x
Les meilleurs casques VR

Les meilleurs casques VR

Ludiques, parfois éducatifs ou même thérapeutiques, les casques de réalité virtuelle (VR pour “Virtual Reality” en anglais) permettent de vivre des sensations fortes depuis votre salon. Née dans les années 90, cette technologie fait désormais son grand retour. Face au nombre de modèles qui ont envahi le marché, Le Conseil Malin vous aide à choisir le casque qui vous convient.

Les critères incontournables de Conseil Malin

Le principe

Que vous souhaitiez jouer, revivre votre dernier voyage ou expérimenter le saut en parachute sans bouger de chez vous, les casques VR offrent une expérience immersive unique. Ces lunettes enveloppantes couvrent entièrement les yeux et sont en fait un véritable écran miniature personnalisé, qui affiche des images en trois dimensions avec un champ de vision jusqu’à 180°.

Le casque est équipé de capteurs de position ou d’accessoires (gyroscope, magnétomètre, accéléromètre…) qui détectent vos mouvements et les appliquent sur les images recalculées en temps réel. Vous avez alors l’impression que le décor bouge avec vous !

Attention, si la VR peut être éducative, elle reste déconseillée aux enfants. Chaque casque indique des restrictions d’usage et la plupart des modèles sont interdits aux moins de 12, 13 ou 14 ans. En effet, la réalité virtuelle étant apparue au milieu des années 1990, nous ne disposons pas encore du recul nécessaire pour déterminer les conséquences de cette technologie sur la santé des plus jeunes.

Il existe toutefois quelques études (notamment le rapport Common Sense Media paru avril 2018), qui révèlent des risques réels pour les enfants : malaises, nausées, migraines, perte d’équilibre voire dérégulation neuronale. Pour se prémunir d’éventuels problèmes, les constructeurs ont donc pris les devants en imposant des restrictions d’âge sur leur matériel.

Le type de casque

Le choix de votre casque VR dépend des contenus 3D dont vous disposez. Par exemple, si vous possédez des jeux vidéo sur PC ou PlayStation, vous aurez besoin d’un casque compatible.

Les casques VR sont divisés en 3 catégories distinctes : pour ordinateur PC, pour console de jeux vidéo et pour smartphone.

Les casques VR pour PC fonctionnent directement avec un ordinateur. Néanmoins, votre machine doit être adaptée et les PC bas de gamme ne s’avèrent pas suffisamment puissants pour des jeux en VR. Si les modèles milieu de gamme peuvent faire tourner quelques jeux, internet et les vidéos en VR fonctionnent néanmoins correctement.

Pour leur part, les casques de réalité virtuelle pour console de jeux vidéo s’avèrent plus abordables en termes de prix, mais nécessitent une console Sony Playstation 4 S4. Si vous ne possédez pas de console, comptez donc un investissement initial supplémentaire pour la PS4. Pour l’heure, Sony est en effet le seul fabricant de console à proposer un casque VR. Cette option vous permet d’accéder à une gamme de jeux vidéo de qualité.

Enfin, si vous ne disposez d’aucun contenu particulier, les casques VR pour smartphone représentent l’alternative la moins onéreuse. Ils conviennent très bien pour débuter et découvrir l’univers de la VR. Toutefois, tous les modèles ne sont pas compatibles avec tous les téléphones. Seuls les casques VR autonomes ne présentent aucun problème de compatibilité tout en proposant des performances intéressantes. Ces petits bijoux de technologie vous permettront ainsi de jouer à des jeux variés sans fil ni appareil compatible (parfois avec des manettes.)

La qualité de l’image

Critère primordial, la qualité de l’image va déterminer le réalisme de votre expérience virtuelle. La définition est exprimée en nombre de pixels (points qui composent l’image) et dépend principalement du type de dalle et de sa définition.

Les dalles Oled constituent actuellement la meilleure option disponible sur le marché. En alliant profondeur du noir, contraste élevé et faible temps de rémanence (image persistante sur l’écran qui entraîne une trainée ou un flou pendant les mouvements), elles offrent une qualité d’image inégalée.

Pour une définition maximale, vous devrez également opter pour un espace entre les pixels réduit au minimum, afin d’éviter un effet de grille désagréable.

Enfin, plus le champ de vision (ou FOV) est large, plus l’expérience est immersive. Ainsi, il est recommandé de choisir un champ de vision d’au moins 100°.

Le confort

Pour profiter pleinement de longues sessions de VR, vous devez vous sentir à l’aise dans votre casque. Il doit être léger et ajusté sur le nez, bien maintenu sur la tête et doux sur les parties en contact avec la peau.

Si vous portez des lunettes de vue, assurez-vous que le casque est suffisamment grand pour pouvoir les conserver ou privilégiez des lentilles de contact. Vous pouvez aussi opter pour un modèle qui permet d’ajuster l’image à votre vision. Il existe également des accessoires pour optimiser votre confort, tels que des serre-têtes, repose-nez, coussins faciaux ou diverses protections.

La réactivité

Un bon casque VR doit détecter vos mouvements et les appliquer en temps réel sur les images. Si le temps d’affichage de l’image s’avère trop long, ce décalage peut provoquer un inconfort ou même des nausées, appelées « motion sickness ». Veillez donc à choisir un temps de latence réduit, idéalement de moins de 20 millisecondes.

Exprimée en Hertz, la fréquence d’affichage détermine également la fluidité de l’image. Plus elle est élevée, plus vous obtiendrez un mouvement naturel de l’image. Il est conseillé d’opter pour une fréquence supérieure à 90 Hz.

L’audio

Pour une expérience plus vraie que nature, vous pouvez vous équiper d’un casque VR doté d’écouteurs ou de haut-parleurs. Vous pourrez alors profiter d’un son spatialisé, dont la perception change en fonction de vos mouvements. Les gamers aguerris peuvent aussi opter pour un modèle avec micro afin de communiquer avec leurs coéquipiers.

Les contrôleurs

Certains casques VR peuvent être associés à des contrôleurs ou des manettes. Ils offrent un contrôle plus précis mais peuvent aussi être transformés en accessoires de jeu, pour simuler un sabre ou une épée par exemple.

Le prix

De simples lunettes à quelques dizaines d’euros au casque haut de gamme à plusieurs centaines d’euros, il existe des modèles pour tous les budgets. Logiquement, plus le tarif est élevé, plus les performances et les fonctionnalités seront avancées. Généralement, les modèles dédiés aux PC s’avèrent plus onéreux que les casques pour smartphone.

Le meilleur rapport qualité-prix : VR SHINECON 3D

Atouts

  • Rapport qualité-prix
  • Qualité globale
  • Très confortable
  • Écouteurs et sangle réglables

Les points faibles

  • Peut faire mal au nez au bout d’un moment
  • Trop petit pour certains smartphones

Avec ce casque de réalité virtuelle confortable, performant et facilement ajustable, vous pourrez regarder des films en 3D ou découvrir des jeux immersifs sans vous ruiner. Compatible avec les téléphones Android dotés d’un écran de 4,6 à 6 pouces, le VR SHINECON 3D peut fonctionner sans application mobile.

Tout d’abord, vous serez séduit par son design ergonomique qui garantit un excellent confort. La mousse ultra-protectrice et généreuse et la triple sangle, robuste et ajustable, permettent de réduire la pression exercée sur votre visage. Le casque s’adapte ainsi à la taille de votre tête et ce, quelle que soit votre morphologie.

Le contour des yeux et les écouteurs, qui englobent bien les oreilles et isolent efficacement des bruits ambiants, sont composés de simili cuir assez épais et moelleux pour vous permettre de profiter agréablement de sessions de jeux de plusieurs dizaines de minutes. Le casque offre également un bon maintien, assuré par un système de cales sur ressorts. Une fois tous les réglages effectués, vous pourrez secouer la tête sans craindre qu’il ne tombe.

Par ailleurs, le modèle dispose de lentilles de résine optique qui offrent une haute résolution de la 3D immersive. Grâce à un angle de 100° environ, vous pouvez profiter d’une vision complète des scènes virtuelles. La molette supérieure sert à définir l’écartement (pour éviter de loucher et augmenter le confort) alors que les deux molettes situées au-dessus de chaque lentille permettent de régler la focale pour chaque œil. Pour les porteurs de lunettes, ce système peut vous permettre de vous passer de vos montures.

En revanche, le casque peut faire mal au nez en cas d’utilisation prolongée et le bord de l’écran est visible lorsqu’on l’utilise avec certains smartphones.

Dans notre recherche, nous avons également analysé le Samsung Gear VR et le Bnext qui offrent de très bons rapports qualité-prix.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Coup de cœur : Oculus Quest 2

Atouts

  • Casque sans-fil et adapté aux porteurs de lunettes
  • Qualité de son
  • Performances globales
  • Simplicité d’utilisation
  • Design

Les points faibles

  • Obligation de posséder un compte Facebook
  • Stockage limité à 128 Go

Successeur de l’Oculus Quest, considéré comme l’un des casques VR autonomes de référence, l’Oculus Quest 2 présente de nombreux atouts. Ce modèle offre notamment des expériences « roomscale » : ce procédé permet de se déplacer librement à l’intérieur d’une zone de jeu et de refléter l’ensemble des mouvements pour garantir des sensations accrues.

Simple et aisément maniable, le casque est doté d’un système d’attaches qui repose sur le haut du crâne. Pour le fixer, il vous suffit d’ajuster les trois lanières semi-rigides à l’aide d’un scratch.

La mousse intérieure, composée d’un nylon respirant, épouse parfaitement le contour du visage et assure votre confort lors de sessions de jeu prolongées. En dessous, une réglette vous permet d’ajuster l’écartement des lentilles et les boutons du volume. Enfin, une petite molette située sous le casque, à gauche, gère l’écart pupillaire et la netteté (entre 58 et 72 mm). Vous profiterez ainsi d’une qualité d’image très satisfaisante, avec un champ de vision de 110° et surtout une définition de 2880 x 1600 pixels avec des détails bien nets.

La marque a aussi pensé aux porteurs de lunettes : le Quest 2 embarque un accessoire à placer entre la mousse, votre visage et le châssis afin d’agrandir l’espace disponible et d’éviter que vos verres ne viennent frotter contre les lentilles.

Du côté droit, un bouton permet de gérer le volume. En effet, le casque est équipé de 2 haut-parleurs intégrés directement dans les lanières latérales. Le son spatialisé s’avère satisfaisant et optimise vos expériences de jeu.

Sans fil, sans contrainte et intuitif, ce modèle propose également un excellent tracking. Cette technologie permet de suivre vos mouvements grâce à des capteurs. Ce suivi optimal est assuré par 4 capteurs grand-angle fixés sur la face avant du Quest. Grâce à eux, nul besoin d’installer des boîtiers ou autres accessoires pour délimiter une surface de jeu et traduire vos mouvements.

Néanmoins, le Quest 2 est pourvu d’une capacité de stockage relativement limitée de 128 Go. Autre point contraignant, il est indispensable de posséder un compte Facebook pour l’utiliser.

Dans notre recherche, nous avons également analysé l’Oculus Rift, qui offre un rapport qualité-prix intéressant, un bon tracking et une prise en main aisée.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Made in France : Homido Mini

casque VR homido mini

Atouts

  • Marque lilloise
  • Taille
  • Nombre de réglages
  • Adapté aux problèmes de myopie et d’hypermétropie
  • Prix

Les points faibles

  • Pas de télécommande
  • Pas de sangle

Née en 2014 d’une campagne de financement participatif fructueuse, Homido est une start-up lilloise spécialisée dans la réalité virtuelle. Deux ans plus tard, au CES de Las Vegas, célèbre salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public, l’entreprise française fait sensation en présentant le Homido Mini. En effet, le défi est audacieux : les trois ingénieurs français et chinois à l’origine du projet entendent proposer à prix doux une version ultra-allégée des visionneuses de réalité virtuelle (cardboards). Le pari est tenu avec ces lunettes bon marché qui se glissent dans la poche et ne pèsent que 22 g.

Composé de deux lentilles montées sur une structure pliable, le Homido Mini ressemble à une coquille vide en plastique. Pour l’utiliser, il suffit de le déplier en un geste, puis d’y insérer votre smartphone, grâce à la pince. Bien que les smartphones de 5 pouces offrent une utilisation optimale, la majorité des mobiles fonctionne avec ce modèle.

Le modèle est aussi livré avec de nombreux accessoires, dont trois paires de porte-lentilles différentes. Ce système permet de s’adapter à tous les problèmes de vue et permet aux myopes et hypermétropes de l’utiliser sans lunettes.

Par ailleurs, le Homido Mini est compatible avec les applications Cardboard et avec le Homido Center. Cette gigantesque bibliothèque, disponible sur iOS ou sur Android, regroupe des dizaines d’applications et d’expériences. Vous y retrouverez entre autres des labyrinthes, des jeux, des simulations, des films et même des photos à 360°.

Bien que le casque soit doté d’une housse de rangement, nous regrettons l’absence de télécommande et de sangle. Dans les faits, vous devez tenir les lunettes et votre smartphone en permanence, une position peu adaptée au visionnage d’un long film…

Dans notre recherche, nous avons également analysé le casque de réalité virtuelle Homido, également fabriqué à Lille et adapté à toutes les morphologies.

L’écolo : Sony Playstation VR

Atouts

  • Marque engagée dans une démarche écoresponsable
  • Confort
  • Design
  • Facilité d’installation

Les points faibles

  • Résolution

Depuis 2010, Sony a lancé le programme « Road to Zero  », qui vise à atteindre une empreinte environnementale nulle d’ici 2050. À l’horizon 2040, le géant nippon prévoit que 100 % de l’électricité qu’il consomme proviendra d’énergies renouvelables.

Afin d’atteindre son objectif, le groupe concentre ses actions sur quatre aspects : freiner le réchauffement climatique, préserver les ressources naturelles, contrôler l’utilisation des substances chimiques et protéger la biodiversité. L’entreprise indique ainsi avoir réduit sa production de déchets de 19 % et ses émissions de gaz à effet de serre de 14 % entre 2015 et 2018.

Parallèlement à ces engagements éthiques, Sony innove également dans le domaine de la réalité virtuelle. En effet, son casque PlayStation 4 peut se vanter d’être le meilleur casque VR pour console. Et pour cause : il est seul sur le marché (outre le kit VR pour la Nintendo Switch).

Ainsi, grâce au Sony Playstation VR, les gamers qui ne disposent pas d’un PC dernier cri peuvent tout de même se lancer dans la VR à moindre coût et profiter d’une bibliothèque de jeux très fournie. Si vous possédez une PS5, sachez que le casque et les jeux restent compatibles. Il vous faudra toutefois demander un adaptateur (gratuit) à Sony pour pouvoir brancher la caméra.

En termes de confort, le PlayStation VR est l’un des meilleurs du marché. Pour l’enfiler, il suffit de faire glisser l’arceau en appuyant sur un bouton situé à l’arrière, puis de l’ajuster à l’aide d’une petite molette. Sous l’avant du casque, un bouton permet de régler la distance entre vos yeux et l’écran. Renforcée par un similicuir matelassé, la zone au niveau du front s’avère très confortable et ce, même si vous portez des lunettes.

Par ailleurs, le modèle propose une prise en main simple et rapide. Une fois la console et le casque allumés, la détection se fait automatiquement et un tutoriel vous fournit quelques informations basiques.

En revanche, si la fluidité de l’image s’avère impeccable, la résolution reste décevante et la grande majorité des jeux souffrent d’une dégradation graphique notable.

Dans notre recherche, nous avons également analysé le Google Cardboard, modèle ultra entrée de gamme composé de carton, de deux lentilles grossissantes et d’un aimant sur le côté.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le haut de gamme : HP Reverb G2

Atouts

  • Excellent confort
  • Précis et fiable
  • Qualité d’affichage
  • Suivi de mouvement
  • Simplicité d’utilisation

Les points faibles

  • Prix
  • Chauffe trop
  • Champ de vision un peu étroit

Conçu en collaboration avec Windows et le studio de développement de jeux vidéo Valve, le HP Reverb G2 est l’un des casques VR les plus performants du marché. Exclusivement dédié aux PC, il propose en effet une très haute définition (2160 x 2160 px par œil), en faisant le modèle grand public doté de la plus haute résolution d’image.En pratique, vous serez bluffé par le naturel et le réalisme exceptionnel des visages. Les lentilles offrent également un confort optimal grâce au réglage de l’écart interpupillaire (ou IPD en anglais) pensé pour que l’image s’adapte à toutes les morphologies. Ce système permet notamment de supprimer les problèmes de flou.Côté confort, la marque a opté pour un serre-tête rigide et ajustable qui répartit parfaitement la masse du casque sur l’ensemble de la tête, sans peser sur le nez. Les porteurs de lunettes seront tout aussi à l’aise, puisque les lentilles restent suffisamment éloignées de vos yeux.

En termes de son, HP s’est appuyée sur Valve pour proposer un casque doté de haut-parleurs de proximité, qui se placent devant l’oreille sans toucher le pavillon. Par rapport à des oreillettes classiques, cette absence totale de contact empêche toute sensation de gêne et garantit une immersion optimale.

Le Reverb G2 propose également un « tracking » des mouvements de tête très efficace et bénéficie des dernières évolutions Windows Mixed Reality. Ce système de suivi de mouvement utilise 4 caméras de suivi afin d’offrir une plus grande liberté de mouvement. Le suivi des manettes s’avère tout aussi performant. Grâce aux caméras latérales, vous pourrez passer les mains au-dessus des épaules sans briser la ligne de vue.

En dépit de ces atouts, le casque chauffe un peu trop à l’extérieur et à l’intérieur de la visière. Le champ de vision peut aussi s’avérer étroit, surtout si vous avez un visage creusé. Enfin, son prix demeure élevé.

Dans notre recherche, nous avons également analysé le HTC Vive Pro, doté d’une très bonne résolution et le HTC Vive Cosmos, qui propose une excellente définition et un confort optimal.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Pour les plus jeunes : OIVO VR Nintendo Switch

casque VR OIVO nintendo switch

Atouts

  • Adapté aux enfants
  • Facilité d’utilisation
  • Rapport qualité-prix
  • Design

Les points faibles

  • Graphisme et performances

Outil ludique et éducatif, la VR reste néanmoins déconseillée aux enfants. Bien qu’aucune étude ne permette de déterminer son impact réel sur leur cerveau et leur santé, les risques de crise d’épilepsie, de migraines et de nausées s’avèrent plus importants chez les plus jeunes que chez les adultes.

Pour cette raison, il est impératif de respecter scrupuleusement la limitation d’âge indiquée (généralement moins de 13 ans.) Mais même au-delà de cet âge, il est recommandé de limiter les sessions de jeu et de multiplier les pauses de plusieurs dizaines de minutes.

Conçu pour les plus jeunes ou les débutants, l’OIVO VR permet de vous initier à la réalité virtuelle à un prix abordable Ces lunettes VR dédiées aux consoles de jeu Nintendo Switch proposent un vaste choix d’expériences immersives, dont les classiques Legend Of Zelda Breath Of The Wild, Super Mario Odyssey ou Super Smash Bros. Nintendo propose également un modèle sous forme de kit en carton, à l’instar du Google Cardboard, mais, quoique ingénieux, ses performances restent nettement inférieures à celles de l’OIVO VR Labo.

Fabriqué en mousse EVA (éthylène-acétate de vinyle), plus légère et plus souple que le caoutchouc et en Oxford (tissu à base de fils de nylon qui repousse la saleté), le modèle vous séduira par son grand confort et sa résistance. Grâce à ces matières douces, vous pourrez toucher votre visage sans crainte pendant vos sessions. En outre, la bandoulière réglable permet d’ajuster le casque à la taille de votre tête.

En revanche, si l’optimisation HD vous permet également de visionner des vidéos sur Youtube, la qualité du graphisme demeure médiocre.

Dans notre recherche, nous avons également analysé le HeroMask, conçu pour l’apprentissage ludique des langues.

Conclusion

Pour bien choisir votre casque VR, vous devrez prendre en compte plusieurs critères, notamment la compatibilité, la qualité d’image et le confort. Par exemple, le VR SHINECON 3D offre le meilleur rapport qualité-prix, mais les utilisateurs exigeants préféreront l’Oculus Quest 2 ou le Sony Playstation pour leur qualité d’image et leur excellent suivi de mouvements.

le-saviez-vous ?
Le saviez-vous ?

Les casques de réalité virtuelle peuvent créer de légers malaises dans le corps, appelés Motion Skickness. Ce malaise semblable à un mal de mer serait plus sensible chez les femmes que chez les hommes, selon plusieurs études scientifiques.

Loïs Telli
Auteur de cet article
Loïs Telli

Chasseuse d'objets qui améliorent notre quotidien, avec une petite tendance geek. Passionnée de multimédia, de voyages et de culture.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.