Thé ou café : lequel choisir ?

Ces deux boissons ont souvent divisé les scientifiques. Pourtant, plusieurs études tendent à prouver que le thé et le café possèdent de nombreux bienfaits. Petit tour d’horizon de ceux-ci.

Il y a ceux qui ne jurent que par une bonne tasse de café pour se réveiller le matin et les autres qui ont besoin d’un peu plus de douceur avec un grand bol de thé. Ces deux boissons sont les plus consommées au monde après l’eau : quatre tonnes de thé sont bues par an (soit 500 millions de tasses par jour) et 400 milliards de tasses de café font le plaisir des amateurs tous les ans, et ce, depuis des siècles. Elles sont notamment appréciées pour leur effet stimulant.

 

Le thé, à boire presque sans modération

Boisson hydratante par excellence, le thé constitue une bonne solution de remplacement pour les personnes qui ont du mal à boire leur 1,5 litre d’eau par jour.  Mais cette capacité hydratante n’est pas le seul atout du thé. Cette boisson joue également un rôle intéressant sur la mémoire. Boire une tasse de thé vert ou noir stimulerait le cerveau 30 à 60 minutes. S’il renferme de la théine, molécule similaire à la caféine, il n’en contient que 30 mg par tasse contre 135 mg pour le café. Et n’empêche donc pas de dormir.

 

S’il présente de tels atouts, c’est parce que le thé possède des propriétés santé très intéressantes. De nombreuses études ont montré qu’il est très riche en antioxydants. Ces vitamines, oligo-éléments et micronutriments présents naturellement dans notre alimentation protègent l’organisme et préservent le système immunitaire. Parmi les antioxydants, les polyphénols sont efficaces dans la prévention de certains cancers.

 

La consommation de thé, à raison de quatre ou cinq tasses par jour, permettrait aussi de réduire le cholestérol LDL, soit le mauvais cholestérol, grâce à sa haute teneur en flavonoïdes qui le régule. Une étude réalisée par le Centre médical de l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas a indiqué que le thé diminue ainsi fortement les risques de maladies cardiovasculaires. C’est particulièrement vrai pour les risques d’accident vasculaire cérébral.

 

Attention cependant, le thé peut avoir un impact sur votre taux de fer. Les végétariens et les anémiques doivent donc veiller à ne pas trop en consommer. De même, une grande absorption de thé favorise les tâches sur les dents et a tendance à jaunir l’émail des dents.

 

Le café, plein d’atouts mais quelques freins

Quand on pense au café, son effet coup de fouet vient tout de suite en tête. Mais sa qualité première reste la caféine. Ce principe actif est une substance aux actions physiologiques intéressantes puisqu’elle a la particularité de stimuler le système nerveux et donc de jouer un rôle sur la vigilance. Autres bienfaits, la caféine permet une amélioration des fonctions digestives et augmente la motricité intestinale. Elle a cet effet diurétique bien connu.

 

Longtemps pointé du doigt pour certaines de ses complications, le café peut être bu régulièrement sans souci. Une étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry a prouvé que consommer une tasse de café par jour augmente la capacité antioxydante du sang. Cette boisson est, elle aussi, riche en polyphénols, efficaces dans la prévention de certains cancers.

 

Dans une étude menée en Angleterre sur 470 000 personnes entre 40 et 69 ans dont quatre sur cinq boivent du café, et relayée par France Info, les scientifiques ont observé une diminution de la mortalité. Pour les personnes buvant moins de trois tasses de café par jour, la mortalité est réduite de 25%, 15% si elles se délectent de trois mugs. Une autre étude publiée sur le site de l’Institute for Scientific Information on Coffee rapporte que déguster du café, à raison de trois ou quatre tasses par jour, réduirait aussi d’environ 25% le risque de développer un diabète de type 2.

 

Si le café possède des atouts santé importants, il existe néanmoins quelques méfaits à prendre en compte. Il peut en effet provoquer, s’il est consommé à haute dose, une accélération du rythme cardiaque ou des palpitations chez des personnes sensibles. Certains médicaments comme l’aspirine ou certains antihistaminiques peuvent être potentialisés. Plus globalement, il ne vaut mieux pas dépasser deux à trois tasses par jour et ne pas en boire six heures avant le coucher. Il a, lui aussi, tendance à jaunir l’émail des dents.

 

Un choix finalement simple

Finalement, choisir entre le thé et le café est une question de goût. Si vous préférez l’or noir, ne vous frustrez pas en l’évitant. Certes, il est un peu plus addictif que le thé et la caféine n’est pas recommandée en grande quantité, mais il possède de nombreux bienfaits. Quant au thé, c’est la même chose. Seule recommandation : essayez de ne pas ajouter de sucre à votre boisson, c’est le meilleur moyen de lui faire perdre tous ses avantages.


En rapport avec votre article

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *



Enregistrez mon nom, mon prénom et mon adresse e-mail dans ce navigateur pour le prochain commentaire.