Cododo : pour ou contre ?

L’OMS recommande de faire dormir le nouveau-né dans la chambre des parents jusqu’à ses 6 mois. Aujourd’hui, il existe des lits spécifiques pour garantir à toute la famille des nuits apaisées.

Votre bébé vient de naître, le séjour à la maternité s’achève, il est maintenant temps de rentrer chez vous. Mais là, une première interrogation pointe le bout de son nez : où vais-je coucher cet enfant ? Si pour certains il est évident de le mettre dans sa chambre dès la première nuit, pour d’autres l’option du cododo s’impose naturellement.

 

De quoi s’agit-il ? Comme son nom l’indique, le cododo désigne la mise en place d’un « sommeil partagé ». L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande que l’enfant reste dans la chambre parentale jusqu’à ses 6 mois dans un lit à part afin de réduire le risque de décès dans les premiers mois.

Les défenseurs du cododo mettent en avant la praticité pour l’allaitement et le renforcement du lien avec les parents. En ayant son bébé à proximité – même la nuit – il est alors plus simple de le cajoler et le rassurer. Cette pratique de sommeil permettrait également de sécuriser davantage le nouveau-né.

 

Attention à l’intimité du couple

Les opposants brandissent le sommeil perturbé des parents et un état d’hypervigilance permanent. L’intimité du couple peut également être la grande perdante du cododo. Il est important que cette décision soit prise en concertation entre les deux adultes. Au risque de causer des disputes et d’éloigner le couple. Pour d’autres détracteurs, il est également important que l’enfant possède son propre espace afin de s’approprier son sommeil.

 

Si vous choisissez le cododo, plusieurs options s’offrent à vous. Il existe dans le commerce des lits spécifiques qui s’adaptent et se collent directement au lit parental. Une autre possibilité consiste à placer directement le lit, le couffin en osier, le lit parapluie ou le berceau de votre enfant dans votre chambre.

 

Le partage du lit vu comme dangereux

Mais attention, cododo ne signifie pas même couchage. En effet, certains parents choisissent de faire dormir leur enfant avec eux, directement dans leur lit. Mauvaise idée car il est jugé très dangereux de coucher un nouveau-né dans un lit d’adulte, non adapté à ses besoins et à son corps. En juillet 2014, une étude publiée dans la revue Pediatrics alertait les parents. Selon l’enquête américaine, le co-sleeping apparaissait comme le premier facteur de mort inattendue du nourrisson.

En effet, le matelas est bien souvent trop mou et les oreillers, la couette ou la couverture qui recouvrent le lit représentent des dangers pour le bébé qui peut s’étouffer. Vigilance donc, le cododo dans le même lit n’est vraiment pas sans risque.

 

Une fois de plus, il n’existe pas de bonne réponse ni de bonne manière de faire. La décision revient à la famille, à ses envies et ses habitudes… Évidemment sans jamais perdre de vue la sécurité de l’enfant.


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.