x
Comment limiter son exposition aux pollens ?

Comment limiter son exposition aux pollens ?

L’allergie aux pollens est relativement fréquente. Au quotidien, des gestes simples permettent de s’en prémunir et de limiter les désagréments. Suivez nos conseils pour retrouver des journées paisibles.

Chaque année, à la même période, vous avez les yeux qui piquent, le nez qui coule, des crises d’éternuement, etc. Ne cherchez plus, vous êtes certainement allergique aux pollens. En fonction des conditions météo, la production de pollen est plus ou moins favorisée.

Comment se manifeste une pollinose ? « La rhinite allergique saisonnière : nez bouché ou qui coule, éternuements et démangeaisons.

 

La conjonctivite allergique saisonnière : sensation de sable dans les yeux qui piquent et deviennent rouges. Les petits pollens, qui peuvent pénétrer jusque dans les bronches, peuvent provoquer des crises d´asthme : diminution du souffle, sifflements bronchiques, toux persistante souvent nocturne », détaille le site pollens.fr. Autre élément important, la situation est améliorée par la pluie et aggravée par le vent.

 

Aérez tôt le matin

Les pollens sont des grains microscopiques libérés par les plantes à fleurs et les arbres. La plupart viennent de plusieurs espèces de graminées. Très légers, ils volent, il est donc très difficile d’y échapper. Au quotidien, des astuces peuvent vous aider à limiter votre exposition aux pollens et, ainsi, éviter certains désagréments. Tout d’abord, privilégiez l’ouverture des fenêtres de toute la maison avant le lever du soleil et après son coucher. N’aérez pas pendant la journée quand l’émission de pollen est le plus importante, mais prenez bien le temps d’aérer votre intérieur au moins dix minutes par jour.

 

Autre conseil, rincez-vous les cheveux à l’eau le soir avant d’aller dormir et brossez-les pour éviter le contact des pollens durant votre sommeil. Évidemment, prenez soin de vous sécher les cheveux avant de sortir, car le fait qu’ils soient mouillés attire le pollen. De plus, évitez de laisser vos vêtements sales dans votre chambre, mettez-les tout de suite à laver. De même, ne faites pas sécher votre linge dehors pour éviter que le pollen s’y dépose.

 

N’utilisez pas d’encens

Pour éviter d’aggraver vos symptômes, limitez l’utilisation de produits irritants ou allergisants comme le tabac, les produits d’entretien, les parfums d’intérieur, l’encens, etc.

 

Si vous avez prévu une promenade à l’extérieur, pensez bien à emporter vos lunettes de soleil afin de vous protéger les yeux. Et nettoyez-vous le nez et les yeux au retour avec du sérum physiologique. Évitez de rouler en voiture les vitres ouvertes. Pendant la journée, limitez au maximum les activités extérieures (sport, jardinage, etc.) et privilégiez les heures les moins chaudes pour vous y adonner. Dans votre jardin, favorisez la plantation de plantes et d’arbres peu allergisants.

 

Avant de sortir, n’hésitez pas à consulter le site du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Sur cette plateforme, il est possible de consulter chaque jour les bulletins polliniques dans votre région. Vous pouvez également télécharger l’application Pollens.fr sur votre smartphone. Enfin, si les symptômes s’aggravent, consultez rapidement un professionnel de santé (médecin généraliste, allergologue) qui pourra adapter le traitement.

Johanna Amselem
Auteur de cet article
Johanna Amselem

Un goût particulier pour les thématiques de santé, bien-être et tout ce qui concerne les enfants. Amoureuse des voyages.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.