x
Les meilleures doudounes homme

Les meilleures doudounes homme

Finie l’époque où la doudoune était réservée aux petits veinards dévalant les pistes de ski. Désormais adoptée par les citadins, la veste matelassée est devenue la pièce mode incontournable du dressing d’hiver. De la doudoune en duvet d’oie à la parka en synthétique, découvrez la sélection 100% moelleuse de Conseil Malin.

Les critères incontournables de Conseil Malin

L’utilisation

Envie d’une doudoune, mais pourquoi faire ? Vous n’aurez pas forcément les mêmes besoins si vous habitez dans le Jura ou à Marseille, pour vos trajets en scooter, vos balades en forêt ou vos vacances en Laponie. Ultra light ou rembourrée du meilleur duvet, vous trouverez forcément celle qui convient à vos besoins à condition de choisir le garnissage adéquat.

Duvet ou synthétique ?

Si vous aimez la sensation d’être enveloppé d’une couette, la doudoune garnie de duvet de canard ou d’oie garantit la meilleure isolation thermique. Idéalement, le garnissage doit aussi contenir de la plume, car une doudoune 100% duvet causerait une sudation abondante : une petite quantité de plumettes suffit à aérer et répartir le rembourrage. Préférez donc un ratio duvet/plumes de 80/20 voire 95/5 pour les doudounes haut de gamme. Plus légère, plus confortable, plus compacte, plus durable, la doudoune en duvet est aussi plus chère et plus difficile à entretenir. Et si le tissu extérieur est déchiré, les plumes peuvent facilement s’en échapper. Autre inconvénient, le duvet n’est pas fan d’eau. Ainsi, lorsque la doudoune prend la pluie ou la neige, elle perd ses qualités isolantes et peut mettre jusqu’à 24h pour sécher. La bonne nouvelle, c’est que de plus en plus de doudounes possèdent un duvet traité pour résister à l’eau.

 

L’autre option favorisée par les skieurs et autres randonneurs, c’est la doudoune garnie de matière synthétique. Si ces fibres peuvent reproduire le gonflant du duvet, la capacité thermique de la doudoune dépendra de la qualité des synthétiques utilisés : cela va de la ouate, isolant bas de gamme à Primaloft Gold, la marque de synthétique la plus légère, chaude et compacte du marché, utilisée entre autres par The North Face. Sa qualité varie aussi en fonction du grammage de l’isolant : de 40 à 80g/m2 pour les doudounes légères, de 80 à 120g/m2 pour les doudounes intermédiaires et de 120 à 200g/m pour les doudounes grand froid. Contrairement à la doudoune en duvet, cette parka résiste à l’humidité. Même mouillée, elle conserve la chaleur et sèche vite. Plus résistante, facile à entretenir et moins coûteuse, elle est néanmoins plus lourde, moins compressible et dure moins longtemps.

Le pouvoir gonflant

L’isolation thermique d’une doudoune relève aussi de la capacité du duvet à gonfler. Plus il gonfle, plus il emprisonne une certaine quantité d’air, plus il isole. À noter que le duvet d’oie étant plus dense, son pouvoir gonflant sera accru, il est donc plus chaud que le duvet de canard. Vérifiez le cuin, l’unité de mesure qui examine le gonflant du duvet. Plus le cuin est élevé, plus la doudoune est de bonne qualité. Une doudoune de moins de 500 cuin est peu isolante, entre 600 et 700, elle est de bonne qualité et si elle affiche 800 cuin, ce n’est plus une doudoune, mais une couette.

L’extérieur

Intéressez-vous aussi à la qualité du tissu qui recouvre la doudoune, souvent un nylon, léger, résistant et capable de conserver sa qualité isolante. Désormais, la plupart des parkas d’hiver sont coupe-vent et déperlantes, mais pas imperméables. Si vous vivez à Biarritz, la ville la plus pluvieuse de France, recherchez plutôt des matières comme le Gore-Tex ou le Pertex qui allient isolation et étanchéité ou une doudoune recouverte de coton ciré qui a été étanchéifié. Les doudounes imperméables existent, mais elles sont moins compressibles, moins aérées et bien plus coûteuses.

Le style

Avoir chaud ne signifie pas sacrifier le confort à l’esthétique. Les marques ont fait d’énormes progrès pour rendre leurs vestes plus stylées. Certaines comme Moncler s’associent même avec des pros de la mode comme Matthew Williams ou JW Anderson pour réinventer leurs modèles. Les marques de luxe comme Gucci ou Prada se sont aussi engouffrées dans la brèche et proposent des modèles plus ou moins performants. Il y en a pour tous les goûts : courte, longue, avec sous-manches, avec ou sans capuche, légère ou puffy, sobre ou flashy.

Les finitions

La doudoune est un vêtement du quotidien qui doit rester pratique. Assurez-vous qu’elle possède le nombre de poches nécessaires pour stocker clés, portefeuille, portable. Pensez à la capuche si vous avez besoin d’une protection accrue et dans ce cas, optez pour les capuches fixes aux modèles détachables qui peuvent provoquer une déperdition de chaleur causée par un zip ou des pressions. Pour enfermer l’air sec, regardez si le modèle est pourvu de cordons de serrage au niveau de la taille et de l’ourlet. Ne négligez pas les poignets ajustables pour fermer les manches et empêcher l’intrusion du froid vers les bras. Enfin, notre détail préféré : la doudoune compressible qu’on peut facilement ranger dans un sac pour voyager léger.

Le prix

En fonction de  la marque (surtout si elle est spécialisée dans les vêtements outdoor) et la qualité des matériaux utilisés, le coût d’une doudoune varie de 79 € à plus de 1000€. À vous de voir si vous voulez vous offrir une doudoune Dior à 2100€.

Le meilleur rapport qualité / prix : Veste Compactable 1996 Retro Nuptse, The North Face

Atouts

  • Style
  • Duvet d'oie
  • Légère
  • Languettes réglables
  • Fermeture zippée double sens
  • Capuche repliable
  • Extérieur en nylon Ripstop
  • Compactable
  • Large choix de coloris

Les points faibles

  • Pas imperméable
  • Plumes noires visibles sur la doudoune jaune

Retour vers le passé avec ce modèle culte, né au siècle dernier. 1996, c’est l’année de la fin du service militaire obligatoire en France, la cinquième victoire de Steffi Graff à Roland-Garros et la « naissance » de la Nuptse de The North Face, modèle emblématique et ô combien populaire sur les dos des skieurs et des rappeurs américains. Cette veste au look urbain tire son nom (prononcez nupts-i) d’un sommet du mont Everest au Népal. Fabriquée par The North Face, la marque née à San Francisco dans les années 1960 et spécialisée dans l’équipement d’alpinisme et de ski, la parka a depuis envahi les rues des grandes villes.

Confortable et très légère, la Retro Nuptse est un véritable cocon de chaleur grâce à son remplissage en duvet d’oie, aussi utilisé pour les couettes et autres sacs de couchage. Avec son pouvoir gonflant de 700 cuin (le chiffre est même inscrit en bas de la manche de la doudoune), une répartition idéale de 90% de duvet et 10% de plumettes, vous ne sentirez même pas les températures chuter. À noter que les plumes d’oie de cette parka sont certifiées RDS (Responsible Down Standard), une norme créée par The North Face et certifiée par le Control Union, l’organisme qui inspecte la traçabilité des chaînes d’approvisionnement notamment dans le secteur du textile. La Retro Nuptse est donc garnie d’un duvet issu de la norme responsable, soucieuse du bien-être de l’oie et qui prohibe le gavage de l’animal et le plumage à vif.

Si on se penche sur les détails, la veste compacte est aussi bien réalisée. Elle dispose d’une capuche qui permet de s’abriter en cas d’intempéries et repliable à l’envi. Si vous choisissez de la ranger, le col haut et doublé couvre aisément le cou et la nuque.

Pratique, la Retro Nuptse possède deux poches latérales à l’extérieur et une poche intérieure zippée et mention spéciale pour ses languettes Velcro très astucieuses et réglables au niveau des poignets. Tout comme l’ourlet qu’il est possible d’ajuster pour une tenue plus confortable. Pour les amateurs de petits détails esthétiques, la fermeture zippée double sens permet d’ouvrir le haut ou le bas de la veste tout en laissant l’autre partie fermée.

Enfin, on apprécie vraiment la praticité de la doudoune qu’on peut plier dans l’une des poches. Un atout vraiment appréciable si on n’a pas envie de transporter une veste encombrante en voyage.
Côté extérieur, le tissu est un nylon brillant, le ripstop, le meilleur des nylons inventé pour résister aux déchirures. Solide, la doudoune n’est malheureusement pas imperméable, mais son traitement hydrofuge DWR (Durable Water Repellent ou traitement déperlant durable) préserve néanmoins de l’humidité.

Grâce à une couche protectrice appliquée sur le tissu, la pluie ne pénètre pas et reste en surface de la veste. Cela permet un séchage rapide et une meilleure protection.

Si vous craquez pour ce modèle au matelassage XL, sachez que cette doudoune taille un peu grand donc préférez la taille en dessous à l’achat. En fonction des morphologies, certains pourraient peut-être même la trouver un peu courte, la longueur du dos de la veste étant de 66,04 cm. Sa dégaine résolument moderne existe en huit tailles, du XXS au 3XL et le fabricant américain a revisité la doudoune culte en proposant 13 couleurs, du noir au rose en passant par le camouflage.

Attention, cependant si vous optez pour la doudoune jaune citron, il semblerait que les plumes noires du duvet soient visibles à travers le tissu.

Dans notre sélection, nous avons aussi observé des alternatives à ce modèle comme la Microlight Jacket de RAB, la doudoune légère appréciée des alpinistes et des citadins pour la multitude de ses qualités : chaude, coupe-vent, compacte, dotée d’un extérieur en nylon anti-déchirure et de duvet recyclé. Pour la rue ou la randonnée, on aime aussi la Columbia Grand Trek, équipée d’une technologie qui retient la chaleur du corps tout en éliminant l’humidité. Elle possède aussi une capuche réglable et des poignets avec encoche pour les pouces. Enfin, la doudoune Nano Puff de Patagonia, légère, parfaitement isolante avec une coquille extérieure en polyester recyclé qui résiste à l’eau et au vent et se plie facilement dans une petite poche.

Notre coup de cœur : Veste à capuche Cerium LT, ARC’TERYX

Atouts

  • Légère
  • Coupe
  • Duvet d’oie
  • Isolant synthétique sur les zones exposées
  • Coupe-vent
  • Capuche isolante
  • Compactable
  • Lavable en machine

Les points faibles

  • Pas imperméable

Son nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant, Arc’teryx, installée à Vancouver est la marque de référence des skieurs, snowboarders et autres aventuriers des montagnes. Fondée par un dingue d’escalade en 1991, la marque dont le logo représente l’Archaeopteryx, un dinosaure à plumes, est obsédée par la durabilité de ces produits. Dans cette optique, elle mise sur des matériaux de très bonne qualité, l’excellence du design et des technologies utilisées. D’où le prix conséquent de la Cerium LT, disponible du XS au XXL en 9 coloris.

Chaude et légère, terriblement confortable, la veste compacte imaginée par la marque canadienne est certainement l’une des meilleures du marché avec une coupe imaginée pour « coller » au plus près du corps tout en laissant suffisamment d’amplitude. Véritable seconde peau, elle s’adapte parfaitement aux mouvements du corps.

Si elle est très bien coupée, elle aussi ultra performante en termes d’isolation. Il faut dire que la marque utilise un design hybride assez singulier, baptisé Down Composite Mapping™. Cette technologie combine un duvet d’oie blanche avec un très bel indice gonflant de 850 cuin, un isolant naturel qui va chauffer la capuche, le buste et le haut des bras.

Parallèlement, un isolant synthétique Coreloft™ est placé de façon stratégique pour protéger les zones susceptibles d’être mouillées : sous les armes, les manches, le long des épaules et sur le col montant en doublure brossée. Un mélange intelligent qui ne sacrifie rien à la sensation de confort douillet qu’on attend d’une doudoune. Et qui n’empêche absolument pas la doudoune de se glisser dans la fine pochette de compression fournie à cet effet.

Malgré tout, comme bon nombre de doudounes, la Cerium LT n’est pas faite pour résister à de fortes pluies. La coquille 100% Arato™, un nylon léger et hautement résistant, a subi un traitement déperlant durable : elle va donc plutôt bien résister à l’eau qui va glisser sans infiltrer la veste.

Avec Arc’teryx, la qualité de cette veste coupe-vent aux finitions irréprochables se trouve aussi dans les détails. La capuche isolante est garnie de duvet avec un système de fermeture extrêmement efficace, un cordon de réglage qui serre la tête de façon uniforme pour abriter le front et le crâne sans pourtant affecter le champ de vision. On apprécie aussi la fermeture éclair frontale avec protège menton qui enveloppe le bas du visage.

La parka dispose aussi d’une sangle au niveau de la ceinture qui permet d’ajuster au mieux la veste et d’empêcher d’éventuelles pertes de chaleur. Le design des manchons élastiques et intégrés permet lui aussi d’isoler les poignets en bloquant l’entrée d’air froid.

Pour finir, elle possède trois poches à fermeture éclair : deux poches repose-main de chaque côté et une intérieure de sécurité. Cette doudoune chaude et légère, au style épuré, peut en plus se laver en machine à 30ºC sur un cycle délicat.

 

Dans notre sélection, nous avons aussi observé des alternatives à ce modèle avec la Mountain Hardwear de Ghost Whisperer. Incroyablement légère et étonnamment chaude, cette doudoune ultra performante, compacte et garnie en duvet d’oie issu de la filière responsable, colle agréablement à la peau sans jamais gêner les mouvements.

La Haut de gamme : Lodge Jacket, Canada Goose

Atouts

  • Style
  • Duvet de canard
  • Coupe-vent
  • Fermeture éclair double sens
  • Capuche en duvet
  • Protège menton doublé
  • Lavable en machine
  • Compactable

Les points faibles

  • Tissu extérieur fragile
  • Pas imperméable

Quand on recherche une doudoune de luxe, il y a deux possibilités : choisir la crème de la crème parmi les marques expertes des vêtements outdoor. Ou bien craquer pour une marque de luxe qui surfe sur la vague, même si elle ne détient pas forcément le savoir-faire de The North Face ou Canada Goose.

On opte donc pour Canada Goose, fabricant de vêtements haut de gamme résistants au froid. En la matière, les Canadiens n’ont plus rien à prouver. En 1980 par exemple, leur parka Expédition a bien réchauffé les scientifiques de la station McMurdo en Antarctique, un endroit à l’atmosphère glaciale paraît-il.

Depuis, elle habille régulièrement explorateurs et alpinistes qui affrontent les températures les plus extrêmes. Pour développer sa marque vers le grand public qui n’a pas forcément d’appétence pour les aventures arctiques, Canada Goose a su évoluer en produisant des parkas isolantes, mais plus urbaines. Comme la doudoune Lodge, un modèle classique qu’elle revisite avec finition mate.
Avec cette veste superbement stylée, disponible du XS au 2XL et en 6 couleurs classiques, on est à des kilomètres de la doudoune encombrante façon bonhomme Michelin.

Faite pour apprécier la ville en hiver, elle supporte une amplitude de températures oscillant entre 0 et -15°C. Une résistance qu’elle doit au duvet de canard blanc au pouvoir gonflant de 750 cuin. Les plumes de canard proviennent de fermes huttérites installées dans les immenses prairies canadiennes. Depuis plusieurs générations, ces communautés élèvent leurs oies en toute liberté.

Confronté à des températures extérieures, le duvet de l’animal développe des qualités d’isolation exceptionnelles combinées à une grande capacité de compression.
Ajustée tout en étant extrêmement confortable, la doudoune est recouverte d’un tissu extérieur en nylon très léger, le riptstop. Il accroît la résistance à la pluie fine et aux vents les plus violents (les allergiques au Mistral apprécieront).

Mais il est aussi ultra fin donc on ne peut que conseiller la vigilance pour éviter frottements et déchirures. Si vous êtes soigneux, comptez sur une durée de vie tout à fait satisfaisante de 10 ans.
Non contente d’être une réussite stylistique et thermique, la Lodge est aussi pratique. Vous pourrez partir en voyage en toute tranquillité puisqu’elle est lavable en machine à l’eau froide et peut se plier dans la poche intérieure droite qui se zippe (il y a une autre poche intérieure et deux autres poches extérieures).

Mention spéciale à la capuche réglable en duvet, un accessoire de haute protection pour maintenir la tête au chaud dans un cocon bien douillet. Canada Goose a aussi pensé à protéger d’autres parties particulièrement sensibles au vent et au froid. Comme le bas du visage qui peut se cacher derrière un protège menton doublé de tricot ou la nuque et le cou entourés d’un col montant en tricot côtelé.

Pour maximiser l’isolation et confiner l’air dans la veste, le tissu extensible s’adapte parfaitement autour des poignets bloquant le froid extérieur. De même, l’ourlet allongé dans le dos et le cordon de serrage placé à l’intérieur contribuent à ajuster la veste et augmenter ainsi la chaleur nécessaire. Enfin, on apprécie la fermeture éclair double sens, toujours pratique, et qui est de surcroît protégée de la pluie par un rabat tempête très ingénieux.

Dans notre sélection, nous avons aussi observé des alternatives à ce modèle avec la Greenland N.1 de Fjällräven. Créée par des Suédois qui connaissent bien la rudesse des hivers à la sauce scandinave, cette parka longue accumule les bons points : déperlante, coupe-vent et incroyablement chaude grâce à son duvet haut de gamme, mais éthique et des poches doublées de polaire. Pour ceux qui ne peuvent résister à l’attrait d’une belle marque de luxe, la très classe doudoune mi-longue Burberry, son maxi col très enveloppant et doublé du fameux motif à carreaux de la marque anglaise offrent de belles capacités thermiques grâce aussi à sa capuche XL réglable et une doublure garnie de duvet d’oie.

Pour les plus jeunes : Veste Powder Lite à capuche, COLUMBIA

Atouts

  • Légère
  • Technologie Omni-Heat™
  • Coupe-vent
  • Résiste à l’eau
  • Poignets élastiqués
  • Protège menton
  • Poches doublées en microfibres
  • Prix

Les points faibles

  • Pas compressible

Ah être jeune, et ne jamais avoir froid pendant l’hiver…Voici une doudoune légère qui pourra parfaitement convenir au citadin, fidèle à l’uniforme jean/tee-shirt tout au long des quatre saisons de l’année. Disponible en 7 coloris (uni ou bicolore), du XS au XXL, cette parka à la coupe moderne et sportive est l’un des modèles de Columbia qui offre le meilleur rapport qualité/prix.

Garnie d’un duvet synthétique 100% polyester qui isole, mais laisse aussi respirer la peau, cette doudoune courte et ajustée protège de la fraîcheur. Elle doit ses capacités isolantes à Omni-Heat™, une technologie brevetée par la marque américaine.

La matière respirante installée sur la doublure décuple et retient la chaleur du corps grâce à des milliers de petits points argentés thermoréfléchissants placés à l’intérieur de la parka. La coquille extérieure, elle aussi 100% polyester, et les coutures scellées, permettent d’affronter le vent et les pluies légères en empêchant l’humidité de pénétrer le tissu et donc le haut du corps. Mais soyons honnête, elle ne sera pas aussi efficace si les températures passent sous le seuil de 0 degré.

Sur ce modèle, tout (ou presque) est réglable, la capuche intégrée et l’ourlet grâce à des cordons de serrage solides et discrets. La Powder Lite existe aussi en version sans capuche pour ceux qui n’aiment pas couvrir leur tête. Les poignets élastiqués s’adaptent également pour garder l’air au chaud.

Les finitions sont aussi pratiques et réussies : l’ouverture frontale zippée qui protège jusqu’au menton, les deux poches de chaque côté doublées en microfibres pour réchauffer les mains et la poche de sécurité intérieure pour ranger votre bien le plus précieux, votre portable. Il est malgré tout dommage que cette veste parka très réussie ne soit pas compressible alors que la grande majorité des marques « outdoor » proposent cette option si utile.

Ce modèle est sans aucun doute la veste idéale pour les jeunes qui rechignent à trop se couvrir et n’aiment pas forcément l’apparence volumineuse des doudounes. Et petit prix ne rime pas forcément avec mauvaise qualité.

Installée au cœur des forêts et montagnes du Pacifique Nord-Ouest américain, mêlant savoir-faire traditionnel et technologies de pointe, la marque de Portland s’est forgée en 80 ans, une réputation impeccable auprès des randonneurs, campeurs et autres amateurs d’activité en plein air. Ses doudounes sont conçues pour bouger, mais aussi durer.

Dans notre sélection, nous avons aussi observé des alternatives à ce modèle avec la parka Nico Basic de la marque française de JOTT qui propose pas moins de 20 coloris pour ce modèle déperlant, coupe-vent, doté d’un duvet chaud et d’une capuche couvrante. Pour affronter des températures plus froides, préférez la doudoune Trek Montagne 900 de Forclaz, la marque trekking de Décathlon. Légère, très bien coupée, compacte, garnie de duvet et plumes, elle est équipée de compartiments thermocollés qui permettent de supporter des températures négatives. Enfin, on ne peut pas parler de parkas sans évoquer Uniqlo, la marque japonaise qui les a remises au goût du jour. Le must ? Sa doudoune sans couture, très chic et confortable qui résiste à la pluie, combine chaleur et légèreté grâce à son rembourrage en duvet et plumes.

Conclusion

Pour vous protéger des températures qui dégringolent, vous avez désormais l’embarras du choix. De quoi avez-vous envie ? Si vous placez le style avant tout, jetez-vous sur la 1996 Retro Nuptse de The North Face, mais si vous êtes du genre frileux, optez pour la Cerium LT d’Arc’teryx. Avec votre nouvelle doudoune, vous promener avec la sensation de porter une couette (légère et sur mesure) n’aura jamais été aussi agréable.

Nathalie Depret, Journaliste
Auteur de cet article
Nathalie Depret, Journaliste

Journaliste, j’écris régulièrement sur Monster.fr. Je m’intéresse aussi à la littérature, aux tendances beauté, mode et voyage.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.