x
Comment bien choisir son tapis de yoga ?

Comment bien choisir son tapis de yoga ?

Pour bien pratiquer le yoga et profiter de tous ses bienfaits, il vous faut a minima un tapis de yoga. Cet accessoire indispensable existe en une multitude de modèles variant les matériaux, les épaisseurs, les coloris… Afin de vous aider à choisir le bon équipement, voici 6 critères pour trouver le tapis de yoga idéal !

Le type de yoga

 

Tradition millénaire en Inde mais nettement modernisée, le yoga se décline aujourd’hui en de nombreuses variantes, si bien que chacun peut pratiquer la discipline selon ses besoins. A la plupart, suffit un tapis de yoga mais il doit correspondre aux exigences du type de yoga et à vos besoins personnels. On privilégie donc un tapis fin et antidérapant pour pratiquer le Hatha Yoga, l’Ashtanga Yoga, le Iyengar Yoga, le Bikram Yoga ou le Vinyasa Yoga. Il vous permettra de tenir les postures et l’équilibre sans glisser. En revanche, la pratique d’un yoga doux plus méditatif comme le Nidra Yoga, le Natha Yoga ou encore certains cours de Hatha Yoga recommande un tapis plus épais et plus confortable.

Si votre pratique mélange les genres, il ne faut pas hésiter à travailler certaines postures en dehors de son tapis directement sur le sol ou, au contraire, de s’asseoir sur un petit coussin ou une couverture pliée quand c’est nécessaire.

 

L’épaisseur du tapis

 

Selon le yoga pratiqué, on choisit l’épaisseur du tapis. Les yogis débutants ont tendance à choisir une épaisseur moyenne de 1 à 2 cm mais en progressant au fil des séances, votre choix s’affinera et vous opterez soit pour un tapis fin (jusqu’à 6 mm d’épaisseur), soit pour un tapis très épais. Le premier garantit un meilleur ancrage dans le sol et donc plus d’équilibre, indispensable aux postures debout, tandis que le second est plus doux pour les postures allongées, assises ou à genoux comme le diamant.

 

Le matériau du tapis 

 

L’immense majorité des tapis de yoga sont en mousse de plus ou moins haute densité, avec des épaisseurs variables selon les modèles. Si la praticité dépend essentiellement de l’épaisseur du matériau, il faut aussi veiller à ce qu’il soit antidérapant car cela vous évitera de glisser, de mal positionner votre corps ou de vous blesser. On vérifie également que le tapis ne contient pas de composants toxiques car certaines postures vous amèneront à toucher le tapis avec le nez ou la bouche et ces matériaux sont nocifs pour l’environnement.

Au contraire, on privilégie autant que possible les matériaux naturels et respectueux de la nature comme de la peau : latex naturel, coton bio…

 

Les dimensions du tapis

 

Généralement, les tapis de yoga mesurent 60 cm de large, ce qui est suffisant pour réaliser l’essentiel des postures quel que soit le type de yoga pratiqué. Pour la longueur, elle varie de 180 à 200 cm. Veillez à choisir un tapis duquel vous ne dépassez pas en position allongée afin que l’ensemble de votre corps porte sur la même surface sans dénivelé. 

 

L’aspect visuel du tapis

 

Même s’il s’agit d’un critère de choix en apparence très secondaire, l’aspect visuel du tapis reste important. En effet, il participe à votre envie de pratiquer le yoga. Les tapis sont souvent unis et disponibles dans tous les coloris imaginables mais on en trouve aussi avec des motifs en lien avec le yoga (fleurs de lotus…). Vous pouvez d’ailleurs privilégier une couleur apaisante comme le bleu, le vert ou le mauve si vous pratiquez un yoga méditatif car elle contribuera à votre calme. Pour un yoga très dynamique, n’hésitez pas à choisir un beau orange ou un jaune éclatant. 

 

Le prix du tapis

Il y a des tapis de yoga pour tous les budgets, de 20 à 200 € ou plus, donc profiter des bénéfices du yoga ne coûte pas grand chose. Si ce n’est pas une vérité absolue et qu’il y a toujours des exceptions, les premiers prix restent des tapis basiques qui s’abîment vite, sont souvent glissants et s’avèrent rapidement inadaptés à une pratique intense. Les plus chers sont les modèles en matériaux naturels. Ils ont une meilleure durée de vie et peuvent supporter des heures de yoga intensif sans perdre leurs propriétés.

Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO
Auteur de cet article
Coline Grasset, Journaliste rédactrice SEO

Rédactrice et journaliste, j’écris régulièrement sur les travaux et l'amélioration de l'habitat, l'écologie et les animaux. Je m’intéresse aussi à la littérature et aux voyages, aux enjeux climatiques et aux nouvelles technologies.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.