x
Poêle à bûches ou poêle à granulés : comment choisir son poêle à bois ?

Poêle à bûches ou poêle à granulés : comment choisir son poêle à bois ?

Le chauffage au bois n’a jamais autant séduit les Français que ces dernières années d’après le spécialiste de la rénovation énergétique Effy. 2021 a enregistré une augmentation des ventes de 34,9 % par rapport à l’année précédente avec plus de 320 000 poêles à bois vendus. Effy souligne aussi que les poêles à granulés y ont surpassé les modèles à bûches. Voyons comment choisir son appareil de chauffage. Prêts pour le match poêle à bûches VS poêle à granulés ?

L’installation

Si les travaux de pose sont similaires avec percement du mur pour l’évacuation des fumées, le diamètre du conduit diffère. Il est moins imposant pour un poêle à granulés (80 à 100 mm de diamètre) que pour un poêle à bois (150 à 230 mm) car la température des fumées est différente : 100°C avec les granulés contre 300°C avec le bois traditionnel.

 

La consommation d’énergie et le rendement

Toujours d’après Effy, le rendement énergétique d’un modèle à granulés est en moyenne meilleur que celui d’un poêle à bûches : 87 % contre 75 %. Cela s’explique notamment par le réglage manuel moins précis de l’arrivée d’air sur un modèle à bûches. Le choix du bois de chauffage et votre capacité à faire un bon feu de bois sont aussi déterminants.

Néanmoins, le poêle à granulés ne peut fonctionner sans électronique, et donc sans électricité, pour l’allumage et les divers réglages, contrairement au poêle à bûches qui est totalement indépendant.

Dans tous les cas, on privilégie un appareil labellisé Flamme Verte (un label de qualité dans l’univers du chauffage au bois) pour un rendement maximal (+ 12 % par rapport à un modèle sans label).

 

La chaleur diffusée

Un poêle à bûches apporte davantage de chaleur mais elle s’estompe plus vite à mesure qu’on s’éloigne de l’équipement. Grâce à sa soufflerie intégrée, le poêle à granulés diffuse mieux l’air chaud dans la pièce mais cela le rend aussi plus bruyant. On observe une différence notable de 2°C. Avec l’emplacement de l’équipement, c’est donc un critère de choix du poêle à bois intéressant à étudier.

 

L’esthétique

Les modèles à bûches équipés d’une vitre sont les plus esthétiques car ils offrent le spectacle réconfortant d’un bon feu de bois, qui apporte immédiatement une agréable sensation de chaleur. Un poêle à granulés ne produit pas de flamme et souffre souvent d’un aspect de boîte métallique un peu disgracieux mais les fabricants soignent de plus en plus le design.

 

L’entretien

Les deux types de poêle imposent un double entretien annuel obligatoire de chauffage au bois avec ramonage et vérifications de sécurité. Au quotidien, un poêle à granulés s’entretient autant qu’un poêle à bûches mais ces travaux sont moins salissants et plus rapides.

 

Le prix

Un poêle à bûches est plus abordable qu’un poêle à granulés : 500 à 10 000 € contre 3 000 à 15 000 selon le modèle. Les deux sont éligibles aux aides financières à la rénovation énergétique.

Attention à bien prendre en compte le prix du combustible ! 2022 est placée sous le signe de l’inflation et d’une forte hausse du coût de l’énergie mais en moyenne, les granulés coûtent plus cher que le bois débité en bûches. Pour 1 kWh, on compte environ 0,04 € de bûches et 0,09 € de granulés.

Coline Grasset

Rédactrice, experte maison  Rédactrice et journaliste, j’écris régulièrement sur les travaux et l'amélioration de l'habitat, l'écologie et les animaux. Je m’intéresse aussi à la littérature et aux voyages, aux enjeux climatiques et aux nouvelles technologies.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.