x
Congé paternité : tout ce qu’il faut savoir

Congé paternité : tout ce qu’il faut savoir

 

Devenir père, ça commence par être présent dès les premières semaines de vie de son enfant. Pour soutenir la maman, apprendre à connaître son bébé et partager les tâches ménagères, le Conseil Malin vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le congé paternité.

Le congé paternité en France, c’est pour qui ?

Il s’adresse à tous les salariés, sans condition d’ancienneté, qu’ils soient en CDI, CDD ou en contrat temporaire. Les personnes au chômage et les travailleurs indépendants peuvent également bénéficier de ce dispositif. Ils concernent également les couples homosexuels ou le conjoint de la mère, même s’il n’a pas de lien de parenté avec le nourrisson.

 

La durée du congé paternité en France 

Depuis le 1er juin 2021, le congé paternité a été réformé pour être étendu à 25 jours calendaires et 32 jours calendaires en cas de naissances multiples. Aujourd’hui, encore 30% des jeunes pères ne réclament pas le congé paternité selon le Céreq. Pourtant, ces jours sont précieux pour équilibrer la charge parentale à l’arrivée d’un bébé et s’impliquer davantage dans la vie de famille.

Aujourd’hui, le congé paternité se sépare en 2 parties :

  • 4 jours calendaires obligatoires à prendre immédiatement à la suite du congé de naissance dont la durée est de trois jours
  • 21 jours calendaires ou 28 jours en cas de naissances multiples. Cette partie du congé peut être prise en une seule fois ou en deux fois maximum (chaque période devant au minimum durer cinq jours).

 

Comment prendre son congé paternité ?

Votre bébé a déjà trois mois et vous souhaitez prendre votre congé pour passer du temps avec lui, le promener en poussette, lui donner le biberon et devenir le pro des couches. Attention cependant à ne pas trop tarder pour bénéficier de ce droit.  

  • En effet, pour avoir droit à une indemnisation de la Sécurité Sociale, le père doit prendre son congé dans les six mois suivant la naissance de l’enfant.
  • Pour être certain que l’employeur accède à la demande du nouveau papa, celui-ci a l’obligation de le prévenir, par oral ou par écrit, un mois avant le début de la date du congé en lui précisant les dates précises de son absence.

 

Les indemnités du congé paternité

Pendant le congé paternité, le contrat de travail est suspendu ainsi que la rémunération. Mais si le jeune père arrête complètement de travailler, il bénéficie des indemnités journalières versées par la sécurité sociale et calculées comme le congé maternité.  

Mais ce n’est pas la seule condition pour obtenir ces indemnités. Il faut également :

  • Détenir un numéro de sécurité sociale depuis 10 mois minimum avant la date du début du congé
  • Avoir travaillé au moins 150 heures durant les 3 mois précédant le début du congé
  • Arrêter toute activité salariée

 

Quel statut pendant le congé paternité ?

Pendant ces 25 jours, le nouveau papa va être très occupé : faire les courses, étendre des lessives ou tout simplement regarder son bébé dormir, confortablement installé dans son couffin en osier. Comme le contrat de travail est interrompu pendant cette période, il est soumis à certains impératifs légaux :

  • Il doit pouvoir retrouver son emploi ou l’équivalent avec une rémunération identique.
  • Il peut décider de démissionner pendant le congé paternité
  • Son employeur n’a pas le droit de le licencier (sauf en cas de faute grave)

 

Le congé paternité en Europe

La France a encore des progrès à faire quand il s’agit de rééquilibrer les responsabilités parentales si on la compare à ses voisins européens. En effet, elle se place seulement à la 7ème place selon Statista. Elle est très loin derrière ces pays : 

  • Suède : 12 à 78 semaines
  • Danemark : 2 à 34 semaines
  • Finlande : 27,3 semaines
  • Espagne : 16 semaines

 

Nathalie Depret, Journaliste
Auteur de cet article
Nathalie Depret, Journaliste

Journaliste, j’écris régulièrement sur Monster.fr. Je m’intéresse aussi à la littérature, aux tendances beauté, mode et voyage.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.