Les meilleurs vélos pliants

Symboles de la mobilité urbaine, les vélos pliants ont vu leurs ventes augmenter de 11 % en 2020 selon l'Union Sport & Cycle. En effet, ce mode de transport séduit un nombre croissant d’usagers par sa dimension pratique, écologique, sa simplicité et son encombrement limité. Face aux nombreux produits disponibles sur le marché, Conseil Malin vous aide à choisir le modèle adapté à vos besoins.

Les critères incontournables du Conseil Malin

  • Votre usage

    Afin de choisir un modèle adapté à vos besoins, vous devez d’abord déterminer l’usage que vous réservez à votre vélo pliant (sportif, balade…) ainsi que votre fréquence d’utilisation (intensive, régulière ou occasionnelle). La distance que vous envisagez de parcourir et le relief de votre trajet influent également sur votre choix.

  • Le type de vélo

    Comme pour les vélos classiques, il existe plusieurs types de vélos pliants adaptés à divers usages.

    Le vélo pliant électrique (VAE)

    Le vélo pliant électrique est idéal pour parcourir de longues distances (supérieures à 10 km) ou gravir de fortes pentes sans transpirer. En général, ces modèles pèsent autour de 20 kg (la batterie et le moteur ajoutent du poids).

    Le vélo pliant urbain

    Le vélo pliant urbain est adapté à la conduite en ville et non à la recherche de grande vitesse. Il offre un pliage rapide, un bon équipement et se montre relativement léger. Certains modèles sont équipés de garde-boue et d’un porte-bagages.

    Le vélo pliant tout chemin (VTC)

    Polyvalent, ce type de vélo est doté de pneus assez larges, capables de s’adapter à tous les chemins. Il dispose d’un plus grand nombre de vitesses que les vélos urbains afin de gravir les côtes avec moins de difficulté.

    Le vélo pliant de course

    En général, les vélos pliants de course disposent de roues et d’une transmission adaptées pour la vitesse. Ils intègrent en moyenne 18 vitesses et peuvent même proposer un cintre (partie du guidon sur laquelle on pose les mains) spécial pour la route.

    Le vélo pliant tout terrain  (VTT)

    Le VTT pliant est pensé pour vous faire profiter des performances d’un VTT sans se soucier de son encombrement. Il permet d’emprunter des sentiers rocailleux ou de gravir des côtes. Certains modèles sont dotés de pneus double paroi et de puissants freins à disque.

  • La facilité de pliage et de dépliage

    Le temps de pliage peut varier entre 10 et 30 secondes selon les vélos. Si vous prenez régulièrement les transports en commun, privilégiez un mécanisme de pliage rapide et intuitif. Il est recommandé d’éviter les modèles qui nécessitent d’ajuster certains éléments, comme la hauteur du guidon de la selle ou encore la manette de frein.

  • Le poids

    Selon les équipements, le poids d’un vélo pliant peut varier de 10 à 20 kg en moyenne. Si vous devez monter plusieurs étages ou porter régulièrement votre véhicule, veillez à choisir un modèle léger (moins de 14 kg). Afin de gagner du poids sur la balance, certains fabricants usent de matériaux haut de gamme qui feront grimper la facture.

  • La taille des roues

    La taille des roues est un point essentiel puisqu’elle influe sur l’encombrement du vélo, mais également sur les sensations de conduite. La grande majorité des vélos pliants disposent de roues de 20 pouces, qui représentent le meilleur compromis entre un faible encombrement et un bon confort de pédalage.

    Si vous recherchez un modèle ultra-compact et que vous parcourez de petites distances, orientez-vous plutôt vers des roues de 16 pouces. Sachez toutefois que plus les roues sont petites et plus le risque de guidonnage (phénomène vibratoire qui affecte l’axe de rotation du guidon) augmente, avec une sensation d’instabilité. À l’inverse, pour bénéficier d’un confort optimal, il est conseillé d’opter pour des roues de 20 à 26 pouces.

  • La compacité

    L’un des objectifs d’un vélo pliant est de proposer un encombrement réduit. En effet, votre véhicule doit pouvoir se faufiler dans les espaces les plus restreints, comme un couloir ou les transports en commun. Si la taille après pliage diffère selon les modèles, vérifiez bien le diamètre des roues et du cadre. Le prix varie également en fonction de la technologie de pliage utilisée.

  • Le confort

    Pour profiter du meilleur confort possible, vous devez prêter attention à plusieurs éléments. Veillez d’abord à choisir une selle parfaitement adaptée à votre morphologie (ni trop longue, ni trop petite) et ajustable pour éviter les déconvenues. Les vélos équipés de suspensions permettent aussi d’absorber les vibrations de la route.

  • La transmission

    La transmission permet de faire avancer le vélo grâce aux pédales, en transmettant votre énergie à la roue arrière du vélo et en le propulsant vers l’avant. Les vélos pliants peuvent embarquer différents types de transmission.

    Alors que le dérailleur reste l’indétrônable leader de la transmission vélo, le moyeu à vitesses intégrées s’avère très performant. Le dérailleur déplace la chaîne d’un pignon à l’autre sur la cassette afin de permettre le changement de développement. Simple et abordable, ce système reste plus fragile et nécessite de remettre la chaîne en place en cas de déraillement.

    Pour sa part, le moyeu à vitesses intégrées ressemble à une boîte de vitesses de voiture et utilise des engrenages intégrés nichés dans la roue arrière. Plus résistant et plus fiable, ce mécanisme est aussi plus onéreux.

    Vous pouvez trouver des vélos dotés de 1 à 14 vitesses pour les modèles les plus performants, avec des plages adaptées à tous les reliefs. En ville, un maximum de 7 vitesses peut suffire. En revanche pour la randonnée, privilégiez 8 vitesses ou plus.

  • L’équipement

    Selon votre usage, le niveau d’équipement peut constituer un critère important. Les cyclistes urbains apprécieront la présence de garde-boue, d’un porte-bagages, d’une béquille et d’une pompe intégrée dans la tige de selle. Les fourches suspendues, les freins à disque et l’assistance électrique font également partie des équipements les plus recherchés.

  • Votre budget

    En général, les vélos pliants d’entrée de gamme coûtent de 150 à 250 euros et conviennent à un usage occasionnel, en ville, sur des distances de 10 à 15 km maximum. Le prix des modèles milieu de gamme dépend des caractéristiques proposées, des matériaux utilisés et du type de cyclable. Vous trouverez ainsi des vélos de 350 à 1000 euros ou plus. Enfin, comptez entre 1000 et 3000 euros pour le haut de gamme.

Les modèles choisis par Le Conseil Malin

  • Le meilleur rapport qualité-prix
    FabricBike Vélo Pliant, Cadre en Alliage, Mono-Vitesse, 3 Couleurs (Space Grey 7 Speed)
    amazon
    Vérifier Comparer les prix
    Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
    FabricBike Vélo pliant

    Un modèle mono vitesse de 11,8 kg à prix doux, avec guidon et selle ajustables et freinage progressif. Idéal pour la ville.

    amazon
    Non disponible
    Vérifier
    Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
    Mise à jour le : 5 juillet 2022 13h43
  • Coup de cœur
    momaBIKES E-20PRO
    momaBIKES E-20PRO

    Urbain et compact, ce vélo pliant électrique au look rétro dispose de 3 niveaux d’assistance, d’une potence et d’un guidon réglables ainsi que d’un port USB intégré.

  • Made in France
    O2Feel Peps
    O2Feel Peps

    Fabriqué à Wambrechies (Nord), ce VAE pliant de 20 kg en aluminium offre confort et sécurité grâce à ses roues de 20 pouces et ses freins V brake.

  • L’écolo
    Eovolt Confort
    Eovolt Confort

    Pliable en 10 secondes, ce modèle électrique est doté de 100 km d’autonomie, d’une batterie invisible et de 5 modes d’assistances. Et en plus, il est assemblé en France à Bourges (Cher).

  • Le haut de gamme
    Gocycle G4i +
    Gocycle G4i +

    Un VAE de 16,3 kg, pliable en 10 secondes, avec freins à disque hydrauliques, 80 km d’autonomie, pneus en carbone et port USB intégré

  • Pour les plus jeunes
    SAVA Carbone 14 pouces
    SAVA Carbone 14 pouces

    Citadin et robuste, ce vélo en carbone de 6,7 kg et pliable en 8 secondes est l’un des plus compacts du marché.

Notre sélection

  • Le meilleur rapport qualité-prix : FabricBike Vélo pliant

    FabricBike Vélo Pliant, Cadre en Alliage, Mono-Vitesse, 3 Couleurs (Space Grey 7 Speed)
    amazon
    Vérifier Comparer les prix
    Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

    Atouts

    • + Léger
    • + Freinage progressif
    • + Guidon et selle ajustables
    • + Peut supporter jusqu’à 95 kg

    Les points faibles

    • - Un peu encombrant
    • - Durée de vie limitée

    Parfait pour les trajets réguliers en ville et les balades, ce vélo pliant mono vitesse conjugue praticité et sécurité tout en proposant un excellent rapport qualité-prix. Au quotidien, le FabricBike s’adapte ainsi à tout type de chaussées, aux obstacles en milieu urbain et offre un pédalage facile et agréable.

    Disponible en quatre coloris (noir, blanc, gris et rouge), le modèle est équipé de freins en alliage de la marque taiwanaise Promax, réputée dans le domaine du BMX. Vous apprécierez ce système de freinage progressif et sécurisé qui permet de contrôler totalement le vélo. Grâce à leur forme en V, les freins sont directement intégrés au cadre et se montrent très efficaces combinés à la suspension. De leur côté, les roues de 20 pouces assurent une accélération rapide et un bon transfert d’énergie de votre corps vers le vélo.

    Par ailleurs, le FabricBike dispose de poignées ergonomiques et d’une selle réglable très confortable et imperméable pour résister aux intempéries. Également ajustable, le guidon ergonomique assure une parfaite maniabilité, une bonne adhérence et résiste à la transpiration.

    Enfin, vous pourrez transporter aisément votre vélo pliant léger grâce à son poids contenu de 11,8 kg, soit 30 % de moins que la majorité des modèles pliants concurrents. Il peut également supporter jusqu’à 95 kg, ce qui le rend adapté à toutes tranches d’âges et toutes morphologies.

    En revanche, avec des dimensions de 25,4 x 76,2 x 55,9 cm une fois plié, le FabricBike s’avère un peu encombrant et requiert un minimum d’espace pour pouvoir être rangé. Nous regrettons aussi qu’il s’use assez rapidement et dispose d’une durée de vie limitée.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Windgoo D1, modèle électrique en aluminium, l’Ecosmo ‎20AF09BL, vélo de ville en alliage léger, le B’Twin Tilt 100, le vélo pliant polyvalent de Décathlon doté de 7 vitesses et le Ridgeyard, vélo de ville équipé de roues de 20 pouces, qui proposent un très bon rapport qualité-prix.

    amazon
    Non disponible
    Vérifier
    Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
    Mise à jour le : 5 juillet 2022 13h43
  • Coup de cœur : momaBIKES E-20PRO

    Coup de cœur : momaBIKES E-20PRO

    Atouts

    • + Design
    • + Compact
    • + Suspensions à l’avant
    • + Potence et guidon réglables
    • + Port USB intégré
    • + 3 niveaux d’assistance

    Les points faibles

    • - Pas de compteur kilométrique
    • - Batterie volumineuse

    Fabricant espagnol de vélos urbains, Moma Bikes fait figure de référence dans son secteur. Avec le vélo pliant E-20PRO, la marque propose un modèle pliant électrique capable de s’adapter à toute situation en milieu urbain et parfait pour les déplacements quotidiens.

    Compact, le vélo peut aisément trouver sa place dans un coin du garage ou du salon, mais aussi dans les transports ou dans le coffre d’une voiture. La selle en imitation cuir et le guidon marron clair aux finitions soignées lui confèrent un look rétro et élégant. Le cadre en aluminium solide n’affecte pas la légèreté du véhicule puisqu’il pèse “seulement” 18 kg.

    Par ailleurs, vous profitez d’une potence réglable en hauteur, d’un guidon ajustable et d’un port USB sur le panneau de contrôle. Le modèle dispose en effet d’un écran LCD installé sur le guidon qui vous permet d’accéder à de nombreuses informations en direct dont le niveau d’assistance sélectionné, l’autonomie restante de la batterie ou encore la vitesse. Vous apprécierez également les roues de 20 pouces, la présence d’un amortisseur, de freins à disque hydrauliques à l’avant et à l’arrière et de suspensions à l’avant, très utiles pour absorber les chocs.

    Côté autonomie, la batterie promet de vous accompagner pendant 80 km et met 4 heures à se recharger. Le moteur brushless de 250W offre, quant à lui, 3 niveaux d’assistance et le dérailleur Shimano dispose de sept vitesses, pour une accélération jusqu’à 25 km/h.

    Toutefois, la batterie s’avère relativement volumineuse et le E-20PRO ne possède pas de compteur kilométrique.

    Dans notre recherche, nous avons aussi étudié le Xiaomi Mi Smart, vélo électrique doté de pneus de 16 pouces, d’une autonomie de 45 km et pliable dans le sens vertical, le SameBike LO26 Spoke, modèle électrique de montagne équipé de 3 modes d’assistance et d’un affichage LCD, le Speedrid, vélo électrique polyvalent en acier et carbone à haute résistance avec freins à disque et pneus antidérapants, et le BH Ibiza Sport Shimano Tourney 8V, VTT léger en carbone avec transmission 8 vitesses. Nous avons également analysé le Fiido X, modèle électrique connecté doté d’un cadre en magnésium et disponible à 928 euros HT en précommande sur Indiegogo (759 euros pour la version « Lite »).

  • Made in France : O2Feel Peps

    Made in France : O2Feel Peps

    Atouts

    • + Fabriqué en France
    • + Robuste
    • + Relativement léger
    • + Confort
    • + Qualité de freinage

    Les points faibles

    • - Impossibilité de déplacer le vélo en le faisant rouler lorsqu’il est plié
    • - Absence de suspension

    L’aventure O2Feel commence en 2004 quand Grégoire Brunet et Jean Bataille se rencontrent sur les bancs de l’école d’ingénieur de l’ICAM de Lille. Après un voyage en Asie, les deux camarades décident de développer un premier prototype de vélo électrique au sein de leur garage dans l’Oise. La société O2Feel voit le jour en 2010 à Wambrechies dans le Nord et y assemble ses vélos depuis cette année. Dans son catalogue, on retrouve le Peps, qui a reçu le prix du vélo pliant de l’année 2014 lors du salon du cycle de Paris. Très pratique, il se montre robuste tout en restant aisément transportable.

    Composé d’un cadre pliant en aluminium monté sur des jantes de 20 pouces, le Peps dispose d’une selle large, moelleuse et très confortable. L’amplitude de réglage de la selle et du guidon permet de vous positionner correctement sans être tassé. Pour leur part, les poignées, recouvertes d’un revêtement de type cuir vintage, s’avèrent larges et agréables à manier. Bien qu’O2feel utilise des composants asiatiques, comme 99 % des marques de VAE hexagonales, la qualité de fabrication française est donc au rendez-vous.

    Avec 20 kg sur la balance, batterie incluse, le vélo est un compagnon idéal en ville ou dans les transports en commun. Une fois plié, il ne mesure plus que 80 x 35 x 75 cm, soit à peine plus qu’une valise cabine.

    Enfin, le VAE dégage une impression de stabilité et de sécurité grâce aux freins avant et arrière Tektro V brake et au dérailleur Shimano Nexus 3. Ce système situé dans le moyeu de la roue arrière évite de dérailler et permet de passer les vitesses quand vous êtes à l’arrêt.

    Nous déplorons néanmoins l’absence de suspension et l’impossibilité de déplacer le vélo en le faisant rouler lorsqu’il est plié.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Velobecane Compact, vélo électrique économique fabriqué à Paris, l’Easybike Easyfold, modèle électrique compact idéal pour la ville et conçu à Saint-Lô (Manche), le Vepli Juny, vélo électrique polyvalent à freins hydrauliques confectionné à Villeurbanne (Rhône) et le Blanc Marine 26PM4, modèle électrique produit à Vélines (Dordogne) et doté d’une autonomie de 50 à 70 km.

  • L’écolo : Eovolt Confort

    L’écolo : Eovolt Confort

    Atouts

    • + Autonomie
    • + Made in France
    • + Confort
    • + Facile à plier
    • + Batterie invisible

    Les points faibles

    • - Poids
    • - Pas de protection au niveau de la chaîne

    La marque Eovolt a été fondée en 2018 par Luca Chevalier et Baptiste Fullen. Après un séjour sur un campus à Shanghai, ces deux étudiants de l‘ESC Tours décident de produire en France des vélos électriques inspirés de ceux qu’ils ont vus en Chine.

    Assemblé à Genas (Rhône), le Confort fait partie des quatre modèles proposés par l’enseigne. Conçus à partir d’un cadre pliant chinois et de visserie française, ces VAE ont la particularité de disposer d’une batterie logée dans la tige de selle. Eovolt attache beaucoup au choix de ses composants et de ses partenaires afin de proposer des produits durables et de qualité. Ainsi, la batterie 14Ah est signée Samsung. Invisible, elle se charge en quelques heures à l’aide d’un câble d’alimentation relié au connecteur situé juste au-dessous de la selle.

    Le géant coréen s’est engagé dans une démarche écoresponsable depuis plusieurs années, visant à limiter son impact environnemental et la toxicité de ses produits. Samsung est notamment en train de développer des boules de graphène, capables d’augmenter la capacité de ses batteries lithium-ion actuelles de 45 % et de se recharger cinq fois plus vite que les batteries actuelles.

    Muni d’un dérailleur Shimano à 7 vitesses, de roues de 20 pouces et de freins hydrauliques à disque, le Confort se distingue surtout par sa grande autonomie : vous pouvez parcourir 100 km avec une seule charge de batterie sans trop vous fatiguer au pédalage (pour un utilisateur de 85 kg en mode économie d’énergie).

    Pour sa part, le moteur Brushless (sans frottement) de 250 W intégré à la roue arrière s’avère incroyablement silencieux et offre 5 modes d’assistances. Concrètement, le moteur permet d’atteindre une vitesse de croisière en quelques coups de pédales et sans bruit. Grâce à la selle douillette et aux pneus épais antivibrations, vous profitez également d’un excellent confort global.

    Par ailleurs, le VAE se plie en seulement 10 secondes et peut être poussé comme une petite valise à roulettes. Une fonctionnalité précieuse dans les transports en commun et lors de déplacements en ville.

    Toutefois, le principal défaut du Eovolt Confort reste son poids (20,7 kg avec la batterie), un peu élevé pour un vélo pliant destiné à être transporté régulièrement. Nous regrettons aussi l’absence de protection au niveau de la chaîne.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Biwbik Traveller, doté d’une autonomie de 70 km et d’un dérailleur Shimano 6 vitesses et le MuzziCycles, vélo pliant classique conçu en déchets plastiques recyclés par l’artiste urugo-brésilien Juan Muzzi et vendu sur demande entre 115 et 490 euros.

  • Le haut de gamme : Gocycle G4i +

    Le haut de gamme : Gocycle G4i +

    Atouts

    • + Confort
    • + Pneus en carbone
    • + Freins à disque hydrauliques
    • + Autonomie
    • + Léger
    • + Port USB intégré

    Les points faibles

    • - Prix
    • - Klaxon de piètre qualité

    Sans aucun élément mécanique ou électronique apparent, le Gocycle G4i+ et son look atypique se démarquent des autres vélos pliants haut de gamme. Pionnière du VAE, l’enseigne britannique Gocycle propose ici un modèle innovant équipé de garde-boue, de feux et de freins à disque hydrauliques à l’avant comme à l’arrière ainsi que d’une motorisation inédite. Baptisé G4drive, ce moteur de 250W niché dans le moyeu de la roue avant garantit puissance, douceur, silence et une grande réactivité à basse vitesse.

    Côté design, le cadre combine aluminium, fibre de carbone et magnésium et la fourche monobras se compose également de fibre de carbone. Ces matériaux confèrent au vélo un poids contenu de 16,3 kg sans accessoires. Les larges pneus, eux aussi conçus en carbone, offrent une excellente adhérence et un confort optimal. Rare sur ce type de modèle, la suspension derrière la selle atténue bien les chocs.

    En outre, le VAE se plie en seulement 10 secondes. Vous pouvez facilement le faire rouler et le ranger grâce au système de pliage Pitstopwheel. Il permet de détacher les roues en quelques secondes et sans aucun outil. Une astuce appréciable pour limiter son encombrement.

    Enfin, vous profitez d’une autonomie de 80 km (pour 3 heures de recharge) et d’un système prédictif qui change automatiquement la vitesse selon votre allure. Le constructeur a aussi veillé à doter le véhicule d’un port USB intégré pour recharger votre smartphone ou vous connecter en Bluetooth Low Energy.

    En revanche, le prix du Gocycle G4i+ reste très élevé et son klaxon s’avère de piètre qualité.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Legend Etna, VTT électrique doté d’un dérailleur Shimano de 30 vitesses et de freins à disque hydrauliques, le Beaufort Ascento, qui offre une autonomie de 120 km et une transmission assurée par une courroie en kevlar afin d’éviter les taches de cambouis, et le Brompton E-Bike H6L, équipé d’un moteur conçu par l’écurie de Formule 1, de 3 modes d’assistance et d’une batterie de seulement 2,9 kg.

  • Pour les plus jeunes : SAVA Carbone 14 pouces

    Pour les plus jeunes : SAVA Carbone 14 pouces

    Atouts

    • + Ultra léger
    • + Résistant
    • + Rapport qualité-prix
    • + Faible encombrement (pédales pliantes)
    • + Pliage rapide

    Les points faibles

    • - Monovitesse
    • - Peu adapté aux longs trajets

    L’un des modèles les plus compacts du marché, ce vélo pliant en carbone saura combler les cyclistes néophytes et les citadins pressés qui souhaitent optimiser leur mobilité tout en ménageant leur budget.

    Fondée en 2005 en Allemagne par l’inventeur chinois Yiwu Yang, la marque SAVA Bikes s’est spécialisée dans les vélos en carbone ultra légers. Ainsi, le SAVA Carbone 14 pouces affiche seulement 6,7 kg sur la balance, soit un poids divisé par deux par rapport à la moyenne des concurrents. Un vélo pliant très léger donc…

    Idéal pour la ville et les courts trajets, vous pouvez donc le transporter aisément dans le bus ou le métro, et ce, quels que soient votre âge et votre gabarit. Le système de pédales pliantes permet aussi de réduire son encombrement et de le ranger dans un espace exigu. En outre, les plus pressés apprécieront le mécanisme de pliage en trois temps intégré au cadre : il vous faudra moins de 8 secondes pour plier et déplier votre vélo.

    Par ailleurs, le SAVA est équipé de pneus confortables de 14 pouces et de freins Tektro RX1 V-Brake, un système ultra-réactif au poids réduit qui assure un freinage efficace lors de vos escapades urbaines. Doté d’un cadre et d’une fourche en fibre de Carbone T800, le modèle se montre résistant malgré sa petite taille et sa grande maniabilité.

    Néanmoins, le vélo ne dispose pas de vitesses ce qui le rend peu adapté aux reliefs vallonnés et aux longs trajets.

    Dans notre recherche, nous avons également analysé le Dahon K3, modèle de 8,5 kg idéal pour les déplacements urbains, le Brompton Superlight, léger (11 kg), sportif et polyvalent, et le Ahooga, vélo électrique très solide de 13 kg et pliable en 10 secondes.

Le petit plus de Conseil Malin

Encore plus compacte et légère qu’un vélo pliant, la trottinette électrique s’avère idéale pour éviter les transports bondés ou des heures dans les bouchons ! Afin de trouver le modèle qui vous convient, vous devrez examiner plusieurs critères, dont votre usage, la puissance du moteur, l’autonomie et le poids.

Conclusion

Pour bien choisir votre vélo pliant, vous devrez prendre en compte plusieurs critères, notamment votre usage, le type de vélo, le poids et la facilité de pliage. Par exemple, le FabricBike Fully Matte Black représente le meilleur rapport qualité-prix, mais si vous souhaitez vous orienter vers des modèles électriques, vous préférerez le momaBIKES E-20PRO ou le Gocycle G4i +.


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.