x
Achats de noël : 10 conseils pour ne pas se faire avoir

Achats de noël : 10 conseils pour ne pas se faire avoir

Les mois de novembre et décembre représentent un quart du chiffre d’affaires de l’e-commerce. La raison ? De nombreux Français achètent leurs cadeaux de Noël en ligne. Ils sont notamment 49 % à trouver leurs jouets par ce biais, d’après Le sondage Harris Interactive pour la Fevad. Sur internet, il est facile de se faire avoir, surtout en cette période propice aux arnaques. Voici cinq conseils pour repérer les faux sites.

Les fautes d’orthographe

 

Les gérants de sites internet sécurisés et sérieux emploient des personnes pour la relecture de tous leurs textes. Si vous observez des fautes d’orthographe frappantes, il faut s’interroger sur la fiabilité de la page en question. Créer un site internet n’est pas forcément coûteux, c’est accessible à tous, raison pour laquelle des escrocs peuvent facilement mettre en place des arnaques en ligne.

 

Des prix trop bas

 

Hormis durant les périodes de promotions (durant lesquelles on ne fait pas toujours de bonnes affaires), il n’est pas normal de trouver un produit trois, voire cinq fois moins cher que sur les autres sites. Il peut s’agir de contrefaçon ou tout simplement d’une plus grande arnaque visant à vous dérober de l’argent sans jamais vous envoyer de produit. Si une offre paraît trop belle pour être vraie, c’est probablement parce qu’elle ne l’est pas. Prenez toujours le temps de comparer les prix sur divers sites avant d’acheter en ligne.

 

Des coordonnées de contact pas claires

 

Les personnes derrière les sites frauduleux savent très bien qu’après avoir réussi une arnaque, le client va s’en apercevoir et chercher à joindre quelqu’un de la prétendue marque. Problème : impossible de mettre la main sur l’e-mail du support client ou sur un numéro de téléphone. Encore une fois, il est plus prudent de chercher ce type d’informations avant de passer un achat. Les coordonnées doivent être accessibles rapidement et être claires. Si vous devez les chercher dans les mentions légales, il vaut mieux quitter le site.

 

Aucune présence sur les réseaux sociaux

 

Enfin, pour s’assurer de l’authenticité d’une marque ou d’un site, il faut aussi s’intéresser à sa e-réputation et sa présence sur les réseaux sociaux. Si les icônes de Facebook, Instagram ou encore X ne mènent à rien, les chances que le site soit un faux sont élevées. N’hésitez pas non plus à regarder sur les forums ou sur Google les avis des internautes sur le produit convoité.

Marjorie Raynaud, Journaliste
Auteur de cet article
Marjorie Raynaud, Journaliste

Passionnée de sport, de voyages ou encore de lifestyle, j’aime croire que ce sont les moments simples de la vie qui permettent d’accéder au bonheur. Véritable dénicheuse de bons plans, j’ai à cœur de vous proposer les produits du quotidien qui change le quotidien !

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.