Le vélo est une activité sportive idéale pour travailler l’ensemble du corps et solliciter de nombreux muscles, en extérieur comme en appartement. Selon le type de pratique et son intensité, les résultats sont différents mais présents tout de même. Une pratique régulière et un mode de vie sain vous assureront un corps tonifié et des muscles en pleine forme ! Partez à la découverte du corps humain pour comprendre quels muscles fait travailler le vélo !

Le vélo : idéal pour tonifier son corps

Lors du pédalage, le cœur est le premier muscle à être sollicité ! Selon l’intensité de l’effort, il va réagir en augmentant le rythme cardiaque pour suivre la cadence et délivrer assez d’oxygène à tout votre corps. Les muscles des membres inférieurs, dont les fessiers, ainsi que ceux des membres supérieurs sont également fortement engagés lors de l’effort !

Le système cardio-respiratoire est donc fortifié et votre endurance musculaire et cardio-vasculaire améliorée.

 

Lors d’une séance sportive à vélo, vous avez trois points d’appui (qui peuvent varier selon la pratique) : les pieds sur les pédales, le corps sur la selle et les bras sur le guidon. Cela montre bien que tous les muscles du corps sont engagés !

La pratique du vélo est également recommandée pour les personnes ayant des douleurs articulaires. À vélo, il est possible de réguler l’impact sur le corps en choisissant la résistance mise dans les pédales par exemple, ce qui permet de prendre soin de ses articulations tout en renforçant ses muscles.

 

Les muscles travaillés à vélo : les membres supérieurs et inférieurs sollicités !

Tout votre corps est sollicité lors d’une séance à vélo en extérieur comme en appartement : cuisses, fessiers, dos, abdominaux, épaules… Mais comment est-ce possible ?

 

Travailler le haut du corps à vélo

Pour adapter votre position à l’effort ou en fonction du parcours (sprint, danseuse…), les muscles des bras, comme les biceps et les triceps, ou encore les pectoraux travaillent.

Pour vous aider à diriger votre vélo pendant votre entraînement, vous sollicitez les muscles des épaules.

Les positions des mains et des bras sur votre vélo font travailler également vos muscles.

La sangle abdominale joue aussi un rôle important pour vous permettre d’être bien positionné sur votre vélo et de garder l’équilibre.

 

Pendant tout le cycle de pédalage, vous travaillez les abdominaux, les lombaires qui participent à maintenir votre équilibre, sans oublier les bras qui tiennent le guidon et vous donnent de la force. Des muscles du bas du corps vous aident également à rester en place sur votre vélo…

 

Faire du vélo pour muscler le bas du corps

Les membres inférieurs sont aussi sollicités lors du pédalage.

 

Quand vous pédalez sur votre vélo, vous faites appel au bas du corps pour suivre le mouvement d’extension et de flexion de la cuisse : les quadriceps (avant des cuisses), les ischiojambiers (arrière des cuisses), les triceps (mollet) sont alors engagés !

 

En pédalant de manière plus ou moins intense, vous travaillez le bas du corps ainsi que les fessiers.

Concrètement, en découpant le pédalage par image, voici quels muscles sont sollicités :

 

– Quand vous pédalez vers l’avant, les quadriceps et le mollet sont mobilisés.

– Lorsque vous poussez la pédale vers le bas, puis vers l’arrière, ce sont les fessiers, les mollets et les ischiojambiers qui vous aident.

– Pour remonter la pédale, le mouvement de jambe demande l’intervention des ischiojambiers ainsi que du muscle tibial.

 

Bienfaits du vélo sur le corps : la régularité est la clé du succès

Si vous pratiquez le vélo dehors ou en appartement pour tonifier votre corps et perdre quelques kilos, il est important de garder un rythme régulier pour voir des effets. Il est conseillé d’effectuer deux voire trois séances de vélo par semaine pour travailler en profondeur et raffermir rapidement le corps.

 

Vous pouvez réaliser des entraînements fractionnés pour encore plus de résultats : trente secondes d’effort, trente secondes de récupération, à répéter plusieurs fois (cinq à huit fois dans la séance). Il est primordial de bien s’échauffer en début de séance même en appartement puis de s’étirer à la fin, ainsi que de bien s’hydrater !


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.