x
Quels sont les aliments les plus riches en collagène ?

Quels sont les aliments les plus riches en collagène ?

Le collagène est la protéine naturelle la plus abondante de notre corps. Présente dans de nombreux tissus tels que les os, les articulations, les tendons ou encore la peau, elle agit comme bouclier face aux agressions extérieures. Le collagène est surnommé “la protéine de la jeunesse”, car son action permet de lutter contre l’apparition des premiers signes de vieillissement. Sa production diminue avec l’âge, raison pour laquelle ces quatre aliments riches en collagène permettent de prendre soin de notre peau et de notre santé naturellement.

Les œufs

 

En plus d’être bénéfiques pour les yeux grâce aux caroténoïdes naturels qu’ils contiennent, les œufs sont également une excellente source de proline. Il s’agit d’un acide aminé essentiel à la production de collagène. Riches en protéines ainsi qu’en soufre, précurseur de la synthèse de collagène, ils apportent de nombreux nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Ils sont également composés de vitamine K, E, B, D, et E. 

 

Les légumes verts à feuilles

 

Choux de Bruxelles, épinards, chou frisé, bette à cardes, feuilles de navet, feuilles de pissenlit… S’il ne s’agit pas forcément des légumes les plus consommés par les Français, tous sont riches en chlorophylle, responsable de la production de collagène. En parallèle, les légumes verts à feuilles sont sources de fibres, de fer, de magnésium, de potassium, d’acide folique et de calcium.

 

Le bouillon d’os, avec la moelle à l’intérieur

 

Voilà l’une des préparations les plus efficaces pour augmenter son apport en collagène sans avoir besoin de prendre des compléments alimentaires ! Si le bouillon d’os peut paraître ragoûtant, certains composants ou organes renferment de grandes quantités de collagène. Les os à moelle (bœuf, poulet…) contiennent du collagène, de la glutamine et de la gélatine. Leur consommation permet en parallèle d’agir contre l’arthrose et les rhumatismes.

 

Les baies 

Enfin, si le collagène est en majorité d’origine animale, il est aussi possible d’en trouver au sein de certains fruits, en particulier les baies comme la fraise, la mûre, la framboise ou encore les myrtilles. Faibles en sucres, ces fruits aux couleurs vives contiennent de la vitamine C, un nutriment essentiel pour la production de collagène. En parallèle, leur haute teneur en potassium aide à lutter contre l’hypertension, la fatigue ou encore les crampes.

Marjorie Raynaud

Journaliste  Passionnée de sport, de voyages ou encore de lifestyle, j’aime croire que ce sont les moments simples de la vie qui permettent d’accéder au bonheur. Véritable dénicheuse de bons plans, j’ai à cœur de vous proposer les produits du quotidien qui change le quotidien !

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.