x
Piscine et enfants : nos conseils pour des baignades en toute sécurité

Piscine et enfants : nos conseils pour des baignades en toute sécurité

Si piscine rime souvent avec détente, la baignade peut aussi représenter un danger pour les plus jeunes. Voici nos conseils pour que vos enfants puissent barboter en toute sécurité cet été.

Baignades à la mer, après-midis à la piscine… Ces moments de détente tant convoités peuvent parfois virer au cauchemar. Selon une étude de Santé publique France parue en juin 2022, 1 480 noyades accidentelles – dont 400 mortelles – ont ainsi été recensées en France en été 2021, dont 26 % dans des piscines.

 

Chaque année, ces accidents sont responsables d’environ 1 000 décès, ce qui en fait la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Par ailleurs, 6 % des noyades sont suivies de décès chez les enfants de moins de six ans.

 

Un équipement de sécurité indispensable

Pour éviter l’accident, il est impératif de respecter certaines règles. Et la loi est très claire. Toute personne qui possède une piscine privée à usage individuel ou collectif, et dont le bassin est totalement ou partiellement enterré, doit nécessaire installer une barrière de protection, une alarme sonore, une couverture de sécurité ou un abri qui recouvre entièrement le bassin. Pas question de choisir n’importe quel équipement : le dispositif doit impérativement être conforme aux normes de l’Association française de normalisation. Si votre piscine n’est pas équipée de ce système de sécurité, vous vous exposez à une amende de 45 000 euros.

 

N’oubliez jamais qu’un enfant peut se noyer dans 20 centimètres d’eau et cela même dans une piscine gonflable. Pour éviter les malentendus et les défauts de surveillance, veillez à toujours désigner un surveillant de baignade.

 

Entretien et surveillance

Par ailleurs, d’autres précautions peuvent aussi limiter le risque de noyade. Ainsi, il est important d’entretenir le sol autour de la piscine pour éviter les chutes et d’interdire aux enfants de chahuter aux abords de l’eau. Les plus jeunes doivent être accompagnés et porter des brassards, des bouées adaptées, des maillots flotteurs, des ceintures… L’idéal est d’apprendre aux enfants à nager dès l’âge de 5 ans. D’ailleurs, certains clubs affiliés à la Fédération Française de Natation proposent des séances et stages d’apprentissage à partir de 4 ans. Renseignez-vous près de chez vous.

 

Lors de la baignade, attention aux produits gonflables comme les petits bateaux qui peuvent être dangereux pour les enfants. Ces jouets ne doivent jamais se substituer à l’utilisation de brassards servant à la flottabilité. Une fois la baignade terminée, il est recommandé d’enlever les objets flottant à la surface de l’eau pour ne pas attirer l’enfant vers la piscine.

 

En cas de piscine « hors sol », toujours enlever l’échelle pour empêcher l’enfant d’y avoir accès. Pensez évidemment à remettre systématiquement en place le dispositif de sécurité.

Johanna Amselem

Rédactrice, experte actu et conseils  Un goût particulier pour les thématiques de santé, bien-être et tout ce qui concerne les enfants. Amoureuse des voyages.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.