Vous envisagez d’acheter un vélo ? Ce mode de transport est une belle alternative à la voiture. Plus doux, il vous permet de réduire votre consommation de carburant, d’éviter les embouteillages, principalement dans les grandes villes, tout en faisant une activité physique. Mais, que choisir entre un vélo classique et un vélo à assistance électrique (VAE) ? Découvrez de nombreux conseils pour vous aider à faire votre choix.

L’achat d’un vélo doit être réfléchi. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir le bon modèle qui convient à votre usage et vos souhaits.

 

  • Pour quels usages ?

Pour savoir quel modèle choisir, vous devez déjà déterminer l’usage que vous allez faire du vélo. Pour un usage quotidien, pour aller au travail, ou pour transporter des personnes ou un objet, il est recommandé d’acheter un VAE pour un plus grand confort. En effet, vous fournirez moins d’efforts et vous transpirerez moins. En revanche, pour des balades plutôt courtes ou irrégulières, dans ce cas, un vélo classique vous conviendra parfaitement.

Si vous souhaitez faire une activité sportive, le vélo classique est conseillé pour pouvoir transpirer pendant l’effort.

Plusieurs modèles existent selon vos besoins : VTT, VTC, mini-vélo, vélo cargo, vélo urbain …

 

  • Le confort quand même

Les fabricants de vélos ne lésinent pas sur le confort des modèles : ergonomie, maniabilité, qualité de la selle… sont des points importants.

Le fonctionnement général de ces deux types de vélos est similaire : vous retrouvez guidon, pédalier, freins et leviers de freins, commandes de dérailleur…

Il est important de préciser qu’il sera plus facile de pédaler avec un VAE, peu importe la situation : faux plats, côtes, lignes droites… Le moteur du vélo se met en marche lorsque vous commencez à pédaler.

Les freins d’un VAE sont plus réactifs qu’un vélo classique. Cela s’expliquer notamment par la prise de vitesse plus importante.

 

Vélo classique ou vélo à assistance électrique : quelles différences ?

Vous avez déjà entendu qu’un VAE était plus rapide qu’un vélo classique ? Qu’il demandait moins d’efforts ? Mais qu’en-est-il vraiment ?

 

  • Poids et vitesse du vélo

Un VAE est plus lourd qu’un vélo classique. En effet, un vélo traditionnel pèse 15 kg, en moyenne. Alors qu’un VAE pèse environ entre 17 kg et 25 kg. Cela s’explique par la présence du moteur et de la batterie.

 

La vitesse est aussi différente. La vitesse moyenne constatée en VAE est de 19 km/h, alors qu’en vélo classique, elle est de 15 km/h. L’effort est moindre sur un VAE. En effet, même s’il faut toujours pédaler pour avancer sur un VAE, il a été évalué qu’un cycliste fournit 15% à 25% d’efforts en moins avec un VAE, selon la revue Elsevier.

Il est important de noter que l’assistance électrique d’un VAE se coupe lorsque la vitesse atteint 25 km/h, vitesse limite demandée par la réglementation européenne.

 

Peu importe le type de vélo choisi, vous pouvez emprunter les pistes cyclables. Le port du casque est conseillé mais pas obligatoire.

 

Point de vigilance sur le vélo électrique, qui est un autre type de vélo. Son usage est réglementé. En effet, vous pouvez atteindre les 45 km/h avec ce vélo, sans aucun effort. Il est interdit d’utiliser les pistes cyclables et plusieurs éléments sont obligatoires : casque, gants, assurance et immatriculation.

 

  • L’autonomie d’un vélo à assistance électrique

L’autonomie varie selon plusieurs paramètres comme : le mode d’assistance choisi, la capacité de la batterie, le type de parcours, les conditions climatiques, le poids de l’utilisateur, la pression des pneus… En général, une batterie chargée complètement peut vous permettre de réaliser 180 km, environ.

Quant à la durée de vie de la batterie d’un VAE, elle est comprise entre 2 et 5 ans, selon l’usage. La batterie est faite pour tenir environ 20 000 km.

 

  • Le prix à payer pour un mode de transport doux

Sachez qu’investir dans un vélo classique ou un VAE est assez vite rentabilisé face aux frais qu’implique une voiture : carburant, entretien, assurance… Le prix du vélo dépend des modèles. Pensez au bonus écologique mis en place par l’État pour vous aider à acheter votre vélo et passer à un mode de transport doux, écologique et économique.


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.