Les meilleurs casques de vélo

Facultatif mais recommandé pour les adultes, le casque de vélo fait partie de l'équipement de base du cycliste et permet de rouler en toute sécurité. Garant de votre protection, il doit être confortable, résistant et convenir à votre usage. Voici nos conseils pour choisir un modèle parfaitement adapté à vos besoins.

Les critères incontournables de Conseil Malin

  • La législation

    Facultatif pour les adultes, le port du casque à vélo est obligatoire depuis 2017 pour les enfants de moins de 12 ans. Toutefois, il demeure fortement conseillé à tout âge en raison des risques de chutes (en VTT par exemple ou en milieu urbain) et de la vitesse en cas de sorties de route ou lors de compétitions.

  • La taille

    Ni trop serré, ni trop ample, votre casque doit s’adapter parfaitement à votre morphologie. Ainsi, avant de jeter votre dévolu sur un modèle, il est primordial de bien connaître votre tour de tête (en centimètres). Pour cela, munissez-vous d’un mètre souple de couture et faites-le passer d’une part au milieu du front et d’autre part, sur la bosse occipitale derrière votre tête. Une fois que vous avez choisi un modèle, ajustez-le à l’aide de la molette et secouez la tête pour vérifier qu’il tient bien en place.

  • Les normes et technologies

    Obligatoire, la norme européenne CE EN 1078 doit impérativement figurer sur votre casque. Elle atteste de la qualité du modèle, dont sa construction, ses propriétés d’absorption des chocs et ses dispositifs de serrage (jugulaire, sangles latérales…)

    En matière de protection, il existe différentes technologies sur le marché. La technologie « In-Mold » consiste à fusionner les deux coques du casque (extérieures et intérieures) par thermocollage pour ne former qu’une pièce. Ce procédé garantit une plus grande solidité, une meilleure ventilation et un confort optimal.

    D’autres modèles proposent la technologie MIPS (acronyme de Multi-directional Impact Protection System ou système de protection contre les chocs multidirectionnels.) Développé par des scientifiques suédois, ce procédé constitue une véritable révolution dans le domaine de la sécurité à vélo. Son principe est simple : imiter et jouer le rôle du liquide céphalo-rachidien dans lequel « flotte » notre cerveau. Ainsi, lors d’un choc, le cerveau ne tapera pas contre la boîte crânienne et les risques de traumatismes crâniens seront évités.

    Enfin, certains modèles sont dotés de détecteurs de chutes, directement reliés à une application à télécharger sur votre smartphone. Ainsi, en cas de chute, le détecteur envoie votre position GPS et appelle automatiquement les numéros de téléphone de vos proches, préalablement configurés dans l’application.

  • Le confort

    Pour gagner en confort et en ajustement, la majorité des casques sont équipés de mousses disposées contre la coque interne. Elles sont très souvent installées avec un velcro afin de pouvoir les enlever et les nettoyer régulièrement. Certains casques bénéficient même d’un traitement spécial antibactérien sur cette partie afin de garantir une hygiène optimale pendant plus longtemps.

    Par ailleurs, un casque bien ventilé, équipé d’aérations, limitera l’effet « cocotte-minute » et rafraîchira votre crâne en cas de forte chaleur. Certains casques sont également dotés de filets à insectes qui tiennent à distance les moustiques et mouches en tous genres.

    Enfin, le type de fermeture peut aussi influer sur votre confort. Il existe différents types de fermetures : le clip, présent sur la majorité des modèles, la fermeture magnétique (avec un système d’aimants), efficace mais un peu difficile à retirer dans les premiers temps, et le serrage micrométrique, assuré par des sangles en plastique qui maintiennent bien la tête en place. En contact direct avec votre visage, les sangles latérales doivent être robustes et respirantes et se positionner juste en dessous des oreilles.

  • Le type de casque

    Les casques classiques sont les plus répandus sur le marché. Polyvalents, ils offrent confort, protection, légèreté et ventilation. Pour leur part, les casques aérodynamiques sont conçus pour réduire au maximum l’impact du vent et laisser l’air glisser. Ils conviennent parfaitement à un usage sportif ou intensif.

  • Votre usage

    Si vous roulez rarement, inutile d’acheter un modèle sophistiqué. Un casque d’entrée de gamme homologué et bien ventilé fera parfaitement l’affaire. Pour les débutants et les cyclistes réguliers, il est important de privilégier le confort, l’aérodynamisme et la légèreté. En revanche, les experts et utilisateurs aguerris préféreront un casque aérodynamique, capable d’améliorer leurs performances tout en assurant leur sécurité.

  • Les options

    Outre les fonctionnalités basiques, certains casques intègrent un éclairage, voire des clignotants pour indiquer un changement de direction. Ces équipements, qui entraînent un coût supplémentaire, ne remplacent pas pour autant l’éclairage réglementaire du vélo.

    Si vous utilisez votre vélo l’été, une visière peut aussi s’avérer utile pour vous protéger du soleil et des insectes. De différentes tailles, formes ou teintes, elles peuvent être fixes ou amovibles. Il existe aussi des housses anti-pluie, livrées avec le casque ou séparément, très utiles pour rouler en toute saison !

  • Votre budget

    Que vous optiez pour un casque classique ou aérodynamique, les modèles d’entrée de gamme coûtent généralement de 30 à 90 euros. Comptez entre 90 et 200 euros pour un casque milieu de gamme et jusqu’à 600 euros pour un modèle haut de gamme.

Les modèles choisis par Conseil Malin

  • Le meilleur rapport qualité-prix
    KingLead

    Avec un look vintage, ce modèle mixte aérodynamique et ajustable dispose d’un système d’aération performant et d’une coque en polycarbonate de haute densité à un prix défiant toute concurrence.

  • Coup de cœur
    Abus Urban

    Idéal pour tous vos déplacements quotidiens, ce casque confortable bénéficie de la technologie In-Mold, qui garantit solidité et durabilité, et d’une ventilation efficace assurée par 17 entrées d’air.

  • Made in France
    Egide Ino
    Egide Ino

    Entièrement fabriqué à la main entre Nantes et Cholet (Loire-Atlantique), ce casque mixte urbain en cuir naturel, lin, kevlar et carbone allie robustesse, légèreté et sécurité.

  • L’écolo
    Urge Gringo de la Pampa
    Urge Gringo de la Pampa

    Composé à 80 % de matériaux recyclés, ce casque français à mentonnière amovible figure parmi les moins chers du marché. Livré dans un sac en amidon de maïs compostable et biodégradable.

  • Le haut de gamme
    Kask ProTone

    Ce casque italien aérodynamique est équipé de nombreuses mousses pour un confort optimal et de larges aérations pour garder la tête au frais par des températures supérieures à 35 °C.

  • Pour les plus jeunes
    Value Talks

    Idéal pour des premières balades à vélo en toute sécurité, ce modèle abordable est doté d’une coque extérieure en ABS et d’une coque intérieure en EPS haute densité qui amortit efficacement les chocs.

Notre sélection

  • Le meilleur rapport qualité-prix : KingLead

    Atouts

    • + Rapport qualité-prix
    • + Confortable
    • + Plusieurs coloris au choix
    • + Aération
    • + Mixte

    Les points faibles

    • - Grande taille peu pratique

    Vous recherchez un casque pour accompagner vos trajets réguliers à vélo sans y consacrer un budget trop conséquent ? Le KingLead est fait pour vous !

    Disponible en 7 coloris, ce modèle mixte aérodynamique saura s’adapter à toutes les têtes grâce à son système de réglage à l’arrière et ses sangles latérales ajustables. Doté d’un système d’aération performant, ce casque au design vintage limite les risques de transpiration et garantit une ventilation optimale. À l’intérieur, il intègre également un rembourrage très respirant pour améliorer votre confort.

    Lors de vos promenades estivales, vous pouvez compter sur la visière amovible aimantée, qui peut être réglée sur 3 positions différentes, pour bloquer efficacement les rayons du soleil. Grâce à une accroche magnétique, vous pouvez protéger vos yeux ou changer de look en moins d’une seconde.

    En termes de sécurité, le casque dispose d’une lumière LED arrière (rechargeable sur USB), d’une batterie de secours et de clignotements à vitesse réglable (constant, lent et rapide) afin de vous signaler aux autres conducteurs et de vous adapter à toutes les situations de route. Très légère et hyper résistante, la coque en polycarbonate de haute densité offre également une bonne protection en cas de choc.

    Néanmoins, le KingLead ne conviendra pas aux plus petits gabarits en raison de ses grandes dimensions (56 cm à 62 cm) et reste peu pratique à transporter.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Cairbull, le Shinmax NR-096 et le B-Twin qui proposent un très bon rapport qualité-prix.

  • Coup de cœur : Abus Urban

    Atouts

    • + Confortable
    • + Léger
    • + Aération avec filet anti-moustique
    • + Feu arrière LED
    • + Taille réglable
    • + 24 coloris disponibles

    Les points faibles

    • - Assez lourd

    Réputée pour la qualité de ses antivols, la marque allemande Abus propose également une gamme complète de casques de vélo très appréciée outre-Rhin. Modèle le plus vendu en Allemagne, l’Abus Urban allie technicité, confort et praticité et s’avère idéal pour tous vos déplacements quotidiens.

    Vous apprécierez son aspect moderne et dynamique (24 coloris disponibles) et la finition mat qui lui confère un design très soigné. Agréable à porter, le casque bénéficie de la technologie In-Mold, qui lui assure solidité et durabilité grâce à l’association d’EPS (Polystyrène expansé) et d’une coque en polycarbonate.

    Doté de 12 entrées d’air sur la partie avant et 5 sur l’arrière, le modèle canalise efficacement le flux d’air avant de l’évacuer. La visière amovible vous évite d’être ébloui par le soleil et le filet anti-insectes offre une protection intégrale contre toutes sortes de bestioles volantes. Fixées à l’armature par un système de velcro, des petites mousses permettent d’assurer votre confort.

    L’Urban assure également un excellent maintien de votre tête grâce à une molette réglable, des sangles épaisses et une mentonnière rembourrée. Le système de fermeture magnétique Fidlock permet de boucler et d’enlever aisément le casque d’une seule main.

    À l’arrière du casque, une lumière LED rouge triangulaire, tantôt clignotante tantôt fixe, offre une visibilité à 180 degrés bienvenue pendant les courtes et sombres journées hivernales. Positionnée de manière judicieuse, suffisamment haut sur le casque, elle ne risque pas d’être dissimulée par le col d’un manteau. De petites bandes réfléchissantes renforcent votre sécurité en cas de faible luminosité.

    En revanche, le modèle s’avère assez lourd (255 grammes pour la taille M).

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Kali Protectives Central Solid, élégant et fonctionnel, le Bern, idéal pour les cyclistes urbains, l’Alpina, léger et qui offre une excellente ventilation et le Mojito, confortable et anti-transpirant.

  • Made in France : Egide Ino

    Made in France : Egide Ino

    Atouts

    • + Made in Nantes et Cholet (Loire-Atlantique)
    • + Fabriqué à la main
    • + Matériaux naturels
    • + Mixte
    • + Plusieurs tailles et coloris
    • + Visière aimantée

    Les points faibles

    • - Prix

    Digne d’un accessoire de mode, ce casque mixte haut de gamme urbain est entièrement fabriqué à la main entre Nantes et Cholet (Loire-Atlantique). En effet, la marque française Egide utilise le savoir-faire de la haute-couture pour proposer des casques tout aussi raffinés que sécurisants, conçus dans des matières nobles (cuir naturel, lin, kevlar et carbone). Utilisés dans l’aéronautique, les gilets pare-balles et autres revêtements de protection, ces matériaux garantissent aux casques robustesse, légèreté et sécurité.

    Équipé d’une calotte en résine thermoplastique vernis et d’un jonc en cuir pleine fleur, l’Ino se décline en 8 tailles et 11 coloris (la coque reste noire, seule la couleur du jonc change en fonction des modèles). Robuste, doux et agréable au toucher, le cuir pleine fleur a conservé sa surface supérieure intacte. Il s’agit de la zone de la peau de l’animal dotée de la plus grosse densité de fibres. Les cuirs pleine fleur sont sélectionnées par Egide dans des tanneries réputées et traités afin de garantir une résistance optimale à la pluie, aux UV et aux agressions de surface.

    Derrière ce look chic et ces finitions soignées, l’Ino absorbe efficacement les chocs. Inspirée de la mythologie grecque, la marque affuble ses créations du bouclier de Zeus, symbole de la protection ultime, et soumet tous ses modèles à des tests poussés pour assurer votre sécurité sur la route. Pour assurer votre confort, le casque dispose par ailleurs d’un habillage intérieur entièrement amovible et lavable en machine, ainsi que de 4 aérations discrètes.

    Livré avec une housse de transport, il s’accompagne également d’une visière-écran aimantée amovible et d’un habillage hiver. Si vous ne souhaitez pas utiliser la visière, il vous suffit de la rabattre sur le dessus du casque. Les aimants se chargeront de la maintenir en place pendant vos trajets.

    Toutefois, le prix de l’Ino ne conviendra pas à toutes les bourses.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé l’Ekoi, modèle aérodynamique et polyvalent confectionné à Roubaix (Nord) et l’Overade, casque pliable conçu par deux Français mais fabriqué en Chine.

  • L’écolo : Urge Gringo de la Pampa

    L’écolo : Urge Gringo de la Pampa

    Atouts

    • + Composé à 80 % de matériaux recyclés
    • + Marque française
    • + Confort
    • + Ventilation
    • + Mentonnière amovible

    Les points faibles

    • - Prix
    • - Taille petit

    Premier casque intégral modulable de la marque française Urge, le Gringo de la Pampa figure parmi les modèles à mentonnière amovible les moins chers du marché.

    Constituée de champions de vélo et de cyclistes passionnés vivant et travaillant entre les Pyrénées et la Méditerranée, l’équipe de Urge entend fabriquer les meilleurs casques de VTT possibles. Engagée dans le programme « 1% for the Planet », l’enseigne reverse 1 % de son chiffre d’affaires à des associations qui œuvrent à la préservation de l’environnement. Dans cette logique, la marque produit des casques et des packagings conçus à 80 % en matériaux recyclés.

    Ainsi, le Gringo de la Pampa est doté de sangles en PET (polyester à la base du plastique « pétrosourcé »). Le choix de ce matériau permet à Urge de diminuer sa consommation en énergie fossile mais aussi de valoriser ses déchets. De la même manière, la calotte du casque est composée de mousse en EPS (polystyrène expansible) recyclé issu de la transformation des déchets de l’industrie automobile. Enfin, la visière est conçue en ABS (thermoplastique) recyclé.

    Livré dans un sac en amidon de maïs entièrement compostable et biodégradable, le modèle est disponible en plusieurs coloris, allant du flashy au sobre, afin de satisfaire tous les goûts. Au début, vous aurez besoin d’un léger temps d’adaptation pour dompter la mentonnière amovible et le système d’attache. Mais une fois les lanières bien ajustées, le Gringo se montre très léger et offre un excellent confort, autant en intégral qu’en version jet (ouvert sans mentonnière).

    La qualité de l’aération est également au rendez-vous. Même avec la mentonnière, vous pouvez profiter d’une ventilation optimale qui gardera votre tête au frais en toutes circonstances.

    Toutefois, le casque taille petit et ne conviendra pas aux grands gabarits. Son prix reste également élevé.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Kali Saha, conçu en EPS et en tissus naturels.

  • Le haut de gamme : Kask ProTone

    Atouts

    • + Confort
    • + Ventilation et aération
    • + Design
    • + Ergonomie

    Les points faibles

    • - Prix
    • - Pas de filet anti-insectes

    Fabriqué en Italie, le ProTone s’illustre par sa qualité de protection, sa polyvalence et son système de ventilation efficace. Aérodynamique, ajustable et plutôt léger (230 g en taille M et 260 g en taille L), ce casque premium de la marque transalpine Kask a été conçu en collaboration avec les ingénieurs et les coureurs de l’équipe cycliste britannique Sky.

    Arborant un look élégant et des finitions soignées, le modèle est composé de polycarbonate, d’une mentonnière en cuir durable et se décline en 17 coloris. À l’arrière, une bande réfléchissante vous rend visible des autres usagers.

    En termes de confort, l’enseigne ne lésine pas sur les mousses : rembourrage 3D Dry tridimensionnel fabriqué à base de cellules ouvertes et épaisseur multiple, rembourrage intérieur amovible et lavable conçu en tissu CoolMax (matériau technique anti-humidité) et bénéficiant d’un traitement antibactérien Sanitized…

    On retrouve même de la mousse sur les pièces composant le système de réglage occipital et au niveau du front (8mm d’épaisseur) afin d’absorber la sueur. Pour sa part, la jugulaire en similicuir évite les phénomènes d’irritation dus à la transpiration et se nettoie facilement.

    Véritable équipement pour professionnels, le casque jouit d’une solide réputation dans le milieu du cyclisme de route et dispose de l’un des systèmes d’aération les plus performants du marché. En effet, les larges ouïes garantissent une ventilation optimale même par des températures supérieures à 35 °C. Si vous craignez que les nombreuses ouvertures n’affectent ses performances, soyez rassuré : le modèle affiche un coefficient aérodynamique plus bas que tous ses concurrents, et ce, quelle que soit la position de votre tête.

    Le Protone dispose également de nombreux réglages que vous contrôlez via une molette caoutchoutée. La technologie Octo Fit permet d’ajuster le casque avec précision et se règle aussi bien en hauteur qu’en profondeur. Une fois le ProTone rivé sur votre crâne, il ne bouge plus et se fait complètement oublier.

    Néanmoins, outre un prix élevé, nous regrettons l’absence de filet anti-insectes surtout sur un modèle équipé d’ouïes d’aération aussi larges.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Kask Urban Lifestyle, modèle design qui offre sécurité et confort, le Bell Helm, casque intégral très léger doté d’une poche d’air en plastique que vous pouvez dégonfler en cas de choc et le Lumos Kickstart, équipé d’un système de sécurité intuitif et efficace avec signalisation lumineuse.

  • Pour les plus jeunes : Value Talks

    Atouts

    • + Rapport qualité-prix
    • + Solide
    • + Léger
    • + Ajustable
    • + Ventilation

    Les points faibles

    • - Compliqué de définir la gauche et la droite

    Depuis 2017, la législation française exige que les enfants de moins de 12 ans portent un casque à vélo, et ce, qu’ils soient conducteurs ou passagers. Cette loi vise avant tout à protéger les plus jeunes, jugés plus vulnérables que les adultes. Notez également que si l’âge minimum recommandé pour transporter un bébé à bicyclette est de 9 mois, vous devez attendre que son tour de tête soit suffisamment grand pour que le casque le protège bien.

    Idéal pour les premières balades à vélo, le Value Talks conjugue confort et sécurité à un prix très avantageux. Ce casque rond s’avère très résistant grâce à sa coque extérieure en ABS, solide et légère, et sa coque intérieure en EPS haute densité qui amortit efficacement les chocs. Pour compléter cette panoplie anti-chute et permettre à votre enfant de rouler sereinement, le casque est livré avec une paire de genouillères, une paire de coudières et une paire de protège-poignets assortis.

    Adapté de 3 à 14 ans, le modèle comprend une molette de sécurité et une sangle ajustable. Les coussinets renforcés procurent confort et maintien et les nombreuses aérations garantissent une bonne ventilation même en cas de forte chaleur.

    Grâce à des élastiques réglables, ce set de protection évolutif et multifonction peut s’adapter au fur et à mesure que votre enfant grandit. Vous pouvez également ajuster la taille des mousses au niveau des genoux, des coudes et des poignets.

    En revanche, il est difficile de distinguer la gauche de la droite sur le casque. Afin de vous repérer et de veiller à bien le mettre dans le bon sens, vous pouvez coller des autocollants sur l’un des côtés.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le SkullCap, robuste et disponible en plus de 10 coloris différents et le XJD ,modèle polyvalent, solide et respirant.

Le petit plus de Conseil Malin

Pour compléter votre panoplie de cycliste ou de vélotafeur, laissez-vous tenter par une sacoche de vélo ! Ainsi, si vous souhaitez l’utiliser pour aller au travail, vous devrez prendre en compte plusieurs critères, dont sa fonctionnalité et sa résistance.

Par exemple, si vous devez transporter votre PC portable, des documents et vos effets personnels, vous préférerez un modèle doté de plusieurs poches et/ou compartiments.

De même, afin d’affronter des conditions météorologiques peu favorables, veillez à vous équiper d’une sacoche résistante et imperméable. Si vous roulez en ville, vous devrez sans doute vous frayez un chemin au milieu de la circulation : une sacoche compacte vous permettra de vous faufiler plus facilement entre les voitures.

Enfin, le design de votre sacoche s’avère aussi important. Certains modèles au look urbain, très chic et moderne peuvent faire office de sacoche classique et vous permettre de transporter vos affaires tout au long de la journée.

Conclusion

Pour bien choisir votre casque de vélo, vous devrez prendre en compte plusieurs critères, notamment votre usage, la taille et le confort. Par exemple, le KingLead représente le meilleur rapport qualité-prix, mais les cyclistes aguerris préféreront l’Abus Urban ou le Kask ProTone pour leur confort et leur qualité de ventilation.


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.