x
Randonnée en famille : éviter l’insolation et les coups de soleil

Randonnée en famille : éviter l’insolation et les coups de soleil

Brûlures de la peau, déshydratation, insolation, les rayons du soleil peuvent causer de nombreux désagréments. Pour éviter tout cela, suivez nos conseils pour vous garantir une promenade sereine.

Se retrouver en famille pour une randonnée représente toujours un bon moment, mais c’est une aventure qui se prépare. Pas question de partir à l’improviste sans l’équipement adéquat. Et encore plus quand on décide de partir avec les enfants. Si l’été est une période particulièrement agréable pour se promener dans la nature, elle peut également être vectrice de certains désagréments.

 

Attention à la déshydratation

Une exposition de la tête directement aux rayons du soleil peut provoquer une insolation. Elle se manifeste par des maux de tête, des nausées, une somnolence. Dans certains cas, elle peut s’accompagner d’une perte de connaissance, d’une fièvre et de signes cutanés. Ce n’est pas tout, le soleil peut aussi être responsable d’une déshydratation qui survient quand les pertes d’eau ne sont pas compensées (par exemple lors d’une transpiration excessive). Comme le détaille Ameli Santé, elle se manifeste par une sensation de soif, des lèvres sèches, une perte de poids, une fatigue anormale et une perte de forces.

 

Alors, pour éviter l’insolation, le chapeau, la casquette ou le bob sont des accessoires indispensables pour toute la famille. Pensez également à protéger les yeux avec des lunettes de soleil avec filtre anti-UV. Là encore, le choix ne doit pas se faire à la légère comme le rappelle Ameli Santé : « Il existe cinq catégories classées selon une échelle allant de 0 à 4, selon le pourcentage croissant de lumière filtrée.

 

La catégorie 0 ne protège pas des UV solaires, elle est réservée au confort et à l’esthétique. Les catégories 1 et 2 sont adaptées aux luminosités solaires atténuées et moyennes. Seules les catégories 3 et 4 sont adaptées aux cas de forte ou exceptionnelle luminosité solaire (mer, montagne). La catégorie 4 est utilisée pour la haute montagne et n’est pas adaptée à la conduite automobile. »

 

La crème solaire, un indispensable

L’autre danger du soleil, c’est le coup de soleil. Cette brûlure de la peau peut survenir à tout âge, elle résulte d’une exposition aux rayons UVB du soleil. Quand il s’agit d’une brûlure au premier degré, « le coup de soleil provoque une rougeur de la peau, sans cloques, qui apparaît entre la 6e et la 24e heure après l’exposition. (…)

 

Des démangeaisons d’origine nerveuse peuvent être ressenties pendant quelques jours. Un coup de soleil sans cloques guérit en une semaine. Il disparaît sans laisser de pigmentation (ou une légère pigmentation transitoire) ni de cicatrice », souligne Ameli Santé. Quand la brûlure est dite du deuxième degré superficiel, elle cause l’apparition de cloques. De plus, la rougeur est douloureuse et blanchit lorsque l’on appuie dessus. Si elle est profonde, la brûlure peut entraîner l’apparition de « cloques dont le plancher est pâle, car les vaisseaux sanguins cutanés ont été détruits », met en garde Ameli Santé.

 

Alors, pour éviter l’apparition de coups de soleil, il est indispensable d’appliquer une protection solaire adaptée et de limiter la durée d’exposition au soleil en privilégiant les heures les moins chaudes de la journée.

Johanna Amselem
Auteur de cet article
Johanna Amselem

Un goût particulier pour les thématiques de santé, bien-être et tout ce qui concerne les enfants. Amoureuse des voyages.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.