Vous aimeriez bien investir dans un vélo cargo électrique mais les tarifs de ces engins vous rebutent ? Sachez qu’il existe différentes aides locales et nationales qui permettent d’alléger grandement la facture. Le Conseil Malin vous présente les différents dispositifs en vigueur pour vous aider à acquérir le véhicule de vos rêves.

L’été dernier, le gouvernement a annoncé l’extension des aides nationales à l’achat d’un vélo. Une bonne nouvelle pour les amateurs de mobilité douce et les usagers en quête d’un moyen de transport plus responsable.

En effet, si les vélos cargos électriques s’avèrent écologiques et très pratiques pour un usage professionnel ou familial, leur coût élevé représente souvent un frein à l’achat pour le commun des mortels. Mais heureusement, et tout comme les VAE classiques, ces deux-roues sont éligibles à différentes aides financières les rendant bien plus abordables.

 

Les aides des collectivités locales

Aujourd’hui, de nombreuses villes incitent leurs habitants à rouler à bicyclette. Pour les encourager à troquer leur voiture contre un véhicule plus écologique, elles instaurent des subventions, sans condition de ressource, pour l’achat d’un vélo cargo électrique.

 

La ville de Paris accorde ainsi une aide de 400 euros pour l’achat de tout VAE, cargo ou autre. Pour sa part, la région Ile-de-France rembourse 50 % du prix d’achat de votre cargo électrique jusqu’à 600 euros. Ces aides diffèrent grandement selon les municipalités, mais atteignent généralement plusieurs centaines d’euros et sont cumulables.

 

Pour connaître tous les dispositifs en vigueur et savoir si vous y avez droit, n’hésitez pas à consulter votre mairie ou à vous rendre sur le site très complet Mesaidesvélo.

 

Le bonus vélo

Depuis le 12 août 2022, vous pouvez bénéficier d’une aide de l’État de 2000 euros pour l’acquisition d’un cargo bike, à condition que ce montant ne dépasse pas 40 % de la valeur d’achat.

 

Afin d’y prétendre, vous devez être majeur, résider en France et justifier d’un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 euros l’année précédant l’achat du vélo.

 

Votre véhicule doit être neuf, disposer d’un moteur de 250W et d’une batterie sans plomb. Une fois l’engin en votre possession, vous disposez de six mois pour récupérer votre chèque « bonus vélo cargo à assistance électrique » en faisant votre demande sur le site Prime à la conversion.

 

La prime à la conversion

Enfin, si vous utilisez votre nouvelle monture comme moyen de transport par défaut et que vous souhaitez envoyer à la casse votre ancienne voiture (essence ou Diesel, conçue avant 2011 et immatriculée avant 2006), vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion.

 

Il s’agit du même dispositif que celui mis en place pour l’achat d’une voiture, d’un scooter ou d’une moto électriques. Le montant de cette prime est fixé à 40 % du prix d’acquisition du cargo bike, dans la limite de 1500 euros.


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.