x
Quelles palmes pour quelle activité aquatique ?

Quelles palmes pour quelle activité aquatique ?

Dans l’absolu, vous pouvez pratiquer toutes les activités aquatiques avec n’importe quel type de palmes, car même si les performances ne seront pas optimales, elles vous permettront de vous déplacer dans l’eau. Néanmoins, chausser des palmes inadaptées peut avoir des conséquences négatives sur le corps du plongeur, l’état de l’équipement et le plaisir à pratiquer. C’est pourquoi il y a un modèle à privilégier pour chaque activité.

Des palmes pour nager en piscine

Vous êtes adepte de l’enchaînement des longueurs en piscine pour profiter des bienfaits de la natation sur le souffle, le gainage musculaire et le maintien en forme ? En chaussant des palmes, vous améliorerez vos performances et votre maîtrise des mouvements de nage.

 

Afin d’en profiter pleinement, portez des palmes courtes (15 à 20 cm de voilure maximum), rigides pour accroître le travail musculaire ou souples pour moins se fatiguer. Si vous êtes de corpulence menue, privilégiez les palmes souples qui demandent moins d’effort sans pour autant réduire le travail, et vous aident à bien nager.

 

À moins de vouloir frimer autour du bassin, des palmes en plastique conviendront parfaitement. C’est un matériau abordable et très résistant, tout à fait adapté à cette pratique régulière.

 

Des palmes pour pratiquer le snorkeling

Il y a tant à voir sur un récif corallien que vous aurez envie de passer des heures en randonnée aquatique avec votre kit PMT (palmes, masque, tuba). Mais c’est une activité fatigante qui demande de l’endurance et le port de palmes. Elles vous aideront à vous déplacer lentement d’un récif à l’autre en fournissant moins d’effort, car vous restez en surface.

 

Pour cela, on choisit la bonne longueur de palmes. On évite, dès qu’on a passé le stade de débutant, les palmes courtes qui n’avancent pas et on se tourne vers les longueurs intermédiaires (40-50 cm de voilure). Les plus longues (60-80 cm) conviennent aussi, mais elles risquent d’entraver vos mouvements si vous nagez en eau (très) peu profonde.

 

Question rigidité des palmes de snorkeling, on tient compte de sa forme physique – palmes rigides à réserver aux sportifs – et de sa morphologie – des palmes souples si vous êtes menu(e).

 

Enfin, le plastique est idéal pour la randonnée aquatique, car les récifs coralliens sont tranchants et pleins d’aspérités. Il est donc très facile de rayer ses palmes par inadvertance.

 

Des palmes pour plonger en bouteille

On plonge avec des bouteilles pour profiter des fonds marins des spots de plongée renommés à plus grande profondeur, dans des zones visuellement inaccessibles en simple snorkeling. La plongée dure au maximum le contenu de la bouteille, mais elle est propice aux déplacements plus importants qu’en nage de surface, en faisant des mouvements fluides qui limitent l’effort respiratoire et musculaire.

 

Vous pouvez donc vous équiper de palmes à voilure moyenne ou longue (40 cm minimum). Les palmes courtes sont à bannir, car inefficaces. La rigidité des palmes s’adapte à votre condition physique et à votre corpulence : les palmes rigides sont réservées aux sportifs qui disposent d’une puissance musculaire nécessaire.

Enfin, tous les matériaux de palmes conviennent à la plongée en bouteille.

 

Des palmes pour l’apnée et la chasse sous-marine

Les enjeux sont différents en chasse sous-marine : on quitte l’observation passive pour l’action et les poissons ont l’avantage d’être dans leur élément. Il faut donc une meilleure propulsion dans l’eau afin de pouvoir se déplacer rapidement. C’est pourquoi on privilégie les palmes longues (60-80 cm) qui améliorent significativement le déplacement avec un minimum d’effort.

 

Si vous êtes de corpulence menue à moyenne, optez pour des palmes souples, car vous bénéficierez de leur mouvement de torsion dans l’eau. Au contraire, les palmes rigides demandent plus de force pour le même déplacement, mais elles vous propulsent plus loin…

 

Tous les matériaux conviennent. Cependant, les palmes en fibre de carbone offrent un hydrodynamisme inégalé.

 

En apnée en profondeur, les critères de choix sont similaires : il faut des palmes longues en fibre de verre ou carbone, avec la rigidité adaptée. Attention à leur poids, car plus elles sont légères, plus elles auront tendance à remonter et vous devrez lutter contre leur mouvement naturel ou vous lester davantage.

Coline Grasset

Rédactrice, experte maison  Rédactrice et journaliste, j’écris régulièrement sur les travaux et l'amélioration de l'habitat, l'écologie et les animaux. Je m’intéresse aussi à la littérature et aux voyages, aux enjeux climatiques et aux nouvelles technologies.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.