x
Les meilleures lunettes de soleil femmes

Les meilleures lunettes de soleil femmes

Qu’elles servent à protéger vos yeux des rayons UV ou simplement à parfaire votre look, les lunettes de soleil sont devenues un accessoire incontournable en toutes saisons. Protection, monture, matières, couleurs, Conseil Malin vous aide à y voir plus clair parmi le grand nombre de modèles disponibles sur le marché et à choisir la paire adaptée à vos besoins.

Les critères incontournables de Conseil Malin

L’indice de protection

Avant tout, vos lunettes de soleil doivent vous protéger efficacement des rayons ultraviolets. Sachez que la teinture des verres n’a rien à voir avec l’indice de protection et que des lunettes sombres ne sont pas forcément de bons remparts au soleil.

Il existe 4 catégories de filtration des rayons nocifs, allant de 0 à 4. Si l’indice 0 (à éviter) ne remplit qu’une fonction esthétique, les modèles de 1 à 2 conviennent pour la mi-saison, lorsque les rayons du soleil s’avèrent encore doux. Pour sa part, l’indice 3 offre une excellente protection à la plage ou au ski. Enfin, la catégorie 4 convient aux alpinistes par exemple, ou à toute situation de luminosité extrême.

Aussi, vérifiez que vos lunettes comportent bien la mention CE, qui signifie qu’elles respectent la législation européenne en termes de protection UV.

Le type de verre

Il est important d’opter pour des verres qui respectent les couleurs le plus fidèlement possible et qui offrent une bonne qualité optique.

Il existe plusieurs types de verres filtrants. Le verre minéral offre un grand confort optique et une résistance aux rayures. En revanche, il s’avère assez lourd et peu résistant aux chocs, ce qui explique qu’il reste le verre le moins vendu sur le marché.

Capable de filtrer de 98 à 100 % des rayons UV, le verre organique (ou CR39) se montre plus léger et résistant mais se raye plus facilement. Associé à un traitement anti-reflets, il convient parfaitement à un usage urbain classique.

Enfin, plus mince et plus robuste (10 fois plus résistant que le verre organique), le verre polycarbonate se révèle également très léger et protège des UV à 100 %. Il demeure le plus adapté à la pratique sportive.

Le traitement des verres

Certains verres de lunettes de soleil bénéficient de traitements. Si certains sont indispensables, d’autres, onéreux, s’avèrent superflus.

Parmi les traitements utiles, l’anti-rayure atténue l’usure du verre et augmente ainsi la durée de vie de votre modèle. Antistatique, l’anti-traces rend la surface des verres hydrophobe (laisse glisser l’eau) et en facilite le nettoyage. Si vous faites de la moto, vous serez aussi séduit par l’anti-buée, qui règle une bonne fois pour toutes le problème de condensation en cas de chaleur ou d’humidité.

Autre option intéressante, l’amincissement du verre, qui réduit l’épaisseur et allège le poids de votre paire de lunettes tout en garantissant confort et élégance. Obligatoires sur les paires de solaires, les verres teintés filtrent une partie des rayons lumineux de la lumière dite « blanche » pour améliorer votre confort de vision.

Enfin, les verres photochromiques foncent en cas de forte intensité lumineuse et proposent une protection adaptée au contexte. Ils s’avèrent très pratiques si vous faites des allers-retours fréquents entre l’intérieur et l’extérieur.

La couleur des verres

Outre leur dimension esthétique, les verres teintés disposent de propriétés différentes selon leur couleur.

Ainsi, le gris restitue une vision naturelle des couleurs en toute situation d’ensoleillement, alors que le brun augmente les contrastes et réduit l’éblouissement mais peut créer une gêne visuelle à cause de l’assombrissement.

Pour sa part, le jaune améliore considérablement la perception en cas de faible luminosité (pénombre, brouillard, forêt…) et le vert protège de l’éblouissement.

Les couleurs rose, rouge, bleu et bicolores, quant à elles, apportent uniquement une touche de fantaisie à votre vision mais ne protègent pas efficacement du soleil.

Les matériaux de la monture

Si vous envisagez de porter vos solaires en faisant du sport, privilégiez des matériaux légers, solides et qui ne s’oxydent pas. Par exemple, le titane, utilisé dans l’aéronautique, l’automobile ou encore la chirurgie, constitue une bonne option car il se révèle hautement résistant aux chocs et beaucoup plus léger et flexible que la plupart des autres matières. En outre, il ne s’oxyde pas au contact de l’eau de mer ou de la transpiration.

Moins cher que le titane et plus polyvalent, l’aluminium s’avère à la fois léger, résistant aux chocs et à l’eau.

Pour sa part, une monture en fibre de carbone offre une grande élasticité et résistance aux chocs. Plus léger et solide que l’acier, ce matériau garantit à vos lunettes une longue durée de vie.

Si vous recherchez des matières durables et écologiques, vous pouvez opter pour l’acétate de cellulose ou le bois. Agréables au toucher et respectueuses de l’environnement, leur fabrication requiert toutefois de nombreuses d’heures de travail, ce qui engendre un coût élevé.

Pour les petits budgets, le plastique reste la solution la plus abordable et permet un vaste choix de couleurs et de motifs.

Enfin, les alliages permettent de conjuguer les propriétés de différents matériaux, par exemple augmenter la résistance de la monture ou accroître sa légèreté. Avec certains alliages à mémoire de forme, moins esthétiques, vous pouvez même tordre vos lunettes sans les abîmer.

La forme

De manière générale, il est recommandé de choisir la forme de votre paire de lunettes en fonction de la forme de votre visage. Ainsi, pour un rendu harmonieux, il est conseillé d’opter pour une forme de lunettes inverse de celle de votre visage.

Par exemple, si vous avez le visage rond, privilégiez une paire fine et rectangulaire. Au contraire, si votre visage est plutôt carré, orientez-vous vers des modèles ronds ou ovales. Enfin, si vous avez le visage ovale ou rectangulaire, toutes les formes peuvent a priori vous convenir.

Évidemment, ce point reste très subjectif et dépend des goûts de chacun. Concrètement, gardez à l’esprit que les formes carrées sur un visage carré, par exemple, accentuent la forme de votre visage.

La couleur de la monture

Il est conseillé d’assortir la couleur de sa monture à ses cheveux, sa peau ou ses yeux. Ainsi si vous avez les cheveux ou le teint clairs, préférez des montures marron ou écaille. Pour les cheveux noirs, toutes les couleurs sont censées convenir.

De manière générale, les teintes sombres ont tendance à durcir le regard, surtout si vous avez les yeux clairs, alors que les coloris clairs vont adoucir le regard et harmoniser le visage. Là encore, il s’agit d’une question de goût.

La taille

Afin d’allier confort, esthétisme et protection, vous devez choisir des solaires à la bonne taille. Tout d’abord, les bords inférieurs de la monture ne doivent pas toucher vos joues, et ce, même quand vous souriez. D’autre part, les bords supérieurs ne doivent pas cacher vos sourcils. S’ils sont entièrement masqués par la monture ou visibles à travers les verres, c’est que la monture est trop grande. Sur les côtés, le cadre des lunettes doit s’arrêter entre le coin de l’œil et les oreilles et les branches ne doivent pas comprimer vos tempes.

Votre budget

Les lunettes d’entrée de gamme coûtent généralement entre 20 et 180 euros, alors que les solaires haut de gamme (de créateurs ou d’enseignes spécialisées) dépassent souvent les 200 euros.

Attention aux contrefaçons

Très présentes sur internet, les contrefaçons peuvent s’avérer dangereuses pour vos yeux. Pour éviter les arnaques, comparez les photos disponibles sur le site de vente avec celles de l’enseigne et demandez toujours une facture.

La signature de la marque, qui figure souvent l’un des verres, doit obligatoirement suivre la courbe de la lunette. Les verres doivent être correctement insérés et fixés et les finitions doivent être propres. Enfin, si le prix de vente est inférieur à 40 % du prix d’achat, méfiez-vous !

Le meilleur rapport qualité-prix : Joopin Temy

Atouts

  • Rapport qualité/prix
  • Verres polarisés
  • Confortables
  • Légères
  • Protection UV

Les points faibles

  • Ne convient pas aux petits visages

De loin, les Joopin Temy ressemblent à s’y méprendre à une paire de Ray-Ban Clubmasters. Si le modèle iconique de la marque italienne vous fait de l’œil mais que votre budget est limité, les Joopin Temy sauront vous combler. En effet, ces solaires au look rétro épuré s’inspirent du design des années 50 tout en assurant une bonne protection des yeux.

Ultra-légères (33 grammes), les Joopin Temy sont agréables à porter et tiennent bien sur le nez. Disponible dans 15 coloris différents, la monture intemporelle est dotée de verres dégradés et polarisés HD UV400, qui bloquent 100 % des rayons UV nocifs (UVA et UVB). En effet, les rayons UVA, qui représentent environ 95 % des rayons UV qui atteignent la surface de notre planète, peuvent endommager notre rétine. Plus dangereux que les UVA, les UVB peuvent générer une inflammation de la cornée et augmenter le risque de cataracte.

Par ailleurs, la polarisation lutte contre l’éblouissement en bloquant la lumière réfléchie par les miroirs et les matériaux brillants ou polis. Vous pouvez donc conduire ou faire du sport avec vos lunettes en toute sérénité. En outre, grâce au revêtement de couleur neutre, le modèle restitue fidèlement les couleurs et garantit une vision optimale.

Petit plus, les solaires sont livrées avec un étui, un sac, un chiffon et un tournevis, ce qui s’avère très pratique pour un ajustement express.

En revanche, estampillées « oversize », les lunettes sont assez imposantes et ne conviennent pas aux petits visages.

Dans notre recherche, nous avons également analysé les Sojos Blossom, les Sheen Kelly, les Duco et les Zillerate qui proposent un très bon rapport qualité/prix.

Coup de cœur : Ray-Ban Metal Aviator

Atouts

  • Design
  • Confort
  • Légèreté
  • Protection UV
  • Plusieurs tailles et coloris

Les points faibles

  • Attention aux contrefaçons

Est-il encore nécessaire de présenter la marque Ray-Ban ? Incontournable et intemporelle, l’enseigne règne en maître sur le marché mondial des lunettes de soleil depuis la fin des années 40. Plus de 80 ans après sa  commercialisation, le modèle Aviator  rencontre toujours le même succès et a été revisité par le fabricant italien Luxottica, propriétaire de la marque depuis 1999.

Conçues par les pilotes de l’US Air Force et rendues célèbres par Tom Cruise dans le film Top Gun, ces solaires ont su résister à l’épreuve du temps en conservant leur design emblématique et en intégrant des détails plus contemporains. Aujourd’hui disponible en 12 coloris et en 3 tailles (55,58 et 62), la monture en métal est dotée de verres miroités polarisés qui bénéficient d’un traitement anti-reflets et s’avèrent particulièrement résistants aux rayures. La teinte G-15 (verte) promet clarté et confort et protège efficacement contre l’éblouissement.

En termes de protection, les Aviator bénéficient d’un indice de catégorie 3 et bloquent les rayons UVA et UVB à 100 %. Elles protègent donc des lumières fortes sans entraver votre visibilité.

Par ailleurs, les solaires sont très confortables à porter et se font vite oublier (seulement 27 grammes sur la balance.)

Attention toutefois aux contrefaçons, qui s’avèrent très courantes. Veillez notamment à évaluer l’authenticité du vendeur et à vérifier la qualité des charnières et des finitions. À l’intérieur de la branche de gauche, vous devez notamment trouver le nom du modèle, le code couleur et la taille de la monture.

Dans notre recherche, nous avons également analysé les Polaroid P8419, dotées de verres polarisés et d’une monture élégante en plastique résistant et les Oakley Holbrook Iridium Sport Polarized, qui bloquent 99 % des rayons UV et offrent un champ de vision large et précis.

Le haut de gamme : Vuarnet Ice 1709

Vuarnet Lunettes De Soleil Ice Ronde Bleu-flag/blue Polarlynx
amazon
Vérifier

Atouts

  • Entièrement modulables
  • Très confortables
  • Polyvalentes
  • Verres anti-reflets et buée
  • Made in France

Les points faibles

  • Poids
  • Prix

Lunetier français spécialiste de solaires urbaines ou sportives, Vuarnet s’illustre par ses modèles emblématiques depuis les années 60. Si Alain Delon et Miles Davis participent à populariser la marque, l’alpiniste français Jean Afanassieff gravit l’Everest en 1978 chaussé de ses Vuarnet Glacier. Le modèle est ensuite revisité en 2015 pour être porté par Daniel Craig dans le James Bond Spectre.

Autre modèle phare de l’enseigne, les Ice 1709 allient les propriétés techniques des Glacier et une esthétique résolument urbaine. Polyvalentes et très confortables, elles s’avèrent parfaites au quotidien, en montagne, à la mer ou pour affronter des conditions de lumière intense. Grâce aux verres minéraux, vous profitez d’un confort visuel exceptionnel et d’une protection maximale.

Produits sans plastique dans une usine à Meaux, en région parisienne, ces verres sont 100% naturels et 100% recyclables. Bénéficiant d’un traitement anti-reflets et anti buée, ils se montrent très résistants aux rayures.

Par ailleurs, la paire de lunettes se révèle entièrement modulable afin de s’adapter à de nombreuses situations. Vous pouvez notamment ajouter des caches sur le côté pour la transformer en lunettes de glacier ou déformer les branches pour l’ajuster à votre guise.

En revanche, les Ice 1709 s’avèrent un peu lourdes et leur prix reste élevé.

Conscientes du potentiel “fashion” des solaires, de nombreuses marques de luxe proposent aussi des lunettes de soleil. Ainsi, la maison de couture française Balmain a créé un modèle fixe en titane noires et gris foncé et Chanel vend des solaires carrées polarisées en acétate. Pour sa part, Dior propose, via sa ligne de maroquinerie 30 Montaigne, une paire carrée oversize en acétate noir.

Dans notre recherche, nous avons également analysé les Maui Jim Honi, qui allient protection, design et qualité visuelle, les Oakley Carbon Blade, modèle polarisé ultra-léger qui offre une haute protection et les Gucci GG0061S 003, qui sont compatibles avec des verres correcteurs et protègent des UV à 100 %.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Pour les plus jeunes : Ki ET LA Diabola

Atouts

  • Qualité/prix
  • Protection UV
  • Évolutives et adaptables à la taille du nez
  • Incassables
  • Ultra-légères

Les points faibles

  • Branches un peu serrées
  • Finitions

Particulièrement sensibles aux rayons du soleil, les yeux des enfants, et surtout des bébés de moins d’1 an, doivent être protégés correctement. Ainsi, de 3 à 36 mois, il est indispensable de choisir des solaires de catégorie 4 ou de catégorie 3 dotées d’un traitement anti-lumière bleue. Vous devez également opter pour des modèles certifiés UV400, qui garantissent une filtration de 100 % des rayons ultra-violets.

En termes de monture, les cordons et les branches souples s’avèrent les mieux adaptées aux plus petits. Certains modèles ergonomiques sont même livrés avec une sangle en tissu et un jeu de branches adaptables.

C’est le cas des Ki ET LA Diabola, qui suivent l’évolution du visage de votre enfant et s’adaptent à sa morphologie. En effet, ces lunettes au prix attractif disposent d’une première position adaptée aux bébés de 0 à 9 mois et d’une seconde pour les enfants de 9 à 18 mois. Vous profitez donc d’une paire deux en un !

Composées d’élastomère (plastique caoutchouteux) anallergique, les solaires s’avèrent ultra légères (8 grammes) et offrent un confort maximisé. Par ailleurs, la monture est réalisée en mono-injection, c’est-à-dire avec une seule matière, ce qui la rend incassable et recyclable. Disponible en 10 coloris, elle dispose également d’un cordon souple, doux et élastique qui assure un excellent maintien.

En termes de protection, les yeux de votre bout de chou seront correctement protégés des rayons ultraviolets grâce aux verres en polycarbonate de catégorie 4 et au filtre anti-lumière bleue. Attention toutefois à ne pas mettre les lunettes à l’intérieur d’une maison ou d’une voiture. En effet, avec des verres haute protection qui ne laissent passer que 9 % de la lumière, votre bambin sera plongé dans l’obscurité.

En revanche, les branches s’avèrent un peu serrées et les finitions sont grossières.

Dans notre recherche, nous avons également analysé les Kiddus, dédiées aux bébés de 6 mois à 2 ans et équipées de verres incassables qui bloquent les UV à 100 %, les Polaroid pour enfants, protectrices et confortables et les Uvex Sportstyle, idéales pour les petits athlètes.

Conclusion

Pour bien choisir vos lunettes de soleil femme, vous devrez prendre en compte plusieurs critères, notamment votre usage, l’indice de protection et le type de verres. Par exemple, les Joopin Temy représentent le meilleur rapport qualité-prix, mais les iconiques Ray-Ban Metal Aviator et Vuarnet Ice 1709 seront plus adaptées à un usage polyvalent.

le-saviez-vous ?
Le saviez-vous ?

Il faut attendre 1752 pour que l’opticien britannique James Ayscough commercialise les premières lunettes à branches puis des verres teintés en vert ou bleu. Pendant la Première Guerre mondiale, l’industrie militaire équipe les pilotes de chasse de lunettes de soleil. Les solaires se popularisent ensuite dans les années 1930 avec la production de masse des verres anti-UV.

 

À partir des années 1950, les vedettes d’Hollywood s’entichent de cet accessoire qui permet aussi de se protéger des fans. Les marques fétiches des stars mondiales deviennent alors iconiques : Marion Cotillard et Catherine Zeta-Jones s’affichent en Persol, alors que Jennifer Lopez, Julia Roberts ou Beyonce ne jurent que par les Ray-Ban.

Loïs Telli

Journaliste  Chasseuse d'objets qui améliorent notre quotidien, avec une petite tendance geek. Passionnée de multimédia, de voyages et de culture.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.