malheureusement, le kit reste un peu onéreux et n’est disponible que sur Amazon US et sur le site de la marque (en anglais et en dollars).

Dans notre recherche, nous avons également analysé le Veasybike Veasy 2. Invention française récompensée par la Médaille d’or du concours Lépine 2019 et le 1er Prix de la Préfecture de Police, ce feu arrière amovible fonctionne sans batterie et s’avère donc peu polluant ! En effet, ce phare dédié à éclairer le dos du cycliste embarque une batterie rechargeable en USB et peut vous accompagner pendant de longues balades. La marque propose également des kits sur mesure à composer directement sur leur site.

De son côté, le Jing Yi propose deux modes d’alimentation, via un panneau solaire ou un câble USB, pour recharger sa batterie interne composée de 3 piles AAA de 750 Mah. Étanche, le feu avant équipé de 4 LEDs puissantes résiste aux chocs et aux vibrations. Il peut être installé sur un guidon ayant un diamètre compris entre 22.2 mm et 25.4mm.

Enfin, le Vélo en Lumière propose une lampe avant solaire redoutablement efficace à fixer sur votre guidon. La lumière se recharge grâce aux rayons du soleil ou par câble USB fourni avec le kit. Son faible poids et l’intensité des LED garantissent une sécurité maximale lors de sorties cyclo dans des conditions de temps difficiles. La batterie de haute capacité assure plusieurs dizaines d’heures de fonctionnement.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le haut de gamme : K-Lamp EXR1700

eclairage velo klamp

Atouts

  • Idéale pour la pratique du VTT
  • 2 LEDs et optiques personnalisables
  • Faisceau large
  • Petite et légère
  • Installation facile sur le casque ou le guidon
  • Made in France
  • Autonomie entre 3 et 40 heures
  • Contrôlable à l’aide d’une télécommande

Les points faibles

  • Prix élevé
  • Télécommande parfois capricieuse

Basée dans le Béarn, à une trentaine de kilomètres de Pau et des Pyrénées, la marque française K-Lamp a acquis sa notoriété en proposant des articles d’éclairage outdoor sophistiqués mais abordables et promus uniquement via le bouche-à-oreille. Parmi leurs produits phares, la EXR1700 fait partie des lumières haut de gamme de l’enseigne et s’avère idéale pour la pratique du VTT.

Petite et légère (moins de 80 g sur la balance), cette lampe frontale se place sur votre casque ou sur le guidon de votre vélo. Grâce à un système ingénieux de sangles, l’installation prend une poignée de minutes. Un peu comme sur une GoPro, vous pouvez orienter le faisceau vers le haut ou le bas très aisément.

La télécommande qui permet de piloter l’éclairage peut également être positionnée sur le guidon. Ainsi, vous pourrez facilement moduler l’intensité sans faire de grands mouvements. La batterie, quant à elle, se loge sur le cadre à l’aide de scratchs prévus à cet effet.

Très performant, le dispositif embarque 2 LEDs et optiques personnalisables en fonction de vos besoins et des LEDs arrière rouges pour être vu de dos. Son large faisceau permet davantage de clarté et sa petite casquette est pensée pour rediriger les particules de lumière afin d’éclairer au mieux devant vous.

Côté autonomie, vous profitez de 2h20 de batterie à puissance maximale et de presque 40 heures à puissance minimale !

Néanmoins, le prix de la EXR1700 est élevé et la télécommande se montre parfois capricieuse.

Dans notre recherche, nous avons également analysé le Spanninga Thor. L’un des meilleurs éclairages VTT sur le marché, ce feu avant LED robuste et étanche dispose d’une autonomie impressionnante de 5 heures en luminosité maximale et de 10h30 en mode éco. Sa puissance de 1100 lumens permet d’éclairer à 150 mètres et d’être vu à 500 mètres. Le petit phare fonctionne avec une batterie déportée qui se recharge sur secteur.

Parfait pour les longues sorties de nuit, le Nite Rider Pro 4200 Enduro offre 4 modes d’éclairage différents (600, 1000, 2000 et 4200 lumens) afin de s’adapter à vos besoins. Ce phare puissant doté d’une télécommande est capable d’éclairer pendant 16h30 à 600 lumens et pendant 1h30 à 4200 lumens. Vous bénéficiez également de 3 modes clignotants différents, à choisir en fonction de la luminosité ambiante. Tandis que le boîtier résiste à l’eau et à la poussière, le corps de la lampe en nylon renforcé de fibre de verre ne craint aucun choc.

Véritable petit bijou technologique, le Radar Garmin Varia RCT 715 enregistre la vidéo de votre parcours en continu. Ce feu de position avec caméra intégrée peut notamment détecter les véhicules qui s’approchent par l’arrière et les afficher sur votre écran (vendu séparément). Compact est facile à installer, l’appareil s’adapte à la plupart des vélos et offre une autonomie de 6 heures avec le feu arrière en mode flash jour, le radar et la caméra activés.

Pour les plus jeunes : Cirycase

CIRYCASE Lumiere Velo Avant et Arriere, 8 + 12 Modes d'Éclairage Lampe Vélo LED Étanche IPX6, USB Rechargeable Eclairage Velo pour Cyclysme VTT, VTC, Bicyclette, Longue Durée de Vie de la Batterie
amazon
Vérifier

Atouts

  • Tient dans la poche
  • Léger
  • Rechargeable en USB
  • Étanche
  • 25 heures d’autonomie
  • Facile et rapide à installer
  • Support réglable
  • Lumière puissante et uniforme

Les points faibles

  • On cherche encore

Parfait pour les budgets limités et les cyclistes qui aiment voyager léger, ce kit de 2 lumières avant et arrière vous accompagne aisément dans tous vos déplacements. Ces lampes au format compact (1,32 x 0,8 x 0,5 cm) tiennent dans la poche et se font vite oublier grâce à leur poids plume de 45 g.

Fixables sans outils et en quelques secondes, elles se clipsent au guidon ou à la tige de la selle à l’aide de sangles crantées réglables, que vous pouvez ajuster à votre guise horizontalement ou verticalement. L’angle flexible de 180° permet de profiter d’un éclairage puissant et uniforme et d’orienter au mieux les phares pour une visibilité optimale.

Chaque phare intègre 2 LED principales et 19 LED auxiliaires contrôlées par des interrupteurs indépendants. Alors que la lumière avant dispose de 2×4 modes d’éclairage, le feu arrière propose 2×6 niveaux d’intensité, qui peuvent être utilisés séparément ou combinés entre eux selon vos besoins.

Par ailleurs, le Cirycase embarque une batterie haute capacité de 1100mAh à l’avant et de 350mAh à l’arrière. En mode “Slow Flash”, la lampe avant garantit jusqu’à 58 heures d’autonomie et le feu arrière 25 heures. Lorsque le niveau de la batterie descend sous 20 %, un voyant clignote en vert pour vous rappeler de la recharger.

Enfin, la certification IPX6 assure une totale étanchéité par temps de pluie ou de brouillard. Le port USB est également protégé par un couvercle en silicone étanche qui empêche l’eau de s’infiltrer.

Dans notre recherche, nous avons également analysé le Luzway. Avec son poids plume de 28 g, ce kit de phares étanches peut vous accompagner partout et tenir dans un sac ou une poche de pantalon. Adapté à tout type de vélo, il dispose de sangles de fixation réglables en silicone pour être installé sur la selle, le cadre, le guidon, votre casque ou votre sac à dos. Vous profitez d’une autonomie de 45 à 70 heures en mode fixe et de 160 heures en mode clignotant.

Faciles à installer et ludiques, ces feux d’avertissement colorés TAGVO Led égayeront les trajets nocturnes des plus jeunes. Les lumières LED clignotantes s’adaptent à tous les types de vélos pour enfants ou adultes (dotés de rayons de 2 mm de diamètre) et assurent votre sécurité par temps de pluie.

Sous ces airs de gadget, la SL 100 a tout d’une grande ! Fiable et solide, cette mini lampe avant à prix riquiqui éclaire parfaitement la route et s’avère très légère (30 g). Son autonomie de 32 heures permet de parcourir de longues distances et son double mode (fixe et clignotant) la rend idéale pour un usage occasionnel de nuit ou par temps maussade.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Conclusion

Pour bien choisir votre éclairage de vélo, vous devrez prendre en compte plusieurs critères, notamment votre usage, le type de lumières et la puissance.

Alors que les cyclistes occasionnels et urbains trouveront leur bonheur avec le Cycleafer C-ONE ou le Cirycase, les amateurs de Made in France se tourneront vers le Ligoo ou la K-Lamp EXR1700, idéale pour le VTT. Pour leur part, les acheteurs écoresponsables seront comblés avec le Luci, rechargeable à l’énergie solaire.

le-saviez-vous ?
Le saviez-vous ?

Chaque année, la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette (FUB) organise la campagne « Cyclistes,brillez ! », avec le soutien de la Direction à la Sécurité Routière. Durant tout le mois de novembre, les associations membres de son réseau animent des ateliers et évènements sur tout le territoire pour sensibiliser à l’importance de s’équiper d’un bon l’éclairage à vélo et diminuer les risques d’accident.

Loïs Telli

Journaliste  Chasseuse d'objets qui améliorent notre quotidien, avec une petite tendance geek. Passionnée de multimédia, de voyages et de culture.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.