x
Comment bien utiliser un robot de piscine ?

Comment bien utiliser un robot de piscine ?

Un robot de piscine efficace dans sa tâche de nettoyage du bassin est un appareil bien utilisé. Afin d’exploiter au mieux ses performances, voici quelques conseils pour bien vous servir de votre équipement !

La fréquence d’utilisation du robot de piscine

Selon l’état du bassin et les besoins d’entretien de la piscine, vous pouvez utiliser votre robot de piscine au quotidien ou tous les deux ou trois jours. Un passage hebdomadaire est a minima recommandé, car même s’il y a peu de saletés visibles, il pourra au moins décoller et aspirer les particules décantées et micro-organismes parasites des parois.

 

Bien entendu, on s’en sert plus souvent à la belle saison, quand les baignades sont rapprochées, car vos activités aquatiques salissent l’eau (crème solaire, débris divers…).

 

Enfin, il est déconseillé de vous baigner pendant le fonctionnement du robot de piscine et fortement recommandé de ne pas utiliser celui-ci dans les 48 heures suivant un traitement choc, car cela réduit l’action du produit.

 

Les recommandations d’usage

Si vous voulez prolonger la durée de vie de votre équipement, veillez à ne pas allumer le robot de piscine tant qu’il n’est pas complètement immergé. Cela entraînerait une surchauffe du moteur s’il tourne à vide et à l’air libre.

 

De plus, il ne faut pas le laisser dans l’eau trop longtemps une fois le cycle terminé. Assurez-vous donc d’être de retour rapidement quand vous faites fonctionner le robot en votre absence.

 

La vérification de l’eau avant d’y plonger le robot

Pour un fonctionnement optimal du robot de piscine, il est important de vérifier la qualité de l’eau avant la mise en marche de l’appareil.

 

La température doit être comprise entre 15 et 35 °C, car une eau trop froide ou trop chaude peut endommager les pièces et entraver le bon fonctionnement du robot.

Un pH trop acide peut aussi corroder les pièces métalliques de l’équipement. Il doit donc se situer entre 7 et 7,4 pour préserver le matériel, mais aussi pour vous garantir une eau saine.

 

Dans la même idée, on vérifie la dureté de l’eau. Supérieure à 200 mg/l, les minéraux causent l’entartrage du système de filtration. Le calcaire réduit la capacité de filtration et provoque la surchauffe du moteur.

 

Enfin, le taux de chlore doit être inférieur à 3 mg/l pour éviter la dégradation des pièces du robot. C’est pourquoi il ne doit pas être utilisé pendant un traitement au chlore choc.

 

Du branchement au rangement du robot

Tous les paramètres sont au vert ? Vous pouvez maintenant brancher votre robot de piscine, soit sur une prise secteur, soit sur le système de filtration du bassin. On vérifie bien sûr que l’un ou l’autre soit parfaitement fonctionnel.

 

Après immersion, vous pouvez commencer le cycle de nettoyage en suivant les recommandations du fabricant, car chaque robot est différent, avec des réglages spécifiques.

 

Enfin, n’oubliez pas de sortir l’appareil dès que l’entretien est terminé, de lancer un cycle de filtration de l’eau pour parfaire le nettoyage et de ranger votre appareil dans le pool house, l’abri de jardin ou le garage. Bien sûr, le filtre doit être nettoyé après chaque utilisation afin d’éviter le pourrissement des matières organiques qu’il a stockées.

 

Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO
Auteur de cet article
Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO

Rédactrice et journaliste, j’écris régulièrement sur les travaux et l'amélioration de l'habitat, l'écologie et les animaux. Je m’intéresse aussi à la littérature et aux voyages, aux enjeux climatiques et aux nouvelles technologies.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.