x
Réparer ses chaussures de randonnée : les conseils

Réparer ses chaussures de randonnée : les conseils

Vous avez remarqué une trace d’usure sur vos chaussures de randonnée : semelles, trou… Il est possible de les réparer avant de penser à s’en séparer. Retrouvez de précieux conseils pour pouvoir procéder à la réparation, par vous-même ou par un professionnel, pour que vos souliers de marche vous accompagnent encore pendant de nombreux kilomètres.

Faire appel à un cordonnier pour la réparation des chaussures de randonnée

Certaines réparations doivent être réalisées par un professionnel, car elles peuvent être complexes. C’est le cas du ressemelage en cas de semelles défectueuses ou bien de l’enrobage à remplacer. Le cordonnier effectuera un travail précis et qualitatif afin que vous puissiez chausser vos souliers de randonnée plus longtemps.

 

Semelles en mauvais état : le ressemelage pour les réparer !

Vos semelles sont devenues lisses, manquent d’adhérence, se décollent ? Elles causent chutes et glissades lors de vos randonnées ? Il est alors temps de les changer et de pratiquer un ressemelage de vos chaussures de marche (changement des semelles extérieures, celles en contact avec le sol).

Procéder à cette réparation vous permet d’allonger la durée de vie de vos souliers tout en vous faisant réaliser des économies, car vous n’achetez pas une nouvelle paire. Mais attention, si vos chaussures sont en trop mauvais état général, alors la réparation sera inutile et vous devrez vous équiper de nouvelles.

 

Le ressemelage des chaussures de randonnée, comment ça fonctionne ?
– Le cordonnier décolle les semelles extérieures à l’aide d’une lampe à infrarouges.
– Puis, il va poncer les résidus pour avoir une surface propre et lisse. Cette méthode permet d’assurer une meilleure adhésion pour la nouvelle semelle.
– Les nouvelles semelles sont collées. Pour garantir la solidité de ces dernières, le cordonnier va placer les chaussures de randonnée dans une presse, afin d’assurer le bon collage de manière uniforme.
– Il faudra ensuite attendre quelques jours avant de les chausser de nouveau.

 

Réparer l’enrobage des chaussures de marche

Qu’est-ce que l’enrobage ? Il s’agit de la bande en caoutchouc qui entoure la chaussure au niveau de la partie haute des semelles.
L’enrobage de la chaussure de randonnée, aussi appelé « pare-pierre », peut être détérioré ou craquelé, se décoller. Un mauvais état de cet élément peut entraîner un manque d’étanchéité de la chaussure… Il est donc important de faire appel à un cordonnier pour une réparation réussie et des chaussures de nouveau opérationnelles pour la randonnée.

 

Réparer ses chaussures de randonnée soi-même

Il est possible de réaliser des réparations soi-même sur les chaussures de randonnée : lacets, œillets, accroc…

 

Lacets et œillets abîmés

Vous constatez que vos lacets sont défectueux ? Avec le temps et à force de les serrer, ils peuvent s’abîmer. Il est donc important de remplacer la paire de lacets par une nouvelle pour garantir un bon serrage de vos chaussures de randonnée pour qu’elles vous tiennent bien le pied et la cheville lors de vos balades.

Les œillets (trous où passent les lacets) peuvent aussi être endommagés. Si le modèle de vos chaussures de randonnée le permet, vous pouvez les recoudre. Sinon, un cordonnier peut se charger de la réparation.

 

Accroc, trou ou déchirure… utilisez de la colle spéciale pour votre chaussure de randonnée

Vos chaussures de marche ont quelques déchirures ou vous souhaitez solidifier les coutures ? Vous pouvez utiliser de la colle forte, spéciale textile, pour mener à bien les réparations.

En cas d’accroc dans une chaussure, voici comment procéder :

 

– Nettoyez la zone à réparer : un brossage suffit pour éliminer la poussière.
– Préparez votre chaussure : si le trou est bien formé, il peut être judicieux de mettre un morceau de sparadrap à l’intérieur, pour éviter que la colle ne coule dans la chaussure.
– Collez : mettez quelques gouttes de colle à l’endroit endommagé et étalez-les sur l’ensemble de la surface abîmée.
– Séchez : laissez bien sécher pour que la réparation fonctionne.

Sophia Bression
Auteur de cet article
Sophia Bression

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.