x
Les meilleurs podcasts de sensibilisation sur Movember

Les meilleurs podcasts de sensibilisation sur Movember

En France, 245 610 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués chez l’homme, en 2023. Avec davantage de sensibilisation sur le sujet, mais aussi de dépistages, ce chiffre pourrait être largement réduit. En ce mois de novembre, de nombreux hommes se mobilisent dans la lutte et l’information sur les cancers masculins, porté par le mouvement Movember. Pour lever le voile sur les tabous, mais aussi s’informer sur les possibles signes précurseurs de la maladie, voici une sélection de trois podcasts passionnants à écouter.

  • Pleurer pour mieux avancer de Passages – disponible sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox 

 

Dans Passages, le podcast qui questionne votre point de vue, la parole est donnée à Jonathan, un jeune homme de 33 ans qui a été diagnostiqué d’un cancer. Il évoque ses premiers symptômes, dont une grande fatigue, et pensait que son nouveau travail en était responsable. Il souffre de douleurs dans le bas ventre dont le point de départ semble provenir de plus bas. Il demande alors à sa petite amie de palper ses testicules après la suspicion d’une grosseur. Cette dernière, également au micro du podcast, sent effectivement quelque chose d’anormal et lui recommande de consulter un spécialiste de santé. Après plusieurs tests, le diagnostic tombe : Jonathan est atteint d’une tumeur aux testicules. Jonathan aborde ensuite l’après : les cheveux et les poils qui tombent à cause du traitement de chimiothérapie, les divers sentiments qui s’opposent. Le couple parle aussi des rapports sexuels après la maladie.

 

  • Cancer de la prostate sans tabou de Procure – disponible sur Spotify, Apple Podcasts

 

Procure présente une chaîne de podcasts uniquement dédiée au cancer de la prostate. Pour cet organisme à but non lucratif situé au Québec, il ne devrait pas être tabou. Dans ce balado, des patients, survivants et proches aidants témoignent de leur expérience avec la maladie en échangeant avec Isabelle Pagé, porte-parole de Procure, afin de démystifier ce cancer qui est encore trop mal compris. On peut notamment découvrir davantage d’informations sur les traitements disponibles, mais le média répond aussi à des questions que l’on peut tous se poser, comme la potentielle hérédité de cette maladie.

 

  • Cancer de la prostate : le médecin se méfiait du résultat, il avait raison de Symptômes – disponible sur Spotify et Apple Podcasts

 

Dans l’épisode du 16 juin 2023 de Symptômes, Loïc Vesval, médecin généraliste à la retraite, raconte à Éléonore Merlin comment il a dépisté un cancer de la prostate chez l’un de ses patients, âgé de 57 ans. Alors qu’il l’adresse à un chirurgien urologue pour la suite de la prise en charge, il va découvrir des résultats d’examen qui ne correspondent absolument pas au suivi qu’il a effectué. Le médecin, qui connaît ce patient depuis une trentaine d’années, est persuadé que le diagnostic n’est pas bon. De plus, il se rappelle que son père avait déjà souffert d’un cancer de la prostate. Il va alors mener l’enquête en reprenant l’ensemble du dossier du patient. Et finalement parvenir à résoudre le mystère…

Marjorie Raynaud, Journaliste
Auteur de cet article
Marjorie Raynaud, Journaliste

Passionnée de sport, de voyages ou encore de lifestyle, j’aime croire que ce sont les moments simples de la vie qui permettent d’accéder au bonheur. Véritable dénicheuse de bons plans, j’ai à cœur de vous proposer les produits du quotidien qui change le quotidien !

Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.