x
Quelle longueur de palmes choisir ?

Quelle longueur de palmes choisir ?

Envie de faire des longueurs à la piscine ou d’aller découvrir les fonds marins en snorkeling ou plongée sous-marine ? Parmi les équipements incontournables, les palmes de plongée doivent être choisies avec soin comme un prolongement de vos jambes, non comme un handicap contre-productif. Leur longueur dépend de votre niveau et de l’activité pratiquée.

La longueur des palmes selon votre niveau

Commencer la nage avec des palmes n’est pas chose aisée, car on a tendance à faire des mouvements forts et rapides qui fatiguent les muscles des jambes. Au contraire, le mouvement doit être lent et fluide, puissant mais non épuisant, afin de vous déplacer dans l’eau comme un poisson.

 

Les enfants et les débutants peuvent donc commencer avec des palmes courtes de natation qui, si elles ne permettent pas de déplacement rapide, auront l’avantage de vous aider à vous familiariser avec le mouvement. On privilégie donc une longueur de voilure jusqu’à 40 cm.

Après quelques sorties, vous pourrez choisir une longueur intermédiaire de 40 à 50 cm, confortable pour admirer les fonds marins en snorkeling.

 

Si vous êtes nageur plongeur confirmé ou expert, vous aurez besoin d’une voilure plus longue et adaptée à votre activité aquatique (snorkeling, plongée, apnée, chasse sous-marine). On se tourne alors vers des modèles de voilure mesurant 50 à 80 cm et permettant des mouvements plus amples.

 

Bon à savoir : la rigidité de la voilure et le choix du matériau sont aussi des critères essentiels. Une palme souple limite l’effort, mais aussi la propulsion du corps. Au contraire, plus la palme est rigide, plus vous avancez rapidement, mais plus vous devez fournir d’efforts musculaires. Heureusement, pour les pratiquants réguliers, mais non experts, il existe des modèles intermédiaires qui tirent avantage des matériaux et fournissent un équipement confortable.

 

Notez que plus les palmes sont longues, plus les déplacements à pied sur le sable ou dans l’eau à faible profondeur sont difficiles.

 

La longueur des palmes selon l’activité aquatique

À chaque activité ses palmes !

 

  • nager en piscine

Pour faire des longueurs à la piscine et du gainage, vous pouvez vous chausser de palmes courtes de natation en privilégiant un modèle chaussant à voilure rigide et légère.

 

  • pratiquer la randonnée aquatique

Tous les amateurs de PMT le savent : dès que les mouvements sont maîtrisés, on a envie de se déplacer plus vite et de passer plus de temps dans l’eau sans s’épuiser. Il faut alors passer à des palmes plus longues, avec une voilure de 40 à 50 cm. Optez pour des palmes chaussantes souples et légères, car on reste en surface à admirer le fond avec le masque de plongée sans faire de mouvements rapides qui pourraient effrayer les poissons. De plus, ces caractéristiques permettent de les transporter facilement dans une valise ou un sac de voyage.

 

  • plonger en bouteille

Pour la plongée en bouteille, vous porterez un équipement complet assez lourd (combinaison, bouteille, lests…) et serez amené à vous déplacer sur des distances plus grandes. On n’hésite donc pas à choisir une voilure de 60 à 80 cm, en optant pour un modèle à chausson réglable. En effet, la rigidité contribue à la puissance du mouvement et la longueur des palmes à la capacité de propulsion dans l’eau.

 

Bon à savoir : si vous vous offrez un baptême de plongée, l’équipement entier sera fourni par le moniteur. Pour passer les différents niveaux suivants, vous pourrez vous présenter avec votre propre matériel.

 

  • pratiquer la chasse sous-marine ou l’apnée

Avec ou sans bouteille, la chasse sous-marine est une activité aquatique qui demande une vitesse de réaction importante. N’hésitez donc pas à vous tourner vers les palmes les plus longues, de 60 cm au minimum, et rigides, à condition d’en avoir la capacité musculaire. Elles vous aideront à vous propulser rapidement dans l’eau pour ne pas manquer vos proies. Les mêmes palmes sont recommandées en apnée, car vous devez pouvoir faire des mouvements fluides et puissants pour descendre et remonter à la surface.

 

Avec des palmes adaptées, à vous les plus beaux spots de plongée !

Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO
Auteur de cet article
Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO

Rédactrice et journaliste, j’écris régulièrement sur les travaux et l'amélioration de l'habitat, l'écologie et les animaux. Je m’intéresse aussi à la littérature et aux voyages, aux enjeux climatiques et aux nouvelles technologies.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.