x
Les meilleurs musées français à visiter en famille

Les meilleurs musées français à visiter en famille

BD, histoire, art, écologie, cartes à jouer en passant par la magie ou la science. La France possède plus de 1240 musées et propose un patrimoine à découvrir à tous les âges. Que ce soit pendant des vacances, le temps d’un week-end ou à l’occasion des journées du patrimoine, partez en famille à la découverte de nouvelles connaissances. Mais vous vous demandez comment faire le tri parmi la multitude de musées dont regorge notre pays ? Grâce à la sélection de Conseil Malin, découvrez les meilleurs musées de France à explorer ensemble.

Les critères incontournables de Conseil Malin

Le thème

À l’annonce d’un week-end pluvieux, quel parent n’a pas consulté fébrilement internet pour trouver de quoi occuper sa tribu ? Avant de cliquer sur « réservez vos billets », prenez tout même le temps de sonder votre famille et de prendre en compte les aspirations de chacun. Qui a envie d’admirer les spécimens animaliers du Musée d’Histoire naturelle de Paris, les magnifiques sculptures exposées au musée La Piscine à Roubaix ou les fascinantes pièces du conservatoire de l’anatomie de Montpellier ?

La durée de la visite

Vous le savez bien, en fonction de son âge, la capacité de votre enfant à rester concentré varie. Si vous envisagez de passer une journée entière au Louvre pour tenter de voir une fraction des 500 000 œuvres exposées, assurez-vous de prendre une poussette pour que les plus petits puissent faire une sieste sous peine d’une crise de pleurs devant la Mona Lisa. Ou choisissez un musée dont la visite n’excède pas les 60 minutes. Certains musées, comme le Louvre, proposent des parcours spécifiques pour les plus jeunes tandis que d’autres spécifient la durée de la visite sur leur site internet.

Le prix

On ne va pas se mentir. Se cultiver a un coût. Décider de passer une après-midi au Palais des Beaux-Arts à Lille pour une famille de 5 représente un certain budget. Heureusement, nous vivons au pays de la Culture et la majorité des musées proposent des jours de visite totalement gratuits, un jour par mois et les collections permanentes des musées nationaux sont gratuites pour les jeunes de moins de 26 ans. Pour permettre l’accès à la culture, certains musées proposent également des packs familles comme le musée d’Orsay et son tarif « Enfant et compagnie » pour deux adultes accompagnant  un jeune de moins de 18 ans.

 

Le meilleur rapport qualité-prix : Muséum d’histoire naturelle de Toulon

Atouts

  • Gratuit
  • Salle préhistoire
  • Salle zoologie
  • Jardin du Las

Les points faibles

  • Fermé les jours fériés

Vous avez envie d’étudier la faune et flore varoise autrement qu’en déambulant dans les ruelles de Saint-Tropez ? Direction le Muséum d’Histoire naturelle de Toulon et du Var dont la mission est justement de faire découvrir les richesses ancestrales et actuelles de la région. Sur deux niveaux, on peut se promener à l’envi dans les différentes salles qui explorent l’histoire naturaliste du département sur plusieurs millénaires à travers des disciplines comme la botanique, la préhistoire, la paléontologie, la minéralogie et la géologie.

Ce musée à taille humaine et bien conçu est idéal pour y emmener les enfants de tous âges. Ils pourront s’émerveiller devant la richesse des collections et découvrir des espèces rares, exotiques ou disparues avec des explications claires, même pour les plus jeunes. On parie qu’ils vont adorer les moustiques géants, frissonner devant les araignées et les serpents, admirer les grenouilles de la salle Zoologie. Et même s’ils n’ont peut-être pas encore vu Jurassic Park, ils vont forcément être fascinés par les 3 Hominidae provençaux, des ancêtres préhistoriques réalisés en silicone et les dinosaures à faire pâlir d’envie Steven Spielberg.

Les amateurs de géologie et de botanique ne seront pas déçus devant la collection riche de minéraux rares et magnifiques de la région et d’ailleurs ou bien d’observer des herbiers datant du XVIIIe  siècle. Si besoin, les guides du musée hyper calés peuvent répondre à toutes vos questions et si vous avez envie d’apprendre en vous amusant, vous pouvez tenter le quiz sous forme d’enquête à faire en famille.

La visite terminée, vous pouvez ensuite piquer niquer dans le très beau Jardin du Las, au milieu d’arbres et de plantes venus d’Océanie, d’Orient, d’Amérique ou d’Afrique comme le magnifique cèdre du Liban. Les enfants pourront aussi se défouler grâce aux jeux en plein air ou tenter d’apercevoir des chauves-souris ou la perruche-souris parmi la faune installée dans ce joli jardin. Une visite riche de savoirs sans débourser un euro. Dommage qu’il ferme ses portes pendant les jours fériés, le moment idéal pour des sorties en famille…

Dans notre recherche, nous avons également adoré la Petite Galerie du Louvre à Paris. Saviez-vous qu’il faudrait plus d’un mois pour visiter la totalité du musée ? Autant commencer par cette galerie d’expositions temporaires de 240m2 qui permet d’aborder de façon beaucoup plus intime et très pédagogique des œuvres d’art de toutes les époques.

Peu connu du grand public, le musée Rodin à Meudon est à visiter absolument. On y découvre la Villa des Brillants, la dernière demeure du sculpteur, la galerie des Plâtres, quelques-unes de ses œuvres comme le Baiser ou les Portes de l’enfer pour ensuite déambuler dans le parc sublime jusqu’à la tombe de Rodin et de sa femme, Rose, surmontée par la sculpture du Penseur.

Direction Dijon et son Musée des Beaux-Arts pour admirer cet ancien palais des ducs de Bourgogne qui accueille, entre autres, les tombeaux spectaculaires des ducs, les cuisines édifiées en 1430 ainsi que 130 000 œuvres d’art, de l’Antiquité à l’art contemporain.

Coup de cœur : Les Bassins des Lumières

Atouts

  • Immersion à 360° dans une œuvre
  • Situé dans une ancienne base sous-marine
  • Ludique
  • Original
  • Pédagogique

Les points faibles

  • Prix
  • Visite rapide

Fort du succès monumental de l’Atelier des Lumières à Paris, le concept imaginé par Culturespaces a trouvé un autre lieu atypique pour démocratiser l’art : la base sous-marine de Bordeaux. Avec ses 14 500 m2 de surface de projection, les Bassins des Lumières sont aujourd’hui le plus grand centre numérique du monde. Il représente trois fois la superficie des Carrières de Lumières aux Baux de Provence d’où est né ce concept inédit. Si l’extérieur n’est pas très attirant, l’intérieur du centre est à couper le souffle. Notamment parce que les œuvres exposées sont portées par le reflet de quatre bassins remplis d’eau. La visite s’effectue sur des passerelles ou le long des quais tandis que les œuvres se reflètent dans les flots ondulants.

Avec les Bassins des Lumières, on est très loin de l’image du musée poussiéreux au parquet grinçant. Ce centre numérique propose en effet de vivre l’art en mouvement. À partir d’images d’une œuvre originale de Klimt, Chagall, Monet, Klein, les tableaux prennent vie grâce à des projecteurs qui envahissent les murs et/ou le sol. Une expérience bluffante et immersive où l’œuvre prend une dimension inédite et change radicalement notre rapport à un tableau traditionnellement accroché sur un mur. Difficile de ne pas être ébloui face à l’avalanche d’or et de couleurs flamboyantes utilisées par Gustav Klim ou le bleu hypnotisant créé par Yves Klein.

Ces scénographies savamment orchestrées permettent également d’admirer le génie et le travail sur la couleur des plus grands artistes. C’est aussi un excellent moyen de séduire un enfant moyennement emballé à l’idée « d’aller au musée ». Conquis, il se promène et se laisse lui aussi envelopper par cette expérience sensorielle peu commune. Il peut même prendre de la hauteur en allant admirer des œuvres flottantes depuis la mezzanine. À noter que Les Bassins de Lumières possèdent un espace pédagogique pour comprendre l’expérience vécue et relier la mise en scène visuelle aux œuvres originelles. Seul bémol, l’exposition immersive dure seulement une heure et la magie semble s’achever trop tôt surtout pour un billet au tarif de 13,50€.

Dans notre recherche, nous avons également adoré le Château Lacoste à quelques kilomètres d’Aix-en-Provence qui, lui aussi, chamboule les règles de l’art. Le domaine viticole de 200 hectares mélange arts, bien-être et gastronomie. D’ailleurs, ne soyez pas surpris de déjeuner à côté de Bradley Cooper ou Matthew McConaughey au restaurant d’Hélène Darroze. Au gré d’une promenade, on admire les sculptures éparpillées dans la nature, dont la superbe araignée de Louise Bourgoin, qui effleure l’eau du bassin situé au pied du centre d’art créé par la super star de l’architecture Tadao Ano.

Autre ambiance à la Cité internationale de la BD d’Angoulême, mondialement connue pour son festival qui célèbre ce 9e art. Difficile de ne pas être emballé par l’exposition de 14 000 planches originales et les dessins de nos personnages préférés (Captain America, Iznogoud, Batman) ou d’objets dérivés des monuments de la BD, exposés dans d’anciens chais réhabilités.

Si Thomas Pesquet a donné à votre enfant des envies d’espace, direction la passionnante Cité de l’espace à Toulouse. Vous pourrez admirer la (vraie) fusée Ariane 5, apprécier les challenges de la vie sur la lune, admirer des tenues d’astronautes et vous émerveiller de l’immensité de notre système solaire. Plus abordable, Aeroscopia retrace l’histoire de l’aéronautique française à côté du fief d’Airbus. Vous pourrez approcher des avions de légende comme l’Airbus A300B, monter dans le cockpit de l’A380 et son plancher de verre ou découvrir le simulateur de vol du Concorde.

Au Musée des Confluences à Lyon, votre famille pourra revenir sur les origines de l’humanité en explorant les salles très riches de la paléontologie ou l’archéologie jusqu’au décryptage de la société actuelle via la création d’objets créés par l’Homme.

Made in France : Musée naval Maillé Brézé

Atouts

  • Symbole du savoir-faire français
  • Musée-navire
  • Privatisation possible
  • Visites guidées

Les points faibles

  • Pas de réservation en ligne
  • Exigu

Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’opportunité de monter à bord d’un véritable escorteur d’escadre de la Marine nationale française. Amarré sur les quais de la Loire, à l’entrée de Nantes, le navire Maillé Brézé a été construit sur les chantiers de Lorient et en service actif à partir de 1957 avec 277 hommes à son bord. À la fin des années 1960, sa mission principale était de faire la chasse aux sous-marins soviétiques en pleine guerre froide.

À  la retraite depuis 1988, le navire de 132 mètres et 3 600 tonnes s’est transformé en musée naval à flot qui donne un éclairage inédit sur le quotidien en mer des marins français. Les visites étant guidées, vous aurez l’opportunité d’appréhender les missions des différents personnels de bord et l’usage des salles du navire.

En traversant les coursives de ce monument historique, on découvre un décor qui n’est pas sans rappeler certains films de guerre. Adultes et enfants imagineront l’exiguïté de la chaufferie et des turbines et le drame qui peut se jouer dans la salle de pilotage.

Pour prouver que le Maillé Brezé n’est pas un décor de cinéma, les armements et systèmes de détection sont aussi visibles : des torpilles aux missiles anti-sous-marins en passant par les roquettes, les canons de 100mm, les radars et les sonars situés dans le Centre opération et qui permettaient une vue panoramique sous les flots.

Au fil de la visite de 1h30 environ, on explore la vie en mer en admirant la passerelle navigation, les différents postes et le carré équipage tandis que la cuisine, l’infirmerie et la boulangerie rappellent la longueur des missions en mer. D’ailleurs, on peut vite se sentir à l’étroit dans certains endroits si le groupe de visiteurs est conséquent. À noter que pour l’instant, il n’est pas possible de réserver ses places en ligne.

Géré par l’Association Nantes Marine Tradition, le navire très bien entretenu n’accueille pas seulement des visiteurs ou des escape game. En 2016, il a fait une apparition de quelques secondes dans le film « Dunkerque » de Christopher Nolan. Plus récemment, il a servi de décor au clip d’Amir pour « On verra bien ». Si vous ne souffrez pas de claustrophobie, vous pouvez également aller jusqu‘à Cherbourg pour visiter la Cité de la Mer et son sous-marin nucléaire.

Dans notre recherche, nous avons également apprécié ce voyage dans l’enfance proposé par le Musée du jouet à Moirans-en-Montagne qui célèbre le savoir-faire jurassien autour du bois et des jouets fabriqués dans la région. Au fil des années, le musée a ouvert sa collection à des modèles venus des quatre coins de la planète dont certains ont disparu.

Oui, les Gorges du Verdon sont spectaculaires, mais il serait dommage de passer à côté du Musée de la préhistoire si vous passez dans le coin de Quinson. À l’entrée, un mammouth et un tigre à dents de sabre accueillent les visiteurs puis place aux nombreux trésors récoltés lors des fouilles de la région. À l’extérieur, un village historique reconstitué permet d’observer les us et coutumes de nos ancêtres. Enfin, après une petite randonnée, on accède à la grotte de la Baume-Bonne, un site exceptionnel datant de 400 000 ans.

Rendues mondialement célèbres par Paul Newman et Steve McQueen, les 24 heures du Mans se devaient d’avoir leur musée, situé à côté du fameux circuit. Amateurs de gros cylindres et de bolides vintage, les petits et grands pourront rêver devant les modèles mythiques de chez Ferrari, Porsche, Jaguar, etc.

L’écolo : Fondation Goodplanet

Atouts

  • Eveille les consciences à l'écologie
  • Gratuit
  • Pédagogique
  • Ludique
  • Atelier enfant
  • Activités complémentaires (Conférences, concerts, etc)

Les points faibles

  • Visite qui peut atteindre 3h

Présidée par Yann Arthus-Bertrand et installée dans le magnifique Domaine de Longchamp à Paris, la Fondation GoodPlanet se veut un instrument de partage et de pédagogie autour de la question de l’écologie et de la solidarité. Ici, pas de culpabilisation quant au tri des déchets, mais plutôt une approche pédagogique et ludique sur les enjeux actuels.

Le château du XIXe siècle abrite des expositions exclusives avec un gros coup de cœur pour l’exposition Planète Océan qui rappelle la beauté et la fragilité des fonds marins et les clichés fabuleux des 3 pôles du photographe animalier Vincent Munier. Dès l’âge de 8 ans, les enfants apprécieront aussi l’escape game pour lutter contre le gaspillage énergétique.

Au sein des 3 hectares intacts du domaine, diverses œuvres comme La Ruche, une  sculpture haute de 12 mètres de haut faite 60 000 alvéoles de résine recyclée et des photos, cohabitent avec la nature. Au centre, on découvre « La Clairière », un trésor caché pour déjeuner bio, jouer avec  ses enfants et écouter des concerts.

En dehors des projets permanents, la fondation propose à différents moments de la semaine des ateliers cuisine et DIY, des cours de yoga, des dégustations et des thèmes à découvrir, du nucléaire à la récolte du miel. Mention spéciale à l’école GoodPlanet qui entend sensibiliser tous les publics au travers d’ateliers répartis en 7 grandes thématiques, dont les déchets, l’eau et les océans, la biodiversité. Elle rencontre un gros succès et il faut parfois faire preuve de patience pour trouver un créneau.

Malgré la richesse de sa programmation, l’accès à la fondation est gratuit (vous pouvez faire un don si vous le souhaitez), mais certains ateliers sont payants. Il y a tellement de choses à voir et à découvrir que la visite qui peut durer jusqu’à 3 heures peut paraître trop longue pour les enfants. Mais la gratuité des lieux vous permettra d’y retourner à l’envi.

Dans notre recherche, nous avons également découvert le musée de la Camargue à Pont de Rousty. Situé dans le parc naturel de la Camargue, le musée est installé dans une ancienne bergerie rénovée. Par le biais de vidéos, d’objets historiques et d’installations interactives, il propose une exploration de la Camargue, du passé et du présent. Dans le même esprit, les écomusées de La Crau et de la Gardanne proposent un voyage au sein de la faune et de la flore de la région PACA.

À Paris, le Musée du vivant permet un décryptage passionnant et pédagogique de l’écologie et du développement durable, à mi-chemin entre la philosophie et la sociologie. L’exposition est articulée autour de 4 thèmes : l’équilibre, l’observation, la folie, la conscience.

Toujours à Paris, impossible de manquer le Musée du Quai Branly et les 15 000 plantes qui ornent de magnifiques murs végétaux, arrosés par la pluie. À l’intérieur, une collection magistrale d’objets primitifs des Amériques, d’Afrique, d’Océanie et d’Asie nous rappellent l’ingéniosité humaine.

Le haut de gamme : Palais Galliera

Atouts

  • Qualité des pièces exposées
  • Ateliers pour enfants
  • Agrandissement du musée

Les points faibles

  • Visite rapide
  • Prix

À proximité du Trocadéro, le musée Galliera, ancien palais de la duchesse Galliera est LE musée de la mode à ne pas manquer. Pas besoin d’être fan de la Fashion Week pour admirer les pièces exposées et réaliser le talent des créateurs et des petites mains chargées de donner vie à ses merveilles.

Galliera peut se vanter de collecter 200 000 pièces au sein de ses archives et accueille depuis son ouverture, des rétrospectives autour des grands noms de la mode comme Chanel, Alaïa et Margiella ou des thématiques autour de « L’histoire du jean » ou « Les années 50 ». Des expositions qui ont toutes rencontré un énorme succès et rendent la visite parfois compliquée tant les visiteurs sont agglutinés autour des pièces exposées.

Pour les plus jeunes à partir de 6 ans, Galliera adopte une approche à la fois ludique et pédagogique avec son atelier intitulé « Le Petit explorateur de mode », un jeu de piste qui varie en fonction de l’actualité proposée.

Le Musée de la mode de la Ville de Paris était un peu à l’étroit. Après plusieurs vagues de travaux, il a doublé sa surface d’accueil avec trois salles baptisées « Salles Gabrielle Chanel » et une nouvelle galerie. Cet agrandissement est une bonne nouvelle.

Tout d’abord, parce qu’elle permet au musée de présenter enfin une collection permanente, l’histoire de la mode depuis le XVIIIe siècle, désormais visible dans les nouvelles galeries du rez-de-jardin. On espère que cette extension du musée aidera à prolonger l’expérience de la visite qui était d’une heure seulement pour la modique somme de 14 € tout de même.

Dans notre recherche, nous avons également été bluffés par la Bourse du commerce à Paris où François Pinault expose sa collection de 10 000 œuvres de l’art contemporain dans un endroit absolument magnifique, restauré par Tadao Ando (encore lui). Des contes, des jeux et des ateliers ont été pensés pour faire découvrir la collection aux plus jeunes.

Direction la Normandie pour flâner dans les jardins et la maison de Christian Dior sur les corniches de Granville. Transformée à la gloire de l’un des génies de la mode française, la maison d’enfance à la façade en crépi rose poudre expose les créations iconiques du couturier qui révolutionna le monde de la mode.

Si l’art de la joaillerie vous intrigue, courez au musée Lalique à Paris pour vous émerveiller d’une collection éblouissante imaginée par le bijoutier : ses bijoux magnifiques en passant par ses dessins ou les flacons de parfum créés pour les plus grands ainsi que son travail magistral sur le verre et le cristal.

Abritée dans un impressionnant bâtiment imaginé par l’architecte star Frank Gehry, la Fondation Louis Vuitton à Paris expose de fabuleuses œuvres d’art moderne venues du monde entier, d’Andy Warhol à Marina Abramovic en passant par Damian Hirst. Elle propose aussi des rétrospectives et des concerts dans son splendide auditorium.

Pour les plus jeunes : Musée cinéma et miniatures

Atouts

  • Découverte des effets spéciaux dans le cinéma
  • Collection d’objets rares du cinéma
  • Miniatures très réussies
  • Situé au coeur du Vieux Lyon
  • Possibilité d’éviter les monstres pour les plus jeunes

Les points faibles

  • Parking payant à 300m
  • Pas de nocturne

Si le cinéma est une passion familiale, courez au Musée cinéma et miniatures situé dans le vieux Lyon, quartier très agréable où il est malgré tout compliqué de se garer. Heureusement, on peut trouver un parking à 300m qui est payant.

Dans un bâtiment atypique de 4 étages datant de la Renaissance, vous pourrez admirer près de 500 costumes, maquettes, décors et autres objets cultes du Septième Art. Pêle-mêle, on y admire des costumes de La Planète des Singes, des X-Men ou des Quatre Fantastiques, les masques en latex de Terminator et du Cinquième Élément, les fameuses baskets de Marty McFly dans Retour vers le Futur, des objets venant de Star Wars, Harry Potter, Batman, Gremlins et l’affreuse créature d’Aliens.

Pas d’inquiétude si vos enfants sont encore petits, une signalisation prévient les âmes sensibles pour éviter les créatures les plus effrayantes. Le tout est accompagné d’explications détaillées pour comprendre l’envers des effets spéciaux du cinéma avant le bouleversement du numérique.

Au troisième étage de ce musée privé, on découvre la partie miniature qui impressionne par le sens du détail et la maîtrise des artisans derrière ces créations complexes, plus vraies que nature. Imaginées par Dan Ohlmann créateur du musée, les 100 scènes de très petites tailles (du 1/20ème ou 1/12ème ) reproduisent le Musée d’histoire naturelle, une rame de métro new-yorkais, le cabinet de Freud ou une salle d’école. On ne peut qu’être admiratif devant le soin apporté aux aliments de cette épicerie ancienne ou aux magnifiques tables de la salle restaurant chez Maxim’s.

À ne pas rater pour un voyage en famille de 2 heures. Mais attention, si le musée est ouvert tous les jours de 10h à 18h30, il ne propose pas de soirée nocturne.

Dans notre recherche, nous avons également adoré Les machines de l’île à Nantes, un endroit fou qui ravira toute la famille. Véritable hommage à l’esprit fertile de Jules Verne, cette ode à l’imaginaire expose des machines à couper le souffle à l’image de cet éléphant articulé de 12 mètres qui transporte des visiteurs ou le Carrousel des Mondes marins, élu l’attraction la plus originale du monde en 2014.

Pour explorer, comprendre et réfléchir, la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris ne déçoit jamais. Grâce à ce savant mélange de pédagogie, d’interactivité et de jeux, la cité des enfants est un must pour découvrir le monde. En bonus, n’hésitez pas à tester le lab de la cité des bébés qui contribue au développement cognitif des plus petits. Réservation impérative !

Si votre petit dernier se rêve en magicien, faites-lui découvrir le musée de la magie Robert-Houdin à Blois. Pour tout connaître de l’histoire de la magie, découvrir des illusions et des accessoires et assister à un véritable spectacle, direction cette maison de 5 étages située face au Château de Blois. Et ne manquez pas l’apparition du dragon à six têtes qui surgit des fenêtres toutes les 30 minutes.

À Paris, le concept du Musée en Herbe est génial et particulièrement adapté aux tout-petits. Avec ses Baby Z’ateliers (2,5 à 4,5 ans) et les Maxi Ateliers (5 à 12 ans), les enfants s’amusent comme des fous et découvrent en même temps les plaisirs de l’art à travers des expositions ludiques comme le Musée Imaginaire de Tintin ou les Hiéroglyphes de Keith Haring.

Conclusion

Grâce à la sélection de Conseil Malin, plus besoin de paniquer quand il s’agit de trouver des idées sympas et originales de sorties en famille. De Paris à Bordeaux en passant par Nantes, vous pourrez comprendre l’enjeu écologique avec la Fondation GoodPlanet, en prendre plein les yeux aux Bassins des Lumières et jouer au marin sur le Maillé Brézé. À vos réservations !

Nathalie Depret

Journaliste  Journaliste, j’écris régulièrement sur Monster.fr. Je m’intéresse aussi à la littérature, aux tendances beauté, mode et voyage.

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.

S'inscrire à la newsletter

Envie de faire de meilleurs achats ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine nos nouvelles sélections.